Nous suivre

Athlétisme

Championnats d’Europe d’athlétisme handisport : 4 médailles de plus pour les Bleus

Publié

le

Championnats d'Europe d'athlétisme handisport : 4 médailles de plus pour les Bleus
Photo Fédération Française Handisport

HANDISPORT – CHAMPIONNATS D’EUROPE D’ATHLETISME – Après une première journée riche en médailles, l’équipe de France s’est montrée (un peu) plus discrète mercredi. Cependant, quatre médailles s’ajoutent au compteur, ainsi que des places d’honneur.

Pas de titre mais 10 médailles

Ce matin, c’est Manon Genest qui a débloqué le compteur tricolore. Elle remporte l’argent au saut en longueur T37 et bat son record personnel avec 4.51 mètres. La première médaille en lancer est venue du javelot. Félicien Siapo prend la médaille de bronze en catégorie F44. Meilleur temps des séries, Axel Zorzi remporte finalement l’argent du 100 mètres T13. Marcelin Walico, qui avait vu tous ses essais refusés au javelot F57, a finalement remporté le bronze plusieurs heures après la compétition. Très frustré il n’avait pas l’air de bien comprendre ce zéro pointé, et ce n’est que dans la soirée que le revisionnage de ses essais ont déjugé l’arbitre.

Voici le résumé des autres résultats des Français mercredi. En bronze hier, Délya Boulaghlem a terminé au pied du podium du saut à la longueur T11. Alice Métais et Célia Terki terminent respectivement 5ème et 6ème du 100 mètres T13. A la longueur, catégorie T46, Angélina Lanza prend la 6ème place du concours. Rose Welepa quant à elle, rate la médaille de peu, elle se classe 4ème au lancer du disque T11. Lui aussi n’est pas passé loin, Julien Casoli est également 4ème du 1500 mètres T54. En fin de soirée, Soane Meissonnier termine au huitième rang de la finale de poids T20 et Clavel Kayitaré 5ème du 100 mètres T42. Triple champion paralympique, Thierry Cibone se classe 4ème au poids, catégorie F34. Vitolio Kavakava signe la cinquième 4ème place du jour au javelot.


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une