Nous suivre

Biathlon

Championnats du monde 2020 – Relais hommes : les Bleus champions du monde !

Flo Ostermann

Publié le

AFP

Biathlon – Championnats du monde 2020 – Le relais français a remporté la médaille d’or ce samedi sur le relais hommes à Antholz ! Émilien Jacquelin, Martin Fourcade, Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet apportent un troisième titre mondial à l’équipe de France.

Ils l’ont fait ! L’équipe de France masculine a décroché la médaille d’or sur le relais hommes ce samedi. Dix-neuf ans après le seul et unique titre des Bleus sur l’épreuve par équipes, Émilien Jacquelin, Martin Fourcade, Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet ont réalisé une course presque parfaite (4 pioches seulement) pour l’emporter devant la Norvège de Johannes Boe et l’Allemagne de Benedikt Doll.

Un sacre construit brique par brique

Champion du monde de la poursuite, Émilien Jacquelin lançait les Bleus avec un relais de très grande qualité, ponctué d’une seule balle de pioche. Avec lui, l’Allemand Erik Lesser faisait le sans-faute. En revanche, Velte Christiansen, premier étage de la fusée norvégienne, devait (déjà) aller faire un tour de pénalité. Au moment du départ de Martin Fourcade en deuxième relayeur, le duo franco-allemand disposait d’une avance de 38 secondes sur la Norvège de Johannes Dale.

Martin Fourcade, lui, a continué à soigner sa feuille de stats au tir. Un 10/10 du Catalan permettait aux Français de rester en tête, toujours flanqués d’une Allemagne quasi impeccable au tir (9/10 pour Horn). Au départ de Simon Desthieux et Arnd Peiffer, les troisièmes relayeurs français et allemands, la Norvège, elle, pointait à 1’05, après trois pioches sur le debout pour Johannes Dale.

DesthieuxPeiffer, le Français et l’Allemand étaient inséparables jusqu’à la sortie du tir debout, avec une pioche chacun. Mais le Tricolore, trop juste sur les skis, voyait Arnd Peiffer s’envoler, et donner le témoin à Benedikt Doll avec une marge de 12 secondes sur Quentin Fillon Maillet, dernier maillot bleu.

Fillon Maillet parachève l’oeuvre bleue

Et QFM aura été plus que malin. Le médaillé d’argent sur le sprint a d’abord laissé Doll reprendre quelques secondes avant le premier tir. Avec réussite. L’Allemand se loupait, avec trois pioches, pendant que Fillon Maillet assurait son tir avec 5/5. Le Français ressortait même du pas de tir avec quelques secondes d’avance sur le dernier relayeur allemand.

Le feu d’artifice arrivait sur le tir debout. Malgré trois pioches, Quentin Fillon Maillet mettait sur orbite la France du biathlon, Benedikt Doll allant même sur l’anneau de pénalité. Dix-neuf ans après la génération Raphaël Poirée, celle de Martin Fourcade est à son tour dorée. Le quintuple champion olympique enlève par ailleurs le seul sacre mondial qui lui échappait jusqu’ici. La boucle est bouclée.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une