Nous suivre

Champions Cup 2021-2022

Champions Cup : Le Stade Français s’impose avec brio face au Connacht

Nicolas Mezine

Publié le

Champions Cup Le Stade Français s'impose avec brio face au Connacht
Photo Icon Sport

CHAMPIONS CUP – Le Stade Français a été renversant cet après-midi ! Réduits à 14 après le carton rouge de Latu et menés de 12 points au score, les joueurs de la capitale ont renversé la vapeur pour finalement s’imposer 37-31 grâce à un essai d’Adrien Lapègue en fin de match. Cette victoire permet aux joueurs de Gonzalo Quesada d’espérer une qualification pour les 8èmes de finales. 

Premier carton jaune pour Latu

Toujours handicapé par les blessures (Arrate, Delbouis, Etien, Glover, Maestri, Naivulu ou Nayacalevu), le Stade Français a également dû se passer de Sekou Macalou. Avec ces absences, la tâche fut délicate pour les Parisiens, mais ils ont livré une performance XXL. Le Connacht a ouvert le bal avec un essai de Wooton dès la 7ème minute, après une passe au pied de Jack Carty (0-7, 8′). Grâce à un exploit en solitaire d’Adrien Lapègue, qui a mystifié la défense irlandaise avant d’aplatir en bord de touche, le Stade Français a pris l’avantage (10-7, 20′). Avant la sirène, le Connacht est repassé devant au score, grâce à un essai de filou du demi de mêlée Caolin Blade (10-17, MT).

D’emblée, en seconde période, Ngani Laumape a redonné l’avantage à son équipe, grâce à un essai en bord de touche après une belle percée de Nicolas Sanchez (15-17, 42′). Le tournant du match a eu lieu à la 47ème minute. Déjà exclu 10 minutes en première période, le talonneur Toni Latu a écopé d’un deuxième carton jaune, synonyme d’exclusion, pour une parole très déplacée à l’encontre de l’arbitre Mr Barnes. Après cette action, les joueurs de Galway ont pris le large, inscrivant leur troisième essai de la rencontre grâce à Tom Farrell (15-24, 49′).

Réduits à 14, mais solidaires

Les joueurs de la capitale ont fait preuve d’abnégation, en réagissant immédiatement par cet essai de Kylian Hamdaoui (22-24, 53′). Après un mouvement d’école et un échange entre Butler et Wooton, le troisième ligne a inscrit le quatrième essai irlandais de l’après midi (20-31, 61′). Ce mano à mano allait encore durer, puisque le Stade Français a lui aussi inscrit son quatrième essai du match grâce à Ryan Chapuis (27-31, 69′). Poussés par les spectateurs présents au stade Jean Bouin, les Soldats Roses pouvaient de nouveau croire en leurs chances, après que l’exclusion de l’Irlandais Connor Olivier dix minutes. La fin de match fut à couper le souffle : après une sautée de Joris Segonds, l’ailier Adrien Lapègue a inscrit son deuxième essai du match, et Paris est repassé devant ! (34-31, 74′). En fin de match, Joris Segonds a libéré le stade Jean Bouin avec cette pénalité libératrice (37-31).

Avec cette victoire bonifiée, les Parisiens passent devant Cardiff au classement et sont potentiellement qualifiés pour la prochaine phase. Il faudra attendre le résultat des Wasps sur la pelouse du Munster à 18h30 pour voir si le Stade Français se qualifie. Les Irlandais sont de leur côté 5èmes de cette poule B avec 10 points.


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une