Nous suivre

Handisport

Championnats d’Europe de para triathlon : Hanquinquant et Francis titrés, 7 médailles pour les Bleus

Publié le

Championnats d'Europe de para triathlon Hanquinquant et Francis titrés, 7 médailles pour les Bleus
Photo Icon Sport

CHAMPIONNATS D’EUROPE DE PARA TRIATHLON – Nouvelle razzia pour le para triathlon français. Organisés à Olsztyn en Pologne, les championnats d’Europe ont bien réussi aux athlètes français qui remportent 7 breloques dont 2 titres européens.

Inarrêtable Alexis Hanquinquant

Malgré le fait que l’épreuve se soit transformée en duathlon à cause de la suppression de la partie natation (météo capricieuse), les para triathlètes n’ont, a priori, pas été gênés. Le départ s’est donc fait par une partie de course à pied avant les 20 km de vélo et l’arrivée en course à pied, comme d’habitude. Il était attendu pour une cinquième couronne européenne, Alexis Hanquinquant n’a, une nouvelle fois, laissé aucune chance à ses concurrents en catégorie PTS4. Plus rapide dans tous les secteurs, il s’impose en 47 minutes, c’est-à-dire deux de moins que le second qui n’est autre que Pierre-Antoine Baele, son compatriote ! Le Croate Antonio Franko est troisième.

Elle était en argent l’an passé à Valence (Espagne), Mona Francis en catégorie PTWC (fauteuil) est cette fois championne d’Europe, contre une concurrence assez faible et peu nombreuse. La Française n’aura pas eu de mal à se détacher pour s’offrir une première médaille d’or internationale. Avec près de 3 minutes de retard, Margret Ijdema, qui avait déjà terminé derrière la Française aux Jeux, prend l’argent. La Grecque Ekaterini Saranti termine plus loin mais remporte le bronze.

Il avait un titre acquis l’an passé à défendre, Jules Ribstein n’a pu faire mieux qu’une belle médaille d’argent. Pourtant plus rapide que le Néerlandais Maurits Morsink sur la partie vélo, le Français s’incline sur la partie de course à pied, mais conserve sa deuxième place sans difficulté. L’Espagnol Lionel Morales complète le podium de la catégorie PTS2. En catégorie PTVI (déficient visuel), ce fut très serré. À la lutte jusqu’au bout pour le podium et même la victoire, Thibaut Rigaudeau, accompagné de son guide Cyril Viennot, est allé chercher une splendide médaille de vice-champion d’Europe, 30 secondes derrière le Britannique Dave Ellis. Une poignée de secondes devant le Serbe Lazar Filipovic qui conserve le bronze.

Médaillée de bronze aux Jeux de Rio, deuxième l’an passé, Gwladys Lemoussu a récidivé. Derrière une triathlète d’outre-Manche, la Française de 33 ans continue d’agrémenter son palmarès avec une deuxième place et reste une référence en catégorie PTS5. Dernière médaille, Annouck Curzillat confirme encore une fois. Médaillée de bronze à Tokyo, championne en titre, la Française malvoyante, avec Julie Marano, en guide, s’est offert un autre podium international non loin de la deuxième place.

En plus des 7 médailles, d’autres Français ont brillé :

  • Héloïse Courvoisier : 5ème – PTVI
  • Antoine Pérel : 4ème – PTVI
  • Louis Noël : 4ème – PTWC


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une