Nous suivre

Coupe du monde 2018

Colombie – Angleterre (1-1, 3-4 t.a.b) : les tops et les flops

Flo Ostermann

Publié

le

L’Angleterre est le dernier pays qualifié pour les quarts de finale après sa victoire face à la Colombie. Voici les tops et flops de la rencontre.

Les tops 👍

Harry Kane sauve les meubles : A deux doigts d’ouvrir le score au bout de quinze minutes de jeu, l’attaquant des Spurs de Tottenham n’a pas ménagé ses efforts tout au long de la rencontre. C’est lui qui obtient le pénalty de la gagne à la 55ème minute de jeu qu’il transformera par la même occasion. Si Yerry Mina et Davinson Sanchez lui ont mené la vie dure, il s’est démené à la pointe de l’attaque des Three Lions, et ce jusqu’au bout de la prolongation. Avec 6 buts, il est plus que jamais meilleur buteur de ce Mondial.

Yerry Mina – Davinson Sanchez, duo de choc : Heureusement que la Colombie a pu compter sur ses défenseurs centraux. Le premier a pris un nombre incalculable de ballons dans les airs. Peu utilisé à Barcelone cette saison, c’est lui qui arrache la prolongation dans les dernières secondes, en inscrivant son troisième but dans ce Mondial. Le second a lui aussi été impérial dans sa surface de réparation, comme sur cette déviation en corner à la 53ème minute sur un coup-franc anglais. Quand l’attaque des Cafeteros n’est pas au niveau, la défense s’occupe de tout, et ça fonctionne.

Kieran Trippier : Le meilleur Anglais sur le terrain. Il a apporté du danger par ses débordements et ses centres, mais aussi sur corner. Il a également réussi son tir au but.

Les flops 👎

Le coup de tête de Barrios : On joue la 41ème minute de jeu. Les Anglais obtiennent un coup-franc à 18 mètres des cages d’Ospina. Le défenseur de Tottenham, Kieran Trippier, se prépare à tirer mais dans la surface, les esprits s’échauffent. Le milieu colombien Wílmar Barrios assène alors un coup de tête au niveau du torse d’Henderson. Un geste qui aurait pu valoir à son auteur bien plus que le carton jaune distribué par l’arbitre de la rencontre.

Un match très pauvre : On attendait du spectacle, on a été déçus. Hormis cette tête d’Harry Kane côté anglais au quart d’heure de jeu et la frappe de Quintero pour les Cafeteros juste avant la pause, on n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent lors du premier acte. Beaucoup de déchet dans le jeu long de la Colombie, tandis que les Anglais ne sont pas parvenus à trouver la faille. Du mieux au retour des vestiaires, avant que le match ne tombe dans un scénario chaotique, où toutes les décisions de l’arbitre ont été discutées par les Cafeteros. Mais l’homme au sifflet n’y est pas pour rien. Finalement, l’égalisation de Mina dans les arrêts de jeu aura donné une nouvelle dimension à une rencontre qui ne restera pas dans les annales.

L’arbitre de la rencontre dépassé : Mark Geiger n’aura pas marquer les esprits au sifflet ce soir. Très vite, les Colombiens ont pris le dessus sur lui. L’Américain a accumulé les mauvaises décisions, souvent en défaveur des Cafeteros, ce qui a eu le don d’énerver ces derniers. Les coéquipiers d’Ospina ont notamment été hors d’eux lorsque Mr Geiger a sifflé le pénalty en faveur de Anglais. Le suite, on la connaît, avec une ambiance tendue jusqu’à la fin de la prolongation.

Flo Ostermann


Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?