Nous suivre

Handisport

Coupe de monde de paratriathlon : razzia française à domicile

Publié

le

Photo World Triathlon

COUPE DU MONDE DE TRIATHLON – Ce dimanche les meilleurs triathlètes handisport avaient rendez-vous à Besançon. Avec 11 médailles dont 3 victoires, les Bleu(e)s frappent fort à quelques mois des Jeux Paralympiques.

Hanquinquant en chef de file

Véritable machine à gagner depuis quelques années, Alexis Hanquinquant a encore confirmé sa domination dans sa catégorie PTS4. Le multiple champion du monde s’impose avec près de 6 minutes d’avance sur le second. Il ne lui manque plus que ce titre aux Jeux. En catégorie PTS2, Jules Ribstein l’emporte après une partie nage où il est sorti de l’eau avec trois minutes d’avance. Un écart qu’il réussira à garder après le vélo et la course à pied. Chez les femmes c’est Coline Grabinski qui prend la première place en PTS3.

Pourtant la plus rapide dans l’eau, Mona Francis termine à la deuxième place de en catégorie PTWC reprise par l’Italienne Rita Cuccuru. Dans la même catégorie mais chez les hommes, Louis Noël prend la médaille de bronze dans une course largement dominée par l’Autrichien Florian Brungraber. En PTS2, Cécile Saboureau s’empare d’une bonne place de deuxième. Michaël Herter termine lui aussi à la deuxième place en catégorie PTS3 dans une course où la victoire était inaccessible puisque le vainqueur Néerlandais Nico Van Der Burgt remporte la course avec 8 minutes d’avance ! Parmi les anciens du circuit mais toujours au rendez-vous, Yannick Bourseaux s’offre la troisième place à 30 secondes de la deuxième en catégorie PTS5. Doublé français chez les hommes en PTVI, Thibaut Rigaudeau est deuxième et devance Antoine Pérel troisième. On peut même ajouter la 4e place d’un autre Français, Arnaud Grandjean. Enfin, lors de la course féminine PTVI, Anouck Curzillat se classe deuxième.


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une