Nous suivre

Cyclisme sur route 2022

Coppa Sabatini 2022 : Daniel Felipe Martinez s’impose, Guillaume Martin troisième

Publié le

Coppa Sabatini 2022 Daniel Felipe Martinez s'impose, Guillaume Martin troisième
Photo Icon Sport

CYCLISME SUR ROUTE 2022 – Daniel Felipe Martinez (INEOS Grenadiers) a remporté la 70ème édition de la Coppa Sabatini ce jeudi. Il a devancé Odd Christian Eiking (EF Education EasyPost) et Guillaume Martin (Cofidis).

D’abord, le départ a été donné sous la pluie avec de nombreuses attaques dès les premiers kilomètres. Sept coureurs ont réussi à former l’échappée matinale ; Davide Gabburo, Manuele Tarozzi (Bardiani CSF), Umberto Marengo (Drone Hopper Androni Giocatolli), David Martin (Eolo Kometa), Ben Granger (Vis Color), Eric Montagner (Work Service) et Niccolo De Lisi (Corratec). Après avoir eu 5 minutes d’avance au maximum, l’allure s’est accélérée au sein du peloton.

Les costauds font la différence loin de l’arrivée

Après la répétition de la bosse finale, la sélection s’est faite au sein du peloton à plus de 30 kilomètres de l’arrivée alors que les fuyards ont été repris. Dix coureurs se sont montrés les plus forts sur cette course : Odd Christian Eiking, Andrea Piccolo, Esteban Chaves (EF Education EasyPost), Simone Velasco (Astana Qazakstan), Andreas Kron (Lotto Soudal), Lorenzo Rota (Intermarché Wanty Gobert), Aleksandr Vlasov (Bora Hansgrohe), Marc Hirschi (UAE Team Emirates) et Daniel Felipe Martinez (INEOS Grenadiers). Du côté du climat, les coureurs ont retrouvé des conditions plus sèches.

Guillaume Martin fait bonne impression

Ensuite, Aleksandr Vlasov (Bora Hansgrohe) est sorti seul à 19 kilomètres de l’arrivée. Le coureur russe a eu plus de 30 secondes d’avance sur ses poursuivants. Avant d’entamer le dernier tour de circuit, Daniel Felipe Martinez (INEOS Grenadiers) est parti en contre avec Andrea Piccolo (EF Education EasyPost). Guillaume Martin (Cofidis) a lui-aussi produit un bel effort pour revenir sur le coureur colombien qui a lâché Piccolo. Le tempo, imposé par le coureur normand, a fait exploser le groupe de chasse.

Puis, Odd Christian Eiking, Esteban Chaves (EF Education EasyPost), Daniel Felipe Martinez (INEOS Grenadiers) et Guillaume Martin (Cofidis) ont formé un groupe de contre afin de revenir sur Aleksandr Vlasov (Bora Hansgrohe) à 6 kilomètres. Le Russe a peiné à cause du vent de face et a préféré attendre ses poursuivants. Par la suite, les 5 hommes de tête se sont bien entendus jusqu’au pied de l’ascension finale, longue de 1500 mètres à 4,7 %.

Daniel Felipe Martinez le plus fort ! 

Finalement, Guillaume Martin (Cofidis) a porté une première attaque dans les contreforts de la bosse finale avant d’en porter une seconde à 200 mètres de la ligne.  Mais, le leader de la formation nordiste a été repris par Daniel Felipe Martinez (INEOS Grenadiers) et Odd Christian Eiking (EF Education EasyPost). Le vainqueur du dernier Tour du Pays Basque a réglé au sprint le Norvégien. Guillaume Martin (Cofidis) a complété le podium devant Esteban Chaves (EF Education EasyPost) et Aleksandr Vlasov (Bora Hansgrohe).

À lire aussi

Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une