Nous suivre

Tennis

Challenger ATP Primrose : Benjamin Bonzi ne rate pas son entrée, Quentin Halys en quarts

Publié le

Photo Icon Sport

Challenger ATP Primrose – La troisième journée du tournoi s’est déroulée ce mercredi, offrant au passage de belles affiches. Pablo Cuevas n’a fait qu’une bouchée de Fernando Verdasco. Côté Français, Benjamin Bonzi a souffert pour battre son compatriote Grégoire Barrere tandis que Quentin Halys a profité du forfait de Jack Sock pour rejoindre les quarts de finale.

La programmation offrait ce mercredi de belles affiches au public présent dans les gradins bordelais. Effectivement, le deuxième tour débutait, mais avant cela, la dernière rencontre du premier tour s’est disputée tôt en fin de matinée. Une affiche 100% française aux parfums de finale puisque trois jours après, avoir bataillé pour la victoire finale au Challenger d’Aix-en-Provence, Benjamin Bonzi et Grégoire Barrere se faisaient de nouveau face. Une nouvelle fois, c’est le premier qui est sorti vainqueur de cette opposition.

Grégoire Barrère de nouveau frustré par Benjamin Bonzi

Parfaitement lancé par un set expédié d’une main de maître, la tête de série numéro une du tournoi a connu un coup de mou dans le deuxième set, dont a profité Grégoire Barrère pour égaliser. Ce dernier n’a pas relâché l’effort, et est parvenu à prendre l’avantage, obtenant même deux balles de match. Toutefois, Benjamin Bonzi a su garder la tête froide, sortant deux aces déterminants pour rester dans la rencontre, avant d’ensuite renverser la vapeur. Le numéro 60 mondial l’emporte en deux sets (6-1, 3-6, 7-5), et retrouvera Martin Cuevas dès demain.

Dans la famille Cuevas, l’aîné Pablo était lui sur le court à l’occasion d’une affiche de prestige face à Fernando Verdasco. Entre ces deux vétérans spécialistes de la terre battue, le suspense a été très court. L’Uruguayen a en effet pris l’ascendant dès les premières minutes du match en se montrant très agressif sur le service adverse. Après avoir assuré le gain de la première manche, il a ensuite infligé une véritable déroute à l’Espagnol, pliant la seconde en à peine 26 minutes ! Une correction (6-3, 6-0) qui lui permet de se positionner un peu plus comme un prétendant sérieux au trophée.

Quentin Halys en quarts de finale

Un peu plus tôt dans la journée, Quentin Halys a lui également composté son billet pour les quarts de finale sans trop de difficulté. Opposé à l’Américain Jack Sock, le Français est resté seulement 42 minutes sur le court. Affaibli, son adversaire a rendu les armes en milieu de manche, après avoir perdu le fil de sa partie. Le numéro 100 mondial poursuit donc son petit bonhomme de chemin sans encombre, et aura fort à faire en quarts de finale face à Pablo Cuevas.

La journée a été difficile pour les Américains, puisque Christopher Eubanks a également succombé, face à Elias Ymer. Le Suédois s’est montré autoritaire pour expédier le bourreau de Richard Gasquet en deux sets rapide (6-2, 6-4). Pour une place en demi-finale, il affrontera Pavel Kotov. Demi-finaliste à Aix-en-Provence, le Russe a confirmé ses bonnes dispositions en s’offrant le scalp de Taro Daniel au bout d’une rencontre intense et spectaculaire. Il lui aura fallu en effet près de trois heures pour se débarrasser du Japonais (7-5, 3-6, 6-3).


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une