Nous suivre

Boxe

Boxe : Une Estelle Mossely ambitieuse fait son retour sur le ring

Publié le

Boxe Une Estelle Mossely ambitieuse fait son retour sur le ring
Photo Icon Sport

BOXE – POIDS LÉGERS – Vendredi soir, la championne olympique Estelle Mossely disputera son dixième combat professionnel. Après un an sans sortie sur le ring, elle espère battre, avec la manière, l’Argentine Yanina Lescano. Championne du monde IBO, la Française souhaite passer cette étape avant d’atteindre des objectifs très ambitieux. 

Championne olympique, championne du monde en amateur et encore invaincue chez les pros. La carrière de boxeuse d’Estelle Mossely (29ans, 9v, 1KO) est déjà une belle réussite. Pourtant, la Française est très loin d’être rassasiée et voudrait « marquer l’histoire » de son sport. Pour y arriver, elle devra d’abord passer une étape nécessaire ce vendredi, à Dubaï. La Tricolore y affrontera l’une des meilleures pugilistes de la division des poids légers, pour défendre sa ceinture IBO de championne du monde.

Des objectifs ambitieux

« Je veux devenir la plus grande championne et la meilleure boxeuse au monde. Je veux écrire l’histoire en devenant une boxeuse qui compte sur la scène mondiale et pour ma génération. » Lors d’une interview pour le quotidien émirati The National, la Française n’a pas caché ses ambitions en tant que boxeuse professionnelle. En effet, la sportive française désire devenir l’une des références dans sa discipline. C’est un moteur important qui la guide et booste sans doute sa détermination. Pour Estelle Mossely, l’ambition est forte mais la boxeuse française sait comment y parvenir et s’est fixée plusieurs objectifs.

« Mon objectif est de combattre contre les meilleures de ma division. C’est une première marche pour ensuite saisir l’opportunité de me battre pour des titres. » La championne IBO des légers ne possède pas encore de titres majeurs de championne du monde à son actif, chez les pros. Dans la division des poids légers, c’est l’Irlandaise Katie Taylor qui dispose de l’ensemble des ceintures majeures. Affronter cette championne et lui ravir les titres constituent certainement les objectifs les plus importants aux yeux de la native de Créteil.

Un premier combat à l’étranger

Pour y arriver, il faudra passer par la case Lescano. A 26 ans, l’Argentine Yanina Lescano possède un palmares de 11 combats disputés pour 10 victoires, dont deux par KO, et une défaite. Surtout, elle fait figure d’adversaire très sérieuse puisque Ring ou BoxRec, qui confectionnent des classements références, la classent dans le top 5 chez les poids légers. A Dubaï, elle devra donc faire face à un gros morceau pour son retour.

En parallèle, la Française, qui n’a plus combattu depuis un an, a certainement mis toutes les chances de son côté pour donner un coup de boost à sa carrière professionnelle. En effet, depuis janvier, Estelle Mossely a signé avec le promoteur Richard Schafer, président de Probellum. De plus, pour la première fois depuis qu’elle est passée pro, elle combattra en dehors de son pays. Vendredi, c’est à Dubaï, aux Emirats arabes unis, qu’elle effectuera son dixième combat. « C’est important que le monde me connaisse ». Bien connue en France, la championne olympique de Rio doit encore se faire connaitre dans le monde pour voir de nouvelles opportunités, encore plus intéressantes, s’offrir à elle.

Marquer les esprits

Comme on l’a déjà mentionné dans cet article, Estelle Mossely veut marquer l’histoire du noble art et elle mise aussi sur son style. « C’est important de délivrer de belles performances parce que les gros combats restent dans l’esprit des gens. » La manière vaut beaucoup à ses yeux mais elle souhaite également se distinguer à travers une particularité dont son palmarès pourrait être pourvu. Effectivement, Estelle Mossely a aussi évoqué sa volonté de demeurer invaincue tout au long de sa carrière, comme un certain Floyd Mayweather, qu’elle cite souvent comme une référence.

Après son combat de vendredi, la Française aura sans doute les yeux rivés sur l’événement de l’année au sein de la boxe féminine : l’affrontement entre la Portoricaine Amanda Serrano et l’Irlandaise Katie Taylor pour la suprématie chez les poids légers. Ce duel est considéré par certains comme le plus gros combat de l’histoire de la boxe féminine. « Pour moi, c’est bien de me dire que, dans peut-être quelques mois ou une année, je ferai probablement un combat de cette envergure et je prendrai part à l’histoire de la boxe féminine. » S’il elle passe victorieusement l’étape Yanina Lescano, la Française envisage de faire tomber, par la suite, Katie Taylor, avant 2024. Ensuite, il se pourrait bien qu’elle revienne en amateur pour atteindre un nouvel objectif de poids : remporter son deuxième titre de championne olympique mais, cette fois-ci, sur ses terres, à Paris.

Journaliste/Rédacteur depuis octobre 2020 - Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une