Nous suivre

Tour de France 2022

Cocorico : Christophe Laporte s’offre la 19ème étape du Tour de France 2022 !

Publié le

Cocorico Christophe Laporte s'offre la 19ème étape du Tour de France 2022 ! (1)
Photo Icon Sport

TOUR DE FRANCE 2022 – Au terme d’un sprint massif décousu pour conclure la 19ème étape, Christophe Laporte (Jumbo-Visma) s’est imposé ce vendredi. Un succès tricolore à Cahors après celui de Jacky Durand en 1994, le premier sur cette édition 2022 de la Grande Boucle.

Le jour de gloire est (enfin) arrivé sur cette édition 2022 du Tour de France ! Il aura fallu attendre la 19e étape pour percevoir une victoire française grâce au sprint victorieux de Christophe Laporte (Jumbo Visma). Une performance qui ravit ceux qui ont tant attendu pour voir un coureur français, lever les bras sur une ligne d’arrivée. Une victoire obtenue à Cahors, 28 ans après le triomphe de Jacky Durand vêtu du maillot de champion de France lors de cette étape ce jour-ci. Christophe Laporte est le premier à déclencher le sprint dans le final à 500 mètres de la flamme rouge.

Une attaque qui le propulse pour reprendre les trois coureurs de l’échappée dont le Français Alexis Gougeard (B&B Hotels) et qui l’emmène en première position sur la ligne d’arrivée juste devant Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) et Alberto Dainese (DSM) qui complètent le podium. La France est bien représentée dans ce top 10 avec la quatrième place du champion de France Florian Sénéchal (Quick-Step Alpha Vinyl) et la huitième place de Hugo Hofstetter (Arkéa-Samsic).

Une première échappée autour de cinq coureurs

La 19ème étape reliait Castelnau-Magnoac à Cahors sur une distance de 188 km. Deux cols de catégorie 4 sont planifiés avant l’étape contre-la-montre, très plate qui s’achève à Rocamadour puis le dénouement des Champs-Élysées. Dès les premiers kilomètres, un groupe de cinq coureurs se détache avec Mikkel Honoré (Quick-Step Alpha Vinyl), Matej Mohorič (Bahrain Victorious), Nils Politt (Bora-Hansgrohe), Taco van der Hoorn (Intermarché-Wanty) et Quinn Simmons (Trek-Segafredo). Une attaque concluante qui permet de bénéficier de 1’05 d’avance après 20 km de course. Nils Politt (Bora-Hansgrohe) est le coureur le mieux placé au général mais loin d’être dangereux avec sa 63e place. Lors du sprint intermédiaire de Auch au kilomètre 38, le coureur allemand est devancé par Quinn Simmons (Trek-Segafredo) qui remporte les 20 points en jeu.

Un résultat sans conséquence, mais du côté du peloton, Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck) passe la ligne en premier pour prendre des points en bonifiant sa troisième place provisoire dans ce classement et à la conquête de la seconde marche du classement par points, détenue par Tadej Pogačar (UAE Émirates). Alors que l’écart entre la tête de la course et le peloton dégringole et que l’échappée est pas loin d’être reprise, Mikkel Honoré (Quick-Step Alpha Vinyl) relance pour conserver ce statut à l’avant de la course. Le Danois est suivi par ses compagnons d’échappée à l’exception de Nils Politt (Bora-Hansgrohe) qui regagne le peloton. Cyril Barthe (B&B Hotels) tente alors une contre-attaque en venant s’intercaler pour rejoindre le quatuor à l’avant, mais échoue à y parvenir. 59 secondes séparent les quatre hommes de tête au peloton alors qu’il reste 100 km à parcourir. 

Une nouvelle course qui démarre dans les derniers 30 km

Dans la côte de la cité médiévale de Lauzerte, Matej Mohorič (Bahrain Victorious) et Quinn Simmons (Trek-Segafredo) s’échappent et se livrent une bataille au niveau du passage au sommet. Le Slovène remporte l’unique point mis en jeu. Cette accélération permet de prendre 20 secondes d’avance sur Mikkel Honoré (Quick-Step Alpha Vinyl) et Taco van der Hoorn (Intermarché-Wanty). Quinn Simmons (Trek-Segafredo) fait le choix de continuer en solitaire tandis que les trois autres coureurs se sont fait absorber par le peloton qui roule en partant à sa chasse avec 30 secondes de retard à 45 km de la ligne. Le peloton s’est d’ailleurs scindé en deux suite à une accélération des coureurs de l’avant au niveau du premier col répertorié. Le coureur américain est repris par le peloton juste après avoir franchi la côte de Saint-Daunès (1,6 km à 6,3 %) en tête. 

Une nouvelle accélération à 30 km de la ligne avec des attaques de Tadej Pogačar (UAE Émirates) et Alexis Gougeard (B&B Hotels), dégage un nouveau trio en tête composé du coureur français avec Fred Wright (Bahrain Victorious) et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo). Ils disposent de 30 secondes d’avance à 20 km du terme de l’étape. Dans le peloton, la formation TotalEnergies dirige les opérations pour emmener Peter Sagan au sprint. L’écart fond à 10 km de la ligne d’arrivée avec plus que 15 secondes de différence. Finalement Christophe Laporte (Jumbo-Visma) attaque à 500 mètres de la flamme rouge, reprend l’échappée et termine en première position, pour le plus grand bonheur du cyclisme français. 

À lire aussi

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
FISCHER

un seul autre français aurait pu gagner avant laporte:alaphilippe bien sûr…


Fil Info

Actus à la une