Nous suivre

Championnats du monde de biathlon 2021

Championnats du monde de biathlon 2021 : Jacquelin, Fillon Maillet… le bilan des Bleus

Publié

le

Championnats du monde de biathlon 2021 - Jacquelin, Fillon Maillet... le bilan des Bleus
Photo AFP

BIATHLON – CHAMPIONNATS DU MONDE 2021 – Quatre médailles individuelles, une sur le relais mixte simple avec Antonin Guigonnat, le bilan des Bleus est bon sur ces Mondiaux de Pokljuka, malgré l’absence de Martin Fourcade. Bilan au cas par cas.

Émilien Jacquelin : + +

Triple médaillé lors des Mondiaux d’Antholz l’an dernier, Émilien Jacquelin a encore une fois été solide cette année à Pokljuka. Premier relayeur sur le relais mixte en début de compétition (2 pioches seulement), l’Isérois a réalisé un sprint de haute volée (9/10) pour s’emparer du bronze, avant de s’offrir un récital sur la poursuite (20/20) où il a conservé son titre mondial. Un peu plus en retrait sur l’individuel (13ème, 18/20), un format qui lui convient moins sur le papier, le biathlète de 25 ans a pioché à trois reprises sur un relais masculin frustrant.

Dimanche, alors qu’il était parmi les favoris au titre sur la mass start, la machine Jacquelin s’est enrayée. Après un 5/5 sur le premier tir couché, il est totalement passé à côté du second (5 erreurs !), la faute à un mauvais clic sur sa carabine. Au panache, il a terminé la course à la 30ème et dernière place, avec un 10/10 sur le tir debout. En larmes à l’arrivée, le désormais double champion du monde en titre de la poursuite aura réalisé des Mondiaux de grande qualité, quoiqu’il en dise. On ne t’en veut pas, Émilien !

Pourcentage de réussite au tir sur ces Mondiaux (hors relais) : 62/70 = 88,6 %


Quentin Fillon Maillet : + +

Il aura beau tirer un bilan mitigé, personne n’aura été plus régulier que Quentin Fillon Maillet sur ces Mondiaux. Courses individuelles et relais confondus, le Jurassien aura terminé à chaque fois dans le top 6. Cinquième du relais mixte (3 pioches), 6ème du sprint (9/10), 4ème de la poursuite (18/20), 4ème de l’individuel (18/20), 4ème sur le relais masculin (4 pioches et un tour de pénalité), QFM a été récompensé de sa persévérance en décrochant la médaille de bronze sur la mass start (18/20), sa 10ème breloque mondiale.

Surtout, le biathlète de 28 ans grimpe à la 4ème place du classement général de la Coupe du monde et peut toujours espérer un nouveau top 3 à l’issue de la saison. S’il n’a pas raflé de titre en Slovénie, personne ne peut lui enlever sa régularité !

Pourcentage de réussite au tir sur ces Mondiaux (hors relais) : 63/70 = 90 %


Simon Desthieux : +

Il la tient sa première médaille mondiale individuelle ! En retrait depuis le début de la saison avec une 7ème place sur le premier sprint d’Oberhof comme meilleur résultat, Simon Desthieux a décroché la médaille d’argent sur le sprint (10/10 !), derrière Martin Ponsiluoma et devant Émilien Jacquelin. Cinquième de la poursuite (19/20) et un peu juste sur les skis pour rafler une deuxième médaille, la suite de ses championnats du monde a été plus contrastée. 28ème de l’individuel (16/20), il a fait le job sur le relais masculin (1 pioche) avant de terminer la mass start à la 13ème place (17/20). Desthieux, 29 ans, a néanmoins rassuré en Slovénie, et peut espérer de belles choses en fin de saison.

Pourcentage de réussite au tir sur ces Mondiaux (hors relais) : 62/70 = 88,6 %


Antonin Guigonnat : +

Quatorzième du sprint (9/10) puis 21ème de la poursuite (14/20), Antonin Guigonnat a débuté les Mondiaux en douceur. Non aligné sur l’individuel, le Haut-Savoyard d’origine a connu son jour de gloire lors du relais mixte simple avec Julia Simon, avec le titre mondial dans la poche, au terme d’une course des plus solides (3 pioches, aucune sur son second passage). Plutôt efficace sur le relais masculin dans la position de premier relayeur (3 pioches), il a bouclé les championnats du monde avec une 17ème place sur la mass start (16/20). Du très bon, et du bon moins bon en somme, mais une médaille d’or dans l’escarcelle.

Pourcentage de réussite au tir sur ces Mondiaux (hors relais) : 39/50 = 78 %


Fabien Claude : –

Très bon en début de saison (2 podiums individuels), Fabien Claude a marqué le pas depuis début janvier. Au point que sur ces Mondiaux, le Vosgien était plus dans la position du 5ème homme derrière Antonin Guigonnat. Absent du relais masculin, il a participé au sprint (41ème, 7/10) avant de faire une remontée fantastique sur la poursuite (12ème, 18/20). Le biathlète de 26 ans est ensuite retombé dans ses travers sur l’individuel (41ème, 16/20). S’il veut être plus performant, il va forcément devoir gagner en régularité.

Pourcentage de réussite au tir sur ces Mondiaux (hors relais) : 36/50 = 72 %

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une