Nous suivre

Boxe

Saul Alvarez en route vers l’histoire ?

Idriss Ahamada

Publié

le

Boxe - Saul Alvarez en route vers l'histoire ?
Sky Sports

Dans la nuit de samedi à dimanche, le Mexicain Saul « Canelo » Alvarez va défier le Russe Sergey Kovalev. En jeu, le titre de champion du monde WBO des mi-lourds.

Déjà champion du monde en super-welters, moyens et super-moyens, « Canelo » (29 ans, 52 victoires, 1 défaite, 2 matchs nuls) va tenter de gagner une quatrième ceinture dans quatre catégories différentes. Considéré par BoxRec comme le numéro 1 mondial toutes catégories confondues, Alvarez part favori pour les bookmakers. Cependant, il aura un gros défi à relever face au puncheur Russe Sergey « Krusher » Kovalev (36 ans, 34 victoires, 3 défaites, 1 nul).

Plus grand de 10 cm, Kovalev a aussi l’avantage d’être un mi-lourd naturel contrairement à Alvarez qui a fait le pari risqué de monter de 2 catégories pour ce combat. Risque assumé par Canelo qui souhaite à tout prix marquer l’histoire, comme il l’a expliqué en conférence de presse :

L’héritage que je veux laisser, c’est pour moi le plus important. Ce combat est le plus motivant de tous. Kovalev est expérimenté, et il est le plus fort de tout les boxeurs que j’ai eu a affronté. Il va utilisé sa taille et son allonge pour essayer de me battre.

De son côté, Kovalev sait qu’il jouera très gros sur ce combat :

Je n’ai encore jamais été dans une situation ou je dois affronté un adversaire issu des moyens. Je ne vais pas faire de prédictions, mais je vais tout faire pour garder mon titre. Si je perds, je perds plus que ce lui perdra si je le bat. Canelo essaie d’entrer dans l’histoire, moi je veux que la mienne continue.

Ce duel entre le frappeur russe et le technicien mexicain sera l’un des plus gros combats de cette fin d’année. Rendez-vous dans la nuit de samedi à dimanche pour en connaître le vainqueur.

Idriss Ahamada


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?