Nous suivre

Biathlon

Championnats du monde 2020 – Relais femmes : la Norvège sacrée, les Bleues sombrent

Flo Ostermann

Publié le

AFP

Biathlon – Championnats du monde 2020 – Sans surprise, la Norvège d’une immense Marte Olsbu Roeiseland a remporté ce samedi le titre mondial sur le relais dames. L’Allemagne a pris la deuxième place, devant l’Ukraine qui complète le podium. Les Bleues ont quant à elle réalisé un relais catastrophique.

Exceptionnelle Norvège. Sur une série de 5 victoires consécutives, les Norvégiennes en ont ajouté une sixième ce samedi, sur le relais des Mondiaux d’Antholz. Synnove Solemdal, Ingrid Tandrevold, Tiril Eckhoff et la grande Marte Olsbu Roeiseland conservent ainsi leur titre. Malgré un tour de pénalité et neuf pioches, les Nordiques, bien aidées par une Roeiseland impeccable et qui décroche une sixième médaille en six courses, ont devancé l’Allemagne (9 pioches) et la surprenante Ukraine menée par Olena Pidhrushna (8 pioches).

La République Tchèque est quatrième, juste devant la Suède d’Hanna Oeberg, une nouvelle fois fanny.

Le désastre bleu

Sans aucune médaille sur les courses individuelles jusqu’ici, les Bleues ont sombré ce samedi. Quatre tours de pénalité (tous effectués par Célia Aymonier, deuxième relayeuse) et 19 pioches, pire total des 24 nations au départ. Au final, au terme d’un dernier relais correct de Justine Braisaz (3 pioches), la France décroche une 14ème place catastrophique, à 3:44 des championnes norvégiennes. Le pire résultat sur le circuit en relais pour une équipe de France féminine.

À la veille de la fin des Mondiaux et de la mass-start, seule Anaïs Bescond a décroché une médaille, avec le bronze sur le relais mixte simple. Un constat inquiétant, forcément.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une