Nous suivre

Rugby à XV

Champions Cup : Le Racing 92 élimine les Saracens et file en finale

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Champions Cup : Le Racing 92 élimine les Saracens et file en finale
Icon Sport

CHAMPIONS CUP – DEMI-FINALES – Au terme d’un match brouillon, le Racing 92 s’est qualifié pour la finale de Coupe d’Europe, en battant les Saracens (19-15).

L’entame de match est difficile des deux côtés avec beaucoup de fautes. Mais le Racing 92 s’en sort un peu mieux que les adversaires du jour. Les Franciliens, qui perdent Sanconnie rapidement, ouvrent le score par Teddy Iribaren sur pénalité. Le premier acte est très haché et aucune des deux équipes ne parvient à faire des différences ballon en mains, obligeant les buteurs à prendre leurs responsabilités au pied.

Alex Goode égalise puis donne l’avantage aux Anglais sur deux coups de pied à sept minutes d’intervalle. Les Saracens se mettent à leur tour à la faute et le buteur du Racing 92, Teddy Iribaren, ne manque pas la cible deux fois lui aussi, et permet à son équipe de virer en tête après une première période brouillon (9-6).

La vista de Russell

Les Saracens entrent mieux dans le second acte et poussent les joueurs du Racing 92 à la faute. Alex Goode se régale au pied et ajoute trois pénalités en 20 minutes. Le break semble être fait pour l’équipe anglaise (9-15). La formation francilienne essaie de développer plus de jeu que les Anglais qui se contentent de réciter un rugby simple, pour garder leur avantage. Toujours sans réussite.

Une pénalité de Maxime Marchenaud, entré en jeu un peu plus tôt, permet au Racing 92 de recoller mais il bute ensuite à nouveau sur la défense anglaise. Il faut attendre la 75ème minute de jeu pour voir la lumière grâce à un coup de pied par-dessus de Russell, récupéré par Vakatawa. Juan Imhoff s’en va aplatir et libérer les siens.

Le Racing 92 bat les Saracens 19 à 15 et file en finale de la Champions Cup au terme d’un match haché. Mais l’essentiel est ailleurs pour les Ciel & Blanc, qui disputeront une troisième finale depuis 2016, soit face à Exeter, soit face à Toulouse pour une affiche 100% française. Avec cette fois, le trophée au bout ?

Dicodusport


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une