Nous suivre

Canoë-Kayak

Canoë-Kayak : Denis Gargaud privé des Jeux de Tokyo 2021 et en colère

Nico

Publié

le

Canoë-Kayak - Denis Gargaud privé des Jeux de Tokyo 2021 et en colère
H. Allison / TPI / REX

CANOË-KAYAK – Denis Gargaud ne défendra pas son titre olympique à Tokyo en 2021, suite aux qualifications qui se sont tenues à Pau la semaine passée.

Martin Thomas, vice-champion d’Europe 2019, s’est qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo grâce à sa victoire lors de la deuxième manche des qualifications à Pau, la semaine passée. Denis Gargaud, qui n’a réussi à remporter aucune des manches en terminant deux fois deuxième et une fois troisième, ne défendra donc pas son titre dans quelques mois à Tokyo. Le champion olympique 2016 est en colère, et il l’a fait savoir à l’arrivée et sur un long post sur son compte Facebook. Il y explique tout d’abord que la règle aurait dû le qualifier, sans passer par des qualifications.

Il se trouve que le 18 mars dernier les Championnats d’Europe qui devaient avoir lieu en Mai étaient annulés. Cette situation avait été prévue et une règle à été écrite noir sur blanc. En cas d’annulation des Championnats d’Europe, le classement mondial serait utilisé pour sélectionner le représentant français aux JO de Tokyo. Cette règle était le fruit de deux ans de système de sélection organisé sur les coupes du mondes en 2018 et 2019.

La colère de Denis Gargaud

La Fédération Français de Canöe-Kayak a finalement décidé d’organiser des qualifications et de ne pas s’appuyer sur le règlement suite à la colère des autres athlètes. Mais là encore, Denis Gargaud est contre le mode de qualifications qu’il considère comme inéquitable.

Néanmoins je tiens à ré-affirmer ma profonde colère et ce sentiment d’injustice que je ressens suite à ce qui s’est passé hier lors de la dernière course de ces sélections. 4 athlètes pouvaient prétendre à la sélection:
-Cédric Joly.
-Martin Thomas.
-Lucas Roisin.
-et Moi Même.
Il y avait trois autres athlètes en course en finale A:
-Pierre Antoine Tillard.
-Nicolas Gestin.
-Jules Bernardet.
Selon moi les principes d’un combat équitable prôné par la FFCK – Fédération Française de Canoë Kayak et Sports de Pagaie auraient du isoler les quatre athlètes encore en course pour la sélection et n’auraient pas du inclure dans les classements les trois athlètes hors course. D’ailleurs à l’inverse il est prévu dans le règlement qu’un athlète déjà qualifié au bout de deux courses peut courir mais n’intervient pas dans le classement de la course 3. Pourquoi? Car on n’aborde pas une course de la même manière quand on joue une sélection Olympique, que quand on ne la joue pas. Cette erreur est grave, et lourde de conséquences!!! Je me sens donc obligé d’expliquer ma colère et j’invite tous ceux qui pensent également que c’est une injustice, à le faire savoir pour que plus jamais cela ne se reproduise.

Denis Gargaud explique que Martin Thomas n’est en rien responsable de la situation, tout en considérant que l’équité a été bafouée à plusieurs reprise par la Fédération.

Dicodusport


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook