Nous suivre

NBA

Composez votre 5 majeur de légende des San Antonio Spurs

Avatar

Publié

le

Getty Images et AP

BASKET-BALL – En pleine période de confinement, toutes les compétitions sportives sont à l’arrêt. L’occasion de faire un tour des franchises NBA, et de vous demander votre 5 majeur de légende pour chaque équipe. Direction le Texas pour composer le 5 majeur des San Antonio Spurs.

Si la franchise a d’abord porté les couleurs des Chapparals de Dallas de 1967 à 1973, les Spurs se sont ensuite installés à San Antonio et ont remporté leur premier titre en 1999. Suivront ensuite 4 nouveaux titres, en 2003, 2005, 2007 et 2014 sous la houlette de Gregg Popovich, désigné d’office meilleur coach de l’histoire des Spurs.


Postes 1 à 3 (meneur, arrière, ailier) : choisissez vos extérieurs

Qui sont les meilleurs extérieurs de l'histoire des Spurs ? (3 choix possibles)
  • Tony Parker (champion avec San Antonio en 2003, 2005, 2007 et 2014, MVP des Finales en 2007, 6 fois All-Star) 33%, 270 voix
    270 voix 33%
    270 voix - 33% des votes
  • Manu Ginobili (champion avec San Antonio en 2003, 2005, 2007 et 2014, 2 fois All-Star) 30%, 247 voix
    247 voix 30%
    247 voix - 30% des votes
  • Kawhi Leonard (champion avec San Antonio en 2014, 2 fois All-Star et 2 fois défenseur de l'année avec les Spurs) 19%, 151 voix
    151 voix 19%
    151 voix - 19% des votes
  • George Gervin (11 fois All-Star avec San Antonio) 13%, 109 voix
    109 voix 13%
    109 voix - 13% des votes
  • Bruce Bowen (champion en 2003, 2005 et 2007 avec San Antonio) 3%, 21 voix
    21 voix 3%
    21 voix - 3% des votes
  • Sean Eliott (champion en 1999 avec San Antonio, 2 fois All-Star chez les Spurs) 1%, 9 voix
    9 voix 1%
    9 voix - 1% des votes
  • Alvin Robertson (DPOY en 1986 et 3 fois All-Star avec les Spurs 0%, 3 voix
    3 voix
    3 voix - 0% des votes
  • James Silas (2 fois All-Star, 20 points de moyenne en 8 saisons avec San Antonio) 0%, 2 voix
    2 voix
    2 voix - 0% des votes
  • Avery Johnson (champion en 1999 avec San Antonio) 0%, 1 voix
    1 voix
    1 voix - 0% des votes
Total des votes : 813
Voters: 276
20 avril 2020 - 2 mai 2020
Les votes sont clos

 


Postes 4 et 5 (ailier-fort, pivot) : composez votre raquette intérieure

Qui sont les meilleurs intérieurs de l'histoire des Spurs ? (2 choix possibles)
  • Tim Duncan (2 fois MVP, 5 fois champion avec San Antonio, 3 fois MVP des Finales, 15 fois All-Star) 50%, 267 voix
    267 voix 50%
    267 voix - 50% des votes
  • David Robinson (champion en 1999 et 2003 avec San Antonio, 10 fois All-Star, MVP en 1995, DPOY en 1992) 48%, 256 voix
    256 voix 48%
    256 voix - 48% des votes
  • Boris Diaw (champion en 2014 avec San Antonio) 1%, 6 voix
    6 voix 1%
    6 voix - 1% des votes
  • LaMarcus Aldridge (3 fois All-Star avec San Antonio, finaliste de conférence en 2017) 1%, 5 voix
    5 voix 1%
    5 voix - 1% des votes
  • Robert Horry (champion en 2005 et 2007 avec San Antonio) 1%, 3 voix
    3 voix 1%
    3 voix - 1% des votes
  • Artis Gilmore (16 points et 9,7 rebonds de moyenne en 5 saisons à San Antonio, 2 fois All-Star avec les Spurs) 0%, 0 voix
    0 voix
    0 voix - 0% des votes
Total des votes : 537
Voters: 270
20 avril 2020 - 2 mai 2020
Les votes sont clos

Mathieu Veillon


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

NBA

NBA 2020/2021 : Qui sont les Français en lice ? (2/2)

Tanguy Le Jeune

Publié

le

NBA 2020/2021 : Qui sont les Français en lice ? (2/2)
Getty Images

NBA – Fans de NBA, moins de 3 semaines à attendre avant le grand départ de cette nouvelle saison régulière 2020-2021. Pour patienter, nous vous proposons, en deux parties, un récapitulatif des nombreux Tricolores de la grande ligue américaine. Pour le premier volet, c’est par ici.

Timothé Luwawu-Cabarrot – Brooklyn Nets

Le n°24 de la draft 2016, Timothé Luwawu-Cabarrot, va entamer sa 5ème saison en NBA. Après avoir voyagé de franchises en franchises lors de ses 4 premières saisons, l’arrière de 25 ans a enfin trouvé de la stabilité et du temps de jeu chez les Nets. Sur les 4 matchs de playoffs qu’il a disputés cette saison avec les Nets, il a inscrit 16 points, 3.8 rebonds et 1.5 passes par match. Plus qu’honorable pour les premiers playoffs de sa carrière. Cette saison, il peut donc espérer continuer sur cette lancée et apprendre de Kyrie Irving et Kevin Durant. On espère qu’avec son compatriote Elio Okobo, il saura être performant pour aller peut-être chercher un titre avec les Nets, qui peuvent compter sur l’un des meilleurs effectifs de la ligue.


Théo Maledon – Oklahoma City Thunder

Drafté au second tour par le Thunder, Théo Maledon doit passer au-dessus de sa déception pour entamer correctement sa carrière en NBA. L’ancien joueur de l’ASVEL se retrouve donc aujourd’hui dans une franchise en pleine reconstruction. En effet, le Thunder a perdu de nombreuses stars contre des tours de draft et s’apprête à tanker correctement. Point positif pour le Normand, il va pouvoir avoir du temps de jeu compte tenu de ce faible effectif. Le jeune Rouennais va effectivement pouvoir se montrer et donc effacer le premier revers de sa jeune carrière suite à cette draft décevante. Il a tout pour se construire à Oklahoma City, et c’est tout le mal qu’on lui souhaite !

Théo Maledon - AFP

Théo Maledon – AFP


Killian Tillie – Memphis Grizzlies

Non drafté le 18 novembre dernier, Killian Tillie n’a pas mis longtemps à trouver une franchise. En effet, dès le lendemain, il s’est engagé avec les Memphis Grizzlies via un two-way contract qui le fera donc jouer peut-être quelques minutes en NBA. L’ailier fort de 22 ans aura donc sa chance dans la grande ligue dès cette saison. Cependant, il faudra se montrer de suite performant s’il veut continuer son aventure en NBA. En effet, même s’il aura sans doute quelques minutes en cette saison 2020-2021, il faudra les saisir pour attirer un maximum les regards des franchises. Pour cela, il pourra utiliser le temps qu’il passera en G-League pour continuer à jouer et se montrer en faisant un maximum de stats. Souhaitons-lui une trajectoire à la Adam Mokoka, ainsi que du succès avec les Memphis Grizzlies de Ja Morant.


Adam Mokoka – Chicago Bulls

Bénéficiaire d’un two-way contract la saison dernière, Adam Mokoka a pu jouer ses premières minutes en NBA. En effet, il a su montrer sa motivation et son potentiel à la franchise des Bulls et a été reprolongé en two-way pour cette saison. Ses coéquipiers ont été surpris de voir son niveau En effet, selon Zach LaVine, le franchise player des Bulls, le Français a « l’un des plus jolis tirs de la planète ». Cette saison, il va donc pouvoir continuer son chemin en G-League et en NBA qui, jusqu’ici, a l’air de fonctionner. On se rappelle notamment de sa grosse performance face aux Pelicans en février dernier avec 15 points en 5 minutes. Il avait enflammé le United Center qui scandait des « MVP, MVP ! » pour le Français à la fin de la rencontre. Il n’y a plus qu’à lui souhaiter de reproduire cette performance à de multiples reprises cette saison.


La rumeur

Vincent Poirier – Philadelphia Sixers

À 27 ans, Vincent Poirier entame sa deuxième saison en NBA, synonyme de nouveau départ. En effet, après une saison passée à regarder la majorité des matchs des Celtics sur le banc, le pivot de l’équipe de France va entamer un nouveau chapitre cette saison. Alors qu’il avait été tradé par Boston à Oklahoma City, il va probablement être envoyé à Philadelphie dans les jours à venir. Ce sera donc chez les Sixers qu’il va pouvoir essayer de trouver du temps de jeu. Cependant, cette tâche va s’avérer compliquée, puisque les Sixers ont déjà Dwight Howard et Joël Embiid au poste de pivot. Lui qui voulait absolument trouver du temps de jeu cette saison, devra surement batailler pour en avoir et faire sa place dans la rotation. Affaire à suivre.

Vincent Poirier – AP Photo


Ils sont encore free agents

Jaylen Hoard

Après avoir fructifié son two-way contract par une participation aux playoffs avec Portland, Jaylen Hoard se retrouve cependant free agent. Selon certaines rumeurs, il serait envoyé à Oklahoma City qui est en pleine reconstruction. Il y rejoindrait donc Théo Maledon et, possiblement, Vincent Poirier. Les discussions continuent encore actuellement concernant un éventuel contrat soit two-way, soit un contrat direct avec la franchise. Il rejoindrait donc une équipe d’OKC dans laquelle il aurait les capacités de s’illustrer, et pourquoi pas à terme intégrer la rotation du Thunder définitivement.

Ian Mahinmi

Après une saison en demi-teinte, on a, tout de même, nourri plein d’espoir sur la suite de la carrière de Ian Mahinmi qui, à 34 ans,  s’approche de son terme. De retour de blessure en cours de saison, il a su se montrer utile pour sa franchise (Washington) avec des stats intéressantes de 7.4 points, 5.7 rebonds et 1.2 contres en moyenne sur 38 matchs joués la saison dernière. Cependant, il n’avait pas été appelé dans la bulle avec sa franchise en juillet dernier. Son dernier match remonte donc au 29 février 2020. Aujourd’hui, le pivot français est free agent. Il espère trouver une franchise avant le début de saison pour entamer un nouveau défi au regard des quelques années qui lui restent. Malgré le peu d’informations que l’on a sur une éventuelle signature, on lui souhaite évidemment de trouver un nouveau défi en NBA.

Joakim Noah

Il ne sera pas prolongé chez les Clippers cette saison après n’avoir joué que 7 petits matchs la saison dernière (playoffs confondus). Après plusieurs années compliquées, Joakim Noah avait retrouvé le chemin des parquets avec les Grizzlies en jouant 43 matchs sur la saison 2018/2019. Cependant, il n’a pas pu poursuivre son chemin avec les Clippers cette saison, lui qui n’entrait pas dans les plans de Doc Rivers. À 35 ans, il semble très probable que la carrière de Noah se termine prochainement… Bien dommage pour l’ancien double All-Star NBA et star des Chicago Bulls du début de la dernière décennie.

Tanguy Le Jeune


Lire la suite

NBA

NBA : Les Rockets et les Wizards s’échangent Russell Westbrook et John Wall !

Avatar

Publié

le

Par

USA Today Sports

NBA – C’est une rumeur qui était sortie il y a quelques semaines, mais avait disparue depuis. Finalement, un coup de fil entre le GM des Wizards et celui des Rockets aura débloqué la situation en quelques heures ce jeudi. C’est ESPN qui l’a annoncé à 2h, heure française : Russell Westbrook a été transféré à Washington en échange de John Wall.

C’est un transfert retentissant à vingt jours de la reprise NBA. Les deux meneurs superstars que sont Russell Westbrook et John Wall vont changer de franchise à l’aube de la saison 2020-21. Pour le premier, ce sont les Wizards de Washington qui vont l’accueillir pour se relancer après une année ratée à Houston. Son souhait de quitter la franchise il y a quelques semaines a donc été exaucé. Côté sportif, le tandem Russell Westbrook-Bradley Beal est clairement alléchant. Reste à savoir lequel aura les clés du jeu. Bradley Beal vient de sortir de sa meilleure saison en carrière, où il a compilé plus de 30 points, quatre rebonds et six passes de moyenne. Or Russell Westbrook, par son volume de jeu, prend une place proéminente dans une équipe. La présence de Scott Brooks, son coach au Thunder de 2008 à 2015, pourrait bien faciliter la tâche. Les Wizards se positionnent en tout cas comme de sérieux candidats à une place de playoffs à l’Est. 

Un nouveau départ pour John Wall et les Rockets

De son coté, John Wall va rejoindre une franchise de Houston qui tente de prendre un nouveau départ. Il y retrouvera son ancien coéquipier à Kentucky DeMarcus Cousins ainsi que James Harden. Là aussi, une entente sera à trouver entre les deux extérieurs. S’il retrouve son niveau après deux années sans jouer, John Wall pourrait soulager Harden de responsabilités au playmaking. L’arrière pourrait alors plus se concentrer sur le scoring. John Wall va lui devoir trouver ses marques. Depuis sa draft en 2010, il n’a jamais joué pour une autre équipe que les Wizards. Son départ met d’ailleurs un coup à l’identité de la franchise de Washington. Wall a mené son équipe en demi-finale de conférence à trois reprises (2014, 2015 et 2017). Un apport qui restera dans les esprits selon le GM des Wizards, Tommy Sheppard : «Ce qu’il a signifié pour notre franchise et notre communauté est inestimable et ne sera pas oublié.»


Tom Compayrot


Lire la suite

NBA

NBA 2020-2021 : Qui sont les Français en lice ? (1/2)

Tanguy Le Jeune

Publié

le

NBA 2020-2021 : Qui sont les Français en lice ? (1/2)
Photo NBA

NBA – Fans de NBA, moins de 3 semaines à attendre avant le grand départ de cette nouvelle saison régulière 2020-2021. Pour patienter, nous vous proposons, en deux parties, un récapitulatif des nombreux Tricolores de la grande ligue américaine. 

Rudy Gobert – Utah Jazz

Qui de mieux que Rudy Gobert pour commencer à parler des Français en NBA ? All-Star la saison dernière, le Saint-Quentinois est aujourd’hui une valeur sûre de la NBA. En effet, le double Defensive Player of the Year en 2018 et 2019 est l’un des meilleurs contreurs et rebondeurs de la grande ligue. Cette saison, il devra passer un cap pour accéder aux finales de conférence que le Jazz essaye désespérément d’atteindre depuis quelques saisons. Il peut espérer briller dans l’Utah dès cette saison malgré une conférence Ouest très relevée, avec des Lakers dominants. Ce qui est sûr, c’est que le Français estime avoir toujours une marge de progression et pense que « cette année pourrait être (sa) meilleure ».

NBA 2020-2021 : Qui sont les Français en lice ? (1/2)

Rudy Gobert – NBA


Evan Fournier – Orlando Magic

Evan Fournier va entamer sa neuvième saison dans la grande ligue. Il est aujourd’hui l’un des cadres de la franchise du Orlando Magic. Cependant, que faut-il attendre de cette franchise qui a perdu DJ Augustin sans réellement le remplacer ? Malgré les présences d’Aaron Gordon et Nikola Vučević, la saison sera vraisemblablement compliquée pour le joueur de 28 ans. En effet, il n’a probablement rien de plus à espérer qu’attendre la free agency 2021 qui marquera la fin de son contrat avec le Magic. Ou alors, on peut éventuellement espérer un trade en cours de saison. Ce qui est sûr, c’est que la franchise floridienne semble être sur un cycle descendant. Il faudrait se détacher de cette dynamique s’il veut décrocher un titre NBA dans les années à venir.

Evan Fournier - Getty Images

Evan Fournier – Getty Images


Nicolas Batum – L.A Clippers

Et oui, c’est l’une des bonnes surprises de cette off-season ! Nico Batum part enfin de Charlotte avec qui il ne jouait plus et n’avait plus aucune envie. Il rejoint cette saison une franchise compétitive, les Clippers, prétendante au titre, avec qui il pourra se reconstruire et retrouver du temps de jeu après deux saisons compliquées en Caroline du Nord. Après 12 saisons en NBA, Nico Batum va pouvoir entamer un nouveau cycle, à bientôt 32 ans. De quoi le booster et peut-être l’amener à empocher une première bague avec les Clippers de Kawhi Leonard. Mais avant cela, il va falloir s’imposer et gratter du temps de jeu dans cette équipe. Souhaitons-lui de retrouver le niveau de ses meilleures années à Portland, et de s’épanouir dans un cadre ensoleillé à Los Angeles.

Nicolas Batum va s'engager avec les Los Angeles Clippers

Nicolas Batum – Photo Twitter Hornets FR


Frank Ntilikina – New York Knicks

Frank Ntilikina va entamer sa 4ème saison en NBA, le temps passe vite ! Le n°8 de la Draft 2017, n’a jamais su montrer son véritable potentiel, lui qui manque de constance avec New-York. Très dur avec lui-même, le natif de Belgique peine à trouver de la régularité et cède rapidement à la pression. En effet, son irrégularité lui a souvent joué des tours ces dernières saisons. Capable du meilleur comme du pire, il peine à s’inscrire dans le 5 majeur des Knicks et à trouver de la constance à 3 points. Ce qui est sûr, c’est que son apport défensif est primordial pour son équipe. En effet, il ne compte pas ses efforts pour son équipe dès qu’il met un pied sur le parquet. En tout cas, espérons que, cette saison, il puisse intégrer le 5 majeur et s’inscrire dans le projet des Knicks.

Frank Ntilikina - AP

Frank Ntilikina – AP


Elie Okobo – Brooklyn Nets

À l’image de Nico Batum, Elie Okobo a été coupé par sa franchise lors de son grand nettoyage automnal. Cette saison, il ira finalement rejoindre son compatriote Timothé Luwawu-Cabarrot chez les Brooklyn Nets. Et comme son ainé Batman, il rejoint un prétendant au titre NBA avec les phénomènes Kyrie Irving et Kevin Durant. Cependant, il va falloir s’imposer pour le Bordelais puisque la concurrence sera rude à son poste, avec de nombreux arrières et meneurs dans le roster de Brooklyn. Kyrie Irving, Spencer Dinwiddie, Caris LeVert, Bruce Brown, et la liste est longue… Motif d’espoir cependant pour Okobo, qui pourra toujours compter sur une éventuelle blessure d’un de ses coéquipiers pour espérer gratter du temps de jeu.

Elie Okobo - AP

Elie Okobo – AP


Sekou Doumbouya – Detroit Pistons

Apparemment, Sekou Doumbouya a bien bossé cet été et ça fait plaisir à voir ! Après un bon passage en G-League en début de saison dernière, le n°17 de la Draft 2019 a bien entamé sa carrière en NBA. Tout le monde se rappelle notamment de son poster monumental sur la face de Tristan Thompson. Cette saison, et après le nettoyage automnal des Pistons, il pourra se montrer plus souvent avec Detroit et former un joli duo avec son ami Killian Hayes. Le Franco-guinéen a avoué avoir beaucoup appris en cette intersaison, ce qui fait plaisir à son coach Dwayne Casey. « J’ai été vraiment impressionné par son intersaison. Il a travaillé quasi quotidiennement depuis qu’il est reparti en France au début de l’été et il est en excellente condition physique ». Espérons pour le n°45 qu’il pourra montrer tout son potentiel dès cette saison à Detroit.

Sekou Doumbouya - MLive

Sekou Doumbouya – MLive


Killian Hayes – Detroit Pistons

Tout fraîchement arrivé à Detroit et drafté en 7ème position, Killian Hayes va pouvoir profiter d’un mentor de renom : Derrick Rose. Qui de mieux pour apprendre que le MVP de la saison 2011 ? De plus, Killian Hayes possède déjà quelques avantages en entrant en NBA. Premièrement, il connaît déjà bien le monde du basket puisqu’il est le fils de DeRon Hayes, ancien basketteur professionnel. Deuxièmement, il rejoint à Detroit un ami, Sekou Doumbouya, avec qui il va pouvoir progresser et s’intégrer rapidement avec les Pistons. Et en plus de cela, le natif de Lakeland en Floride possède déjà l’approbation de son coach, Dwayne Casey, qui déclare qu’il a « une longueur d’avance » après avoir déjà joué de nombreux matchs pro en Europe. Il a vraisemblablement toutes les cartes en main pour réussir du côté de Detroit !

Killian Hayes chez les Pistons - Getty Images

Killian Hayes chez les Pistons – Getty Images

Tanguy Le Jeune


Lire la suite

NBA

Nicolas Batum va s’engager avec les Los Angeles Clippers

Tanguy Le Jeune

Publié

le

Nicolas Batum va s'engager avec les Los Angeles Clippers
Photo Twitter HornetsFR

NBALibéré de son contrat avec les Charlotte Hornets depuis un peu plus d’une semaine, Nicolas Batum devrait signer chez les Clippers. À bientôt 32 ans, le capitaine de l’équipe de France tient là une chance de rebondir et de relancer sa carrière en Californie, chez un candidat au titre NBA.

Nouveau départ

Après deux saisons compliquées à Charlotte et un temps de jeu presque inexistant, Nicolas Batum peut désormais tourner la page et retrouver une équipe compétitive. Le capitaine de l’équipe de France avait été courtisé par de nombreuses franchises. Il y a eu par exemple le Utah Jazz, les Toronto Raptors ou même les Golden State Warriors. C’est donc finalement chez les Clippers de Los Angeles qu’il atterrit, rejoignant Paul George et Kawhi Leonard. Chez les Clippers, il espère désormais retrouver progressivement du temps de jeu chez un prétendant au titre NBA. Le Français rejoint aussi son compatriote Joakim Noah qui est encore sous contrat avec la franchise angeline en dépit des rumeurs de son renvoi.

Espoir de titre dès cette saison

Malgré qu’ils ne soient pas les favoris, les Clippers sont aussi considérés comme l’un des grands outsiders de cette conférence Ouest. Leur parcours en playoffs s’était arrêté en demi-finales de conférence la saison dernière, avec une défaite au match 7 contre les Denver Nuggets. C’est donc avec un esprit revanchard que les Clippers vont entamer cette saison NBA. Leur objectif : remporter le titre. Nicolas Batum entre donc dans cette optique. Il va pouvoir apporter à l’équipe son expérience et son dévouement pour le collectif. Espérons que ce nouveau défi soit synonyme de réussite pour Batman. Il n’y a plus qu’à lui souhaiter réussite et gloire en Californie. Qui sait, pourra-t-il remporter son premier titre NBA en 2021 ?

Tanguy Le Jeune


Lire la suite

NBA

NBA : Bogdan Bogdanovic chez les Hawks

Tanguy Le Jeune

Publié

le

NBA : Bogdan Bogdanovic chez les Hawks
Getty Images

NBA – Alors qu’il avait été tradé chez les Bucks avant de faire marche arrière, le Serbe Bogdan Bogdanović a finalement signé chez les Atlanta Hawks. Il rejoint une équipe qui renaît après quelques saisons compliquées et qui pourrait être très compétitive pour cette nouvelle saison.

Signé pour 4 saisons

Le feuilleton Bogdanović dure depuis déjà plus d’une semaine. En effet, depuis le début de l’intersaison, il a eu le temps de passer par 3 franchises différentes. Un sign and trade avait été annoncé entre Sacramento et Milwaukee avant que celui-ci finisse par capoter. Au final, les Hawks ont sauté sur l’opportunité de signer l’excellent arrière de 28 ans pour peaufiner leur effectif. Contrat de 72 millions de dollars sur 4 ans pour le Serbe qui intègre une franchise qui change de statut. La hype monte effectivement depuis le début de l’intersaison et la signature de l’ancien King de Sacramento à Atlanta entre dans bien évidemment dans cette dynamique.

Objectif playoffs avec Atlanta ?

Atlanta s’inscrit jour après jour, trade après trade comme l’un des favoris à l’est pour cette saison 2020-2021. En effet, les arrivées récentes de Gallinari, Capela, Rondo, Kris Dunn et maintenant Bogdanović font des Hawks une nouvelle menace pour les playoffs dans la conférence Est. Ces arrivées s’ajoutent à d’autres jeunes joueurs en pleine forme comme Collins, Hunter, Reddish et évidemment Trae Young. Cet effectif témoigne d’une reconstruction réussie pour les Hawks qui depuis les playoffs 2017  finissaient chaque saison parmi les pires bilans de la ligue. Moins de 30% de victoires en 2019-2020 et avant-dernier bilan de la Conférence Est.

Il faudra, à n’en pas douter, compter sur les Hawks qui, avec le Serbe Bogdanović, disposent d’un atout primordial pour sanctionner à 3 points. Trae Young va aussi pouvoir s’appuyer sur lui et s’enlever le poids de la franchise de ses épaules. En effet, le jeune Young portait l’équipe depuis deux saisons et sa draft en 2018. Il s’agit ici de l’une des équipes à suivre pour cette saison NBA.

Tanguy Le Jeune


Lire la suite

Fil Info

Euro féminin de handball 2020Il y a 40 secondes

Championnat d’Europe féminin de handball 2020 : programme et résultats

Le championnat d'Europe féminin de handball a lieu du 3 au 20 décembre au Danemark. Qui succédera à la France...

Ski de bosses : Déjà irrésistible, Perrine Laffont s'impose à Ruka Ski de bosses : Déjà irrésistible, Perrine Laffont s'impose à Ruka
SkiIl y a 1 heure

Ski de bosses : Déjà irrésistible, Perrine Laffont s’impose à Ruka

SKI ACROBATIQUE - Double lauréate du gros globe de cristal, Perrine Laffont a remporté ce samedi la première manche de...

Kontiolahti : la France deuxième du relais femmes derrière la Suède Kontiolahti : la France deuxième du relais femmes derrière la Suède
Coupe du monde de biathlon 2020-2021Il y a 1 heure

Kontiolahti : la France deuxième du relais femmes derrière la Suède

BIATHLON - KONTIOLAHTI - Au-dessus du lot depuis le début de la saison, les Suédoises ont remporté ce samedi le...

Biathlon - Kontiolahti : le classement du relais femmes Biathlon - Kontiolahti : le classement du relais femmes
Coupe du monde de biathlon 2020-2021Il y a 2 heures

Biathlon – Kontiolahti : le classement du relais femmes

BIATHLON - KONTIOLAHTI - Découvrez le classement du relais femmes de Kontiolahti (Finlande), qui s'est déroulé ce samedi 5 décembre...

Vendée Globe : Jean Le Cam attaqué par un poisson volant Vendée Globe : Jean Le Cam attaqué par un poisson volant
Vendée Globe 2020Il y a 3 heures

Vendée Globe : Jean Le Cam attaqué par un poisson volant

VENDÉE GLOBE 2020 - Jean Le Cam (Yes We Cam !)  a vécu des dernières heures agitées à cause d'un...

Biathlon - Coupe du monde 2020-2021 - le classement général hommes Biathlon - Coupe du monde 2020-2021 - le classement général hommes
Coupe du monde de biathlon 2020-2021Il y a 4 heures

Biathlon – Coupe du monde 2020/2021 : le classement général hommes

BIATHLON - COUPE DU MONDE 2020/2021 - Découvrez le classement général hommes de la Coupe du monde de biathlon, mis...

Kontiolahti : Fabien Claude deuxième de la poursuite derrière Sebastian Samuelsson Kontiolahti : Fabien Claude deuxième de la poursuite derrière Sebastian Samuelsson
Coupe du monde de biathlon 2020-2021Il y a 4 heures

Kontiolahti : Fabien Claude deuxième de la poursuite derrière Sebastian Samuelsson

BIATHLON - KONTIOLAHTI - Le Suédois Sebastian Samuelsson a remporté ce samedi la poursuite de Kontiolahti (Finlande). Il devance le...

Biathlon - Kontiolahti : le classement de la poursuite hommes Biathlon - Kontiolahti : le classement de la poursuite hommes
Coupe du monde de biathlon 2020-2021Il y a 4 heures

Biathlon – Kontiolahti : le classement de la poursuite hommes

BIATHLON - KONTIOLAHTI - Découvrez le classement de la poursuite hommes de la Coupe du monde de Kontiolahti de ce...

Autumn Nations Cup - Notre pronostic pour Angleterre - France Autumn Nations Cup - Notre pronostic pour Angleterre - France
Autumn Nations Cup 2020Il y a 5 heures

Autumn Nations Cup : notre pronostic pour Angleterre – France

AUTUMN NATIONS CUP 2020 - Ce dimanche (15h), le XV de France affronte l'Angleterre à Twickenham, pour la finale de...

Vendée Globe 2020Il y a 6 heures

Vendée Globe : Contrainte d’abandonner, Samantha Davies continuera son tour du monde hors course

Les mers du Sud font une victime de plus. Après avoir heurté un OFNI mercredi soir, Samantha Davies (Initiatives Cœur)...

Advertisement

Sondage

Dans la légende, Lewis Hamilton a-t-il dépassé Michael Schumacher ?

Vendée Globe 2020

Vendée Globe 2020 : le classement de la course

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés