Nous suivre

Tennis

Combien les marques versent-elles à Roger Federer ?

Flo Ostermann

Publié le

Le site MoneyControl a détaillé la répartition des revenus commerciaux de Roger Federer. En tête, le couturier japonais Uniqlo.

Classé par Forbes à la 5ème place des sportifs les mieux rémunérés au monde avec 93,4 millions de dollars de revenus, Roger Federer voit une très grande partie de ses revenus provenir de ses sponsors (plus de 80 millions d’euros), toujours plus nombreux. Le site MoneyControl a détaillé ses différents contrats.

UNIQLO domine les débats

Et le plus gros contrat s’appelle UNIQLO. La marque de vêtements japonaise, nouvel équipementier du Suisse, lui rapporte 30 millions de dollars par an, sur une durée de 10 années. Derrière, loin derrière, Barilla, la marque italienne de pâtes, offre 8,1 millions de dollars sur douze mois, pour un contrat qui court jusqu’en 2022. La marque de champagne tricolore Moët & Chandon offre quant à elle un pactole de 8 millions de dollars pour l’année 2019, soit deux millions de plus qu’en 2018. Même montant pour Rolex, la marque horlogère de luxe helvétique.

La marque de télécommunications suisse Sunrise rapporte de son côté 7 millions de dollars par an au numéro deux mondial, pour un contrat qui s’achèvera fin 2019. De son côté, la compagnie aérienne américaine NetJets donne tous les ans 6 millions de dollars au Maître, soit un million de plus que Mercedes-Benz (5 millions). Enfin, Lindt, la marque de chocolats suisses, offre quatre millions de dollars par an à Roger Federer, contre deux millions pour le Crédit Suisse et seulement 350 000 dollars pour Wilson, sa marque de raquettes.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
FRANCIS PIOVETTI

TROP de millions distribués tue le sport exemple en rugby avant et après le passage en professionnel .


Fil Info

Actus à la une