Nous suivre

Coupe du monde de biathlon 2020-2021

Coupe du monde de biathlon : les tops et les flops de la 9ème étape de Nove Mesto

Maxime Boulard

Publié

le

Coupe du monde de biathlon : les tops et les flops de la 9ème étape de Nove Mesto
Photo AFP

COUPE DU MONDE DE BIATHLON 2020-2021 – Cette deuxième étape en République Tchèque avait pour programme sprints, poursuites et relais mixtes. On y voit maintenant bien plus clair, les globes des sprints et des relais mixtes ont été attribués ainsi que le gros globe féminin !  En cette fin de saison, on voit une équipe de France très en forme également. Retour les performances et les ratés de la semaine.

Les Flops

  • Arnd Peiffer

Meilleur Allemand au classement général et déjà vainqueur cette saison, Arnd Peiffer marque le pas. Avec une faute lors du sprint dont il est champion olympique, il n’a pu faire mieux que 13ème. Si un 9/10 sur un pas de tir très venté reste correct, le temps de ski n’était pas au rendez-vous. Parti à 46 secondes de Quentin Fillon Maillet lors de la poursuite, il a vécu un véritable calvaire. Malgré un 5/5 lors du premier tir, il enchaînera un 8/15 sur les trois tirs restants. Avec un petit 13/20, il termine 27ème à près de trois minutes du vainqueur et perd 14 places. Lors du relais mixte, il piocha par deux fois et prend une 9ème place avec ses coéquipiers.

  • Sebastian Samuelsson

Septième du classement général, le Suédois aurait pu passer une belle semaine sur un plan individuel. Seulement septième du sprint malgré un tir parfait, il perd 30 secondes sur le vainqueur sur la piste. A l’image d’Arnd Peiffer, Sebastian Samuelsson est passé à côté de sa poursuite. Dès le premier tir couché, il partait à la faute par deux fois, ce qui le repoussait loin dans la course. Sur les trois tirs suivants, il fera 4/5 à chaque fois et signera un 15/20. Au terme de cette poursuite, il terminera 20ème à plus de deux minutes de Fillon Maillet. Aligné sur le relais mixte simple avec Linn Persson, il est allé chercher la victoire en battant Laegreid au sprint final, sauvant une semaine bien délicate.

  • L’équipe de Russie

Revenus en forme en janvier à Antholz, les biathlètes russes retombent dans leurs travers. Très loin sur le sprint masculin, Matvey Eliseev et Alexander Loginov terminent respectivement 16ème et 17ème avec pourtant un 10/10 chacun. Sur le sprint féminin, c’est bien pire. Tatiana Akimova est la première Russe et se classe 25ème avec un 9/10. Avec ces résultats, il était difficile d’imaginer un podium. Sur la poursuite, Matvey Eliseev reprenait tout de même six places pour intégrer le top 10, à la faveur d’un 19/20. Loginov lui, restait 17ème avec trois erreurs. Partie 42ème, Larisa Kuklina aura repris 5 place sur la poursuite et se plaçait comme meilleure Russe puisque Kuklina a totalement craqué (51ème).

A la lutte pour le podium jusqu’à mi-course sur le relais mixte, ce fut une nouvelle fois la débâcle. Seconde relayeuse, Kazakevich partait sur l’anneau de pénalité, puis au tour de Loginov d’en faire deux ! Résultat, une septième place à plus de trois minutes de la Norvège. Lors du relais mixte simple, les Russes prennaient une 5ème place avec 7 pioches.


Les Tops

  • Dzinara Alimbekava

Dossard bleu de meilleure jeune, la Biélorusse Dzinara Alimbekava a retrouvé le podium. Sixième du sprint avec un 9/10, elle a su faire parler sa vitesse à ski pour se placer à 30 secondes de Tiril Eckhoff. Au combat sur la poursuite, elle a su saisir sa chance grâce aux erreurs de ses adversaires mais surtout à son 20/20 exceptionnel. Le troisième podium de sa saison lui permet d’accentuer son avance au classement des jeunes, à seulement une étape de la fin.

  • Tiril Eckhoff

La grande gagnante, c’est elle ! Tiril Eckhoff aura tout gagné ce week-end. Vainqueur de son 7ème sprint consécutif, elle cherche encore des adversaires capables de la détrôner. Avec un 9/10, elle avait ouvert la porte, mais elle était bien trop rapide à ski. Cette victoire lui permet de prendre le globe de cristal de la spécialité. Une faute sur le premier tir et puis c’est tout. Sur la poursuite, la Norvégienne signait un 7ème doublé sprint-poursuite de suite grâce à un 19/20. Une douzième victoire cette saison qui lui permet de battre le record de victoire pour une biathlète norvégienne sur une saison. Tora Berger en comptait 11 en 2012-2013. En marge de ce record, Tiril Eckhoff s’assure également le premier gros globe de cristal de sa carrière à une semaine de la fin. Comme si cela ne suffisait pas, elle s’est aussi imposée avec ses coéquipiers du relais mixte et remporte le petit globe.

  • L’équipe de France masculine

Une semaine après la première victoire en Coupe du monde de Simon Desthieux, les Français ont remis ça ! Sur le sprint, Quentin Fillon Maillet, auteur d’un 10/10, décrochait son premier succès dans cette discipline. Au pied du podium, Emilien Jacquelin, lui aussi à 10/10, a vu Lukas Hofer l’éjecter du podium pour une poignée de seconde. De retour en très grande forme, Antonin Guigonnat a intégré la cérémonie des fleurs avec une 6ème place. Parti en premier sur la poursuite pour la première fois de sa carrière, Quentin Fillon Maillet a réussi le doublé ! Avec un 18/20, il devançait Johannes Boe et Emilien Jacquelin qui, au bout de l’effort, gardait la troisième place contre Laegreid. Antonin Guigonnat perdait seulement une place. 21ème sur le sprint, Simon Desthieux gagnait 9 places sur la poursuite et se classait 12ème.

À lire aussi

Maxime Boulard


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une