Nous suivre

Rugby à XV

Cheslin Kolbe : « Ce n’était pas une enfance facile mais je ne changerais rien »

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Photo Anne-Christine POUJOULAT / AFP

RUGBY – Pour l’AFP, Cheslin Kolbe, un des meilleurs ailiers du monde, est revenu sur son enfance au Cap qui n’a pas toujours été facile. 

Qualifié pour la finale de la Champions Cup avec le Stade Toulousain, Chelsin Kolbe a évoqué son enfance compliquée dans les faubourgs du Cap, mais qui a permis de forger le joueur qu’il est aujourd’hui.

Il y avait pas mal d’obstacles : c’est une communauté connue pour le banditisme, la pauvreté, la drogue, l’alcool… C’est un endroit dont les gens n’entendent pas tellement parler, à part quand il se passe quelque chose de grave. Moi, j’y ai appris à prendre de meilleures décisions, pour moi et ma famille, pour essayer de devenir un modèle pour les jeunes de cette communauté. Quand j’étais enfant, dans les rues, on jouait et on entendait des coups de feu. Les batailles entre différents gangs, c’était tous les jours. On s’y habitue à force, mais si j’y repense maintenant, ça fait peur… Ce n’était pas une enfance facile mais je ne changerais rien.

L’ailier sud-africain a aussi expliqué qu’il en avait un peu marre qu’on évoque sans cesse sa petite taille et qu’il en avait fait une force au fur et à mesure des années en jouant sur ses autres qualités.


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?