Nous suivre

Actualités

Champions Cup : Toulouse crucifie le Racing 92 et file en demi-finale

Publié le

Au bout du suspense et au terme d’un match incroyable, le Stade Toulousain s’est imposé sur la pelouse du Racing 92 en quarts de finale de la Champions Cup (21-22).

On s’attendait à un feu d’artifice, on a été servis. Dès la 7ème minute, sur leur premier mouvement, les Toulousains refroidissaient les Franciliens. Après un gros travail de Maxime Médard, Antoine Dupont marquait le premier essai de la rencontre sous les poteaux (0-7). Mais les locaux, brillants dans cette Champions Cup 2018/2019, réagissaient. Par la botte de Maxime Machenaud d’abord (3-7, 14′) avant un contre assassin de Finn Russell pour l’essai de Teddy Thomas tout en vitesse. Le Racing 92 passait en tête (10-7, 20′), avant le premier tournant du match.

https://twitter.com/francetvsport/status/1112365282729910273

Holmes voit rouge, Toulouse galvanisé

On joue alors la 23ème minute. Simon Zebo amorce une relance sur l’aile gauche. Au relais, l’ailier Juan Imhoff se fait plaquer haut par l’ouvreur haut-garonnais Zack Holmes. Si le centre de gravité de l’Argentin est bas, le geste de l’Australien au niveau de la gorge d’Imhoff est réel et dangereux. Luke Pearce, l’arbitre de la rencontre, n’hésite pas et sort le carton rouge. A 14 contre 15, Toulouse pouvait s’attendre à souffrir, et pourtant.

Et pourtant, le Stade Toulousain remettait la main sur le ballon. Conséquence, les Racingmen se mettaient à la faute et Teddy Thomas écopait d’un carton jaune (28′). Et avant la pause, les hommes de Ugo Mola étaient de nouveau à la manœuvre dans le camp francilien. Maxime Médard, après une merveille de passe de Lucas Tauzin pour Sofiane Guitoune, filait à dame au terme d’un mouvement exceptionnel. (10-12, 32′). Décidément intenables, les Stadistes revenaient dans les 22m du Racing 92. Sous les poteaux des Ciel & Blanc, Antoine Dupont se jouait de Finn Russell est inscrivait son deuxième essai de la rencontre, le troisième de son équipe (37′). A la pause, les visiteurs viraient en tête (10-19).

Le Racing 92 malheureux, Toulouse héroïque

Au retour des vestiaires, le Racing 92 mettait la main sur le ballon et mettait sur le reculoir des Toulousains en souffrance. Bien aidés par un banc efficace, les Franciliens recollaient au score grâce au pied de Maxime Machenaud (49′ et 55′). A l’heure de jeu, Antoine Dupont et ses coéquipiers étaient toujours devant (16-19). Mais comme trop souvent durant cette rencontre, les locaux butaient à quelques mètres de la ligne toulousaine. Et sur un nouveau ballon de récupération, Toulouse récupérait une pénalité et se donnait de l’air grâce à Thomas Ramos (16-22, 68′). Juan Imhoff, coupable d’un déblayage illicite sur l’action, recevait un carton jaune.

Malgré l’essai de Camille Chat (75′) et celui de Nakarawa logiquement refusé (78′), les Haut-Garonnais s’imposaient sur le fil (21-22). Frustrés, les Ciel & Blanc laissent filer des Rouge & Noir décidément impitoyables en 2019. Toulouse se rendra sur le pelouse du Leinster dans trois semaines. En phase de poules, les Toulousains s’étaient lourdement inclinés à Dublin (29-13). Mais on le sait, cette équipe est capable de tout.

Flo Ostermann


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une