Nous suivre

Tir à l'arc

Championnats d’Europe de tir à l’arc : l’équipe féminine titrée en arc à poulies

Maxime Boulard

Publié

le

Championnats d'Europe de tir à l'arc : l'équipe féminine titrée en arc à poulies
Photo FF Tir à l'arc

TIR A L’ARC – CHAMPIONNATS D’EUROPE – C’est une toute nouvelle équipe de France qui s’est imposée ce matin aux championnats d’Europe de tir à l’arc. A Antalya (Turquie), les Françaises étaient tout simplement imbattables en finale et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, les hommes sont eux aussi sur le podium.

De l’or content et de l’argent amer

Le tir à l’arc français se porte bien ! Après deux quotas olympiques décrochés par Lisa Barbelin et Jean-Charles Valladont, les archers français ont remporté deux médailles, dont un titre continental ce samedi. L’équipe féminine d’arc à poulies composée de Sophie Dodemont, Tiphaine Renaudin et Lola Grandjean est allée chercher le titre européen, et de quelle manière. Pourtant, tout aurait pu basculer dès les quarts de finale, contre l’Estonie, les Françaises s’imposant de justesse d’un petit point, 226-225. Pour la demi-finale, elles ont cette fois réussi à ne pas jouer avec le feu et battaient les Italiennes 227-224, s’assurant une médaille d’argent au minimum. Une première finale pour ce nouveau collectif et une première médaille d’or : en finale, les Néerlandaises n’ont jamais été en mesure de mettre les Tricolores en danger. Une victoire nette 224-216 qui offre une première marseillaise en Turquie.

Les hommes eux, restent sur une sentiment d’inachevé. Après avoir écrasé l’équipe de République Tchèque 233-221 en quarts de finale, ils étaient opposés aux Grecs en demies. Et le combat fut bien plus difficile, au bout du suspense, ils l’emportaient dans la douleur 237-235 et s’autorisaient le droit de croire au titre européen. Malheureusement, Quentin Baraër, Nicolas Girard et Adrien Gontier n’ont pas réussi à concrétiser ce beau parcours. En finale, contre les locaux turques, les Français se sont montrés nerveux, voire tendus. Alors que l’équipe de Turquie paraissait prenable, les Bleus s’inclinent finalement 219-225.


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une