Nous suivre

Actualités

CAN 2019 : Cameroun out, le Maroc en pole position pour organiser la compétition

Nelson

Publié

le

Vendredi dernier, la Confédération Africaine de Football a décidé que la prochaine Coupe d’Afrique des Nations ne se déroulerait pas au Cameroun. Deux questions émergent désormais.

Pourquoi ce revirement de situation ?

La situation politique, l’insécurité et le retard sur les travaux

Le Cameroun, depuis les dernières élections présidentielles, n’est pas dans un contexte sécuritaire et politique sain. L’élection présidentielle début octobre, a vu Paul Biya être élu et contesté par ses opposants. Ce dernier est le président du Cameroun depuis 35 ans alors qu’il est âgé de 85 ans. Lors du scrutin, l’abstention a battu tous les records en raison de la volonté des séparatistes d’empêcher la tenue du scrutin, notamment dans les régions anglophones. Il y a une augmentation de l’insécurité qui est notable au Cameroun ces derniers mois, traduite par une hausse des vols et des violences.

Les travaux sur les différents stades qui étaient censés accueillir les 24 équipes qualifiées de la Coupe d’Afrique des Nations ne sont pas assez avancés. Certains travaux ont pris beaucoup de retard alors que le pays de l’Afrique centrale s’était vu attribuer la compétition continentale il y a 4 ans. Au début du mois d’octobre, trois stades sur les six qui devaient accueillir les rencontres de la CAN n’étaient pas prêts.

Qui organisera la prochaine Coupe d’Afrique des Nations ?

On sait que cette Coupe d’Afrique des Nations sera particulière car elle verra s’affronter 24 équipes en été alors qu’auparavant, 16 équipes se disputaient le titre en hiver. Dans cette perspective, l’organisation demande davantage d’infrastructures avec 6 stades contre 4 pour la précédente édition.

Le favori

On peut déjà dire que le Maroc semble tenir la corde car le pays s’est vu récemment refuser la candidature pour la Coupe du monde 2026 et dispose de 6 stades avec de grandes capacités. Les Lions de l’Atlas ont accueilli à deux reprises ces dernières années la Coupe du monde des clubs en 2013 et 2014, mais qu’une seule fois la compétition continentale, c’était il y a 30 ans. Hervé Renard, le sélectionneur, l’a dit dernièrement « J’espère que le Maroc sera désigné, même si ça va rajouter une pression supplémentaire. » Le Maroc, qui est un grand pays touristique, n’aura aucun mal à remplir les stades en été et à accueillir l’ensemble des supporters, joueurs, staffs des pays qualifiés grâce aux infrastructures hôtelières.

L’outsider

La deuxième hypothèse, c’est l’Afrique du Sud. Les infrastructures y sont également déjà existantes à la suite de l’organisation en 2010 de la première Coupe du monde sur le continent africain. Les stades sont bien entretenus pour la plupart. Cependant, le gouvernement n’a pas encore donné son accord. La dernière Coupe d’Afrique des Nations organisée par la nation arc en ciel date de 2013.

Modalités pour poser une candidature et déjà des certitudes

Les autres pays souhaitant organiser la Coupe d’Afrique des Nations 2019 ont encore un mois pour se porter candidat auprès de la Confédération Africaine de Football. Une seule certitude, l’Égypte, qui paraissait être un candidat plausible, a annoncé ne pas se porter candidate dès vendredi dernier.

Nelson Emane


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une