Nous suivre

Coupe du monde de cyclo-cross 2022-2023

Coupe du monde de cyclo-cross : Fem van Empel s’impose à Waterloo

Emilien Descampiaux

Publié le

Coupe du monde de cyclo-cross Fem van Empel s'impose à Waterloo
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE CYCLO-CROSS 2022-2023 – La jeune néerlandaise Fem van Empel (Pauwels Sauzen Bingoal) s’est adjugée la première manche de Coupe du monde à Waterloo, aux États-Unis, ce dimanche. Elle a devancé au sprint Ceylin Alvarado (Alpecin-Deceuninck). Lucinda Brand (Baloise Trek Lions) a complété le podium. 

D’abord, 34 concurrentes étaient au départ de cette course sous le soleil du Wisconsin sur un parcours technique et sec. Elles avaient six tours d’un circuit de 2,975 kilomètres à faire, près du siège de Trek. Les principales absentes étaient Yara Kastelijn, Sanne Cant, Blanka Vas et Marianne Vos.

Dès l’entame de course, Inge van der Heijden (777) a imposé un gros tempo pour former un groupe de cinq femmes avec Denise Betsema (Pauwels Sauzen Bingoal), Annemarie Worst (777), Ceylin del Carmen Alvarado (Alpecin-Deceuninck) et Fem van Empel (Pauwels Sauzen Bingoal). Partie prudemment, Lucinda Brand (Baloise Trek Lions) a connu un ennui mécanique et a dû produire un effort pour faire la jonction avec la tête de la course lors du deuxième tour. Malheureusement, Hélène Clauzel (AS Bike Racing) n’a pas pu suivre le rythme des meilleures et a décidé de lisser son effort au lieu de subir les attaques.

Une hiérarchie se dessine rapidement

Ensuite, Hélène Clauzel a recollé au groupe de tête dans le troisième tour tandis que Lucinda Brand a commis une petite faute sur le passage des pierres. Puis, Ceylin del Carmen Alvarado (Alpecin-Deceuninck) a fait le forcing sur le quatrième tour avec dans son sillage la championne d’Europe Lucinda Brand et Fem van Empel. Mais, Denise Betsema et Annemarie Worst ont fait la jonction au début du quatrième tour en profitant de la mésentente du trio de tête. Fidèle à son habitude, Clara Honsinger (EF Education-TIBSCO) a effectué une belle remontée après un départ très prudent en doublant Hélène Clauzel à l’amorce du cinquième tour.

Puis, on a assisté à une bataille de placement dans l’avant-dernier tour dans le quinté de tête alors que l’autre Française de la course, Caroline Mani (Pactimo-Colorado) est entrée dans le top 10, à plus d’une minute. Dans le dernier tour, Lucinda Brand a été la première à accélérer avec une très attentive Fem van Empel dans son sillage. Fem van Empel a tenté en vain de passer devant sa compatriote avant d’entrer dans la forêt. Ceylin del Carmen Alvarado en a profité pour revenir.

L’incroyable début de saison de Fem van Empel

Finalement, Fem van Empel a fait exploser Lucinda Brand sur la fin du circuit alors que Ceylin del Carmen Alvarado a réussi à garder le contact. Mais, la Néerlandaise de 20 ans s’est montrée la plus véloce au sprint devant Ceylin del Carmen Alvarado. Lucinda Brand a fini en troisième position à 9 secondes tandis que Denise Betsema a fini au pied du podium à 11 secondes. Du côté du camp français, Hélène Clauzel a terminé huitième à 51 secondes et Caroline Mani, dixième à 1:54. Fem van Empel a signe que sa troisième victoire de la saison après ses succès sur le Polderscross de Kruibeke et sur le be-Mine Cross de Beringen.

Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *