Challenge Cup : Clermont domine les Harlequins et rejoint La Rochelle en finale


Sereins et supérieurs aux Harlequins, l’ASM Clermont s’est qualifiée pour la finale de la Challenge Cup (32-27). Les Jaunards rejoignent La Rochelle pour une finale 100% française.

Premiers en action, les Clermontois mettaient la main sur le ballon, sans pour autant trouver la faille. Conséquence, Camille Lopez, adroit, passait un premier drop, permettant aux Jaunards d’ouvrir le score (3-0, 10′). Une réalisation à laquelle répondait Marcus Smith, l’ouvreur des Quins, qui égalisait sur pénalité (3-3, 13′). Camille Lopez, sur un nouveau drop (26′) puis Morgan Parra sur pénalité (29′) faisaient un mini-break à la demi-heure de jeu (9-3).

Clermont patient

La demi-heure, moment choisi par les Asémistes pour accélérer et trouver quelques brèches dans la défense anglaise. Les Auvergnats inscrivaient deux essais coup sur coup, en force tout d’abord, grâce à Fritz Lee (16-3, 32′) puis sur un numéro en solitaire de Damian Penaud (23-3, 37′). Sur le renvoi, Mike Brown, l’illustre arrière des Harlequins, réduisant la marque (23-8, 39′). Mais sérieux et appliqués, les locaux passaient une nouvelle pénalité sur la sirène (Parra, 40′), et menaient logiquement à la pause (26-8).

L’ombre de Northampton planait au-dessus du Michelin

Au retour des vestiaires, Clermont continuait à marquer le match de son empreinte et profitait de l’indiscipline des Quins. Morgan Parra ne se faisait pas prier et continuait son sans-faute face aux perches (48′ et 55′, 32-8). Mais les Anglais, vexés, trouvaient la faille dans la défense clermontoise suite à une mêlée à cinq mètres, et Chris Robshaw marquait au pied des poteaux (32-15, 58′). Les Harlequins restaient en vie, et se relançaient même puisque sur une erreur de jugement de l’arrière clermontois Tuicuvu, James Lang, tout juste entré en jeu, marquait le troisième essai des siens (32-22, 67′).

Seulement, les Jaunards n’avaient surtout pas envie de revivre le quart de finale face aux Saints de Northampton. Ces derniers étaient alors revenus à 6 points des Clermontois après avoir été menés de 27 points à l’heure de jeu. Plus souverains cette fois-ci, les Auvergnats remettaient la main sur le ballon après avoir laissé passer l’orage.

Malgré un dernier essai anglais sur la sirène, Clermont l’emportait (32-27) et rejoignait La Rochelle en finale de la Challenge Cup, pour une finale 100% Top 14, la première depuis l’opposition entre Biarritz et Clermont, en 2012.

Dicodusport

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des