Nous suivre

Actualités

Caroline Garcia de retour en Fed Cup ?

Publié le

Caroline Garcia fait partie de la sélection de Julien Benneteau pour affronter la Belgique au premier tour de la Fed Cup (avec Fiona Ferro, Kristina Mladenovic, Alizé Cornet et Pauline Parmentier). Cela fait plus de deux ans qu’elle n’a pas porté le maillot bleu.

Depuis la finale perdue à Strasbourg face à la République Tchèque, Caroline Garcia avait décidé de faire une pause et de ne pas participer à l’édition 2017 « afin de se consacrer sur sa carrière individuelle ». Elle avait par ailleurs assuré que sa décision ne faisait pas suite à la défaite et au départ d’Amélie Mauresmo (pour cause de grossesse) mais que sa décision avait été prise plusieurs mois auparavant. Sa pause s’est prolongée en 2018 : elle n’a pas souhaité réintégrer le groupe.

Une absence remarquée

Alors qu’elle était le pilier de cette équipe de France avec Kristina Mladenovic, son absence s’est forcément ressentie dans les résultats. Ainsi en 2017, les Bleues se sont inclinées 4-1 au premier tour face à la Suisse. Après cette défaite, ses coéquipières étaient forcément déçues et ont souligné le vide qu’elle a laissé. Si Pauline Parmentier a déclaré ne pas forcément la comprendre et semblait lui en vouloir quelque peu, Kristina Mladenovic n’a pas hésité à charger la joueuse en conférence de presse. D’autant plus qu’après le week-end de Fed Cup, Caroline Garcia avait été éliminée au deuxième tour du tournoi de Doha. L’année dernière, la France s’est reposée sur Mladenovic au premier tour pour éliminer la Belgique mais en demi-finale face aux Etats-Unis, la marche était trop haute.

Des relations tendues

Depuis deux ans, les relations n’ont cessé de se dégrader entre Garcia et les autres joueuses de l’équipe de France. Celles-ci multipliant les sorties médiatiques contre la Lyonnaise. Fin avril 2017, la France jouait les barrages contre l’Espagne. Yannick Noah a tout de même sélectionné Garcia (ce qui apparait comme un double standard puisque chez les hommes il insiste sur la motivation des joueurs et indique qu’il ne forcera pas un joueur à venir s’il n’en a pas envie) alors qu’elle avait indiqué ne pas vouloir participer en 2017. Garcia, alors blessée, avait rédigé un communiqué indiquant qu’elle était blessée au dos, qu’elle devait faire une pause de quelques semaines et qu’elle ne rejouerait pas avant le mois de mai. Pas de Fed Cup donc. Pauline Parmentier, Alizé Cornet et Kristina Mladenovic avaient alors réagi sur les réseaux sociaux, se moquant de l’explication de Caroline Garcia. Ambiance. Elle a tout de même dû aller faire constater sa blessure auprès du médecin fédéral de la FFT.

Nouveau couac avec la nomination de Julien Benneteau à la tête de l’équipe : il est d’usage que les joueurs et joueuses soient consultés dans le choix du capitaine. Or, si la FFT l’avait fait il y a deux ans alors que Garcia avait annoncé qu’elle ne jouerait, cela n’a pas été le cas l’année dernière. La Lyonnaise a considéré cela comme un « nouveau manque de respect de certains hauts dirigeants de la fédération vis-à-vis de mon équipe et de moi. »

Une situation très dommageable sur le plan tennistique et personnel. Si au fil des semaines Parmentier et Cornet ont tenté d’apaiser la situation, cette « guéguerre » a laissé des traces. Après sa victoire en huitièmes de finale à Roland-Garros 2017 face à Cornet, même si elles se sont fait la bise et des sourires, Garcia a souligné qu’elle « n’oublierait jamais« . Depuis, les choses se sont apaisées, Cornet s’est excusée et Garcia a exprimé son soutien à cette dernière, visée par une enquête de l’ITF pour avoir manqué trois contrôles anti-dopage l’année dernière.

La plaie la plus profonde à cicatriser concerne probablement sa relation avec Kristina Mladenovic. Associées en double en 2016 pour pouvoir participer aux Jeux Olympiques, elles ont remporté ensemble 4 titres dont Roland-Garros et ont participé à 4 autres finales dont l’US Open. Suite à un couac à Rio, elles ont été éliminées au premier tour mais leur association était fructueuse. En Fed Cup, elles ont remporté tous leurs doubles sauf ce fameux double en finale face à la République Tchèque. Pendant plus d’un an, Mladenovic a multiplié les petites phrases à l’encontre de son ancienne partenaire et la réconciliation semblait impossible. Cependant, elles ont un objectif commun : représenter leur pays du mieux possible.

Un atout majeur

En équipe de France depuis 2013, Caroline Garcia est devenue numéro française en 2016 et a été une pièce majeure de l’équipe. Avec 72% de victoires en Fed Cup (67% en simple et 83% en double), elle a été l’artisane du beau parcours de la France avec Mladenovic en 2016. Cette année-là, elle n’a perdu qu’un simple en demi-finale face à Kiki Bertens et le double en finale face à la République Tchèque. Dans cette finale, elle a remporté ses deux simples face à Kvitova et Pliskova, alors n°6 mondiale. En 2017, elle a fait une fin de saison canon, remportant coup sur coup Wuhan et l’Open de Chine en septembre et participant à son premier Masters en simple. Après sa victoire face à Svitolina et Wozniacki (future vainqueur), elle a été éliminée en demi-finale par Venus Williams. L’année dernière elle a eu une année plus compliquée même si elle s’est imposée à Tianjin en octobre.

Pour la réussite de l’équipe, il va falloir mettre de côté les rancunes passées. Cela s’est déjà vu par le passé. En Coupe Davis, Santoro et Pioline ont réussi à améliorer leur relation pour finalement remporter la coupe en 2001. Justine Henin et Kim Clijsters ont dû mettre leur rivalité de côté pour défendre le drapeau belge et ont réussi à remporter la Fed Cup en 2001.

En 2017, Caroline Garcia a passé un cap et elle ne peut que faire du bien à une équipe française de Fed Cup qui peine à voir de nouvelles joueuses faire leur trou : depuis 2 ans, Mladenovic a apporté tous les points à l’équipe (avec Amandine Hesse en double). Même si les résultats ne suivent pas pour Garcia (battue au troisième tour de l’Open d’Australie et au premier tour en Thaïlande)s sa présence sera la bienvenue. L’année dernière au même stade face au même adversaire, les Bleues sont passées proche de l’élimination et Elise Mertens et ses coéquipières auront à cœur de prendre leur revanche à domicile. Sélectionnée, Caroline Garcia va-t-elle honorer sa sélection ? On peut penser que si le staff l’a sélectionnée c’est qu’il y a eu des discussions entre les deux parties. A moins qu’ils ne tentent de la forcer comme l’avait fait Yannick Noah… Wait and see !

Arlette


Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, mes sports de prédilection sont le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une