Nous suivre

Coupe du monde de cyclo-cross 2022-2023

Coupe du monde de cyclo-cross : La passe de trois pour Eli Iserbyt à Tàbor

Publié le

Coupe du monde de cyclo-cross La passe de trois pour Eli Iserbyt à Tàbor
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE CYCLO-CROSS 2022-2023 – Déjà lauréat  à Waterloo et à Fayetteville, Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen Bingoal) s’est adjugée la troisième manche de Coupe du monde à Tàbor, en République Tchèque, ce dimanche. Il a devancé Lars van der Haar (Baloise Trek Lions) et Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen Bingoal). 

D’abord, Eli Iserbyt n’a pas pris un bon départ contrairement à son équipier chez Pauwels Sauzen Bingoal, Michael Vanthourenhout. Ryan Kamp s’est loupé lors du passage des planches dans un peloton assez dense, lors du premier tour. Dès que Laurens Sweeck (Crelan Fristads) a pris les commandes du peloton, Eli Iserbyt a vite sauté dans sa roue dans le début du deuxième tour. Pour sa course de reprise, Quinten Hermans est resté placé dans les premières positions après un excellent départ.

Puis, la première vraie accélération est venue de Ryan Kamp (Pauwels Sauzen Bingoal) au début du troisième tour, afin d’étirer le peloton et permettre à Eli Iserbyt de lancer une violente attaque. Michael Vanthourenhout, Quinten Hermans, Lars van der Haar, Ryan Kamp et Michael Boros sont revenus à leur rythme à l’entame du quatrième tour.

La course d’équipe de la Pauwels Sauzen Bingoal

Puis, Michael Vanthourenhout a repris les commandes de la course pour prendre une petite avance en profitant d’un passage de Quinten Hermans dans la zone technique. Laurens Sweeck a répondu à cette attaque pour revenir à l’entame du cinquième tour avec Eli Iserbyt, Lars van der Haar et Quinten Hermans. Ce dernier a finalement perdu le contact avec les hommes de tête.

Ensuite, Eli Iserbyt a porté une nouvelle attaque dans le sixième tour pour réaliser un tour record en 7 minutes et 29 secondes. Derrière, Laurens Sweeck est obligé de mener la poursuite alors que Lars van der Haar et Michael Vanthourenhout n’ont donné aucun relais. Iserbyt a vu son avance augmenter dans l’avant-dernier tour tandis que Lars van der Haar (Baloise Trek Lions) s’est débarrassé de ses deux compagnons dans le groupe des poursuivants.

Trois sur trois pour Eli Iserbyt

Finalement, Eli Iserbyt s’est imposé avec 5 secondes d’avance sur Lars van der Haar. Michael Vanthourenhout a complété le podium à 32 secondes devant Laurens Sweeck, 4e à 32 secondes, et Quinten Hermans, 5e à 43 secondes. Devant son public, Zdenek Stybar a fini 17e à 1 minute et 46 secondes. Aucun Français n’était au départ, puisqu’ils étaient tous à Nommay ce week-end pour la Coupe de France.

Au classement général de la Coupe du monde, Eli Iserbyt compte 120 points. Il devance Laurens Sweeck avec 82 points et Michael Vanthourenhout avec 72 points. La semaine prochaine, place à la quatrième manche à Maasmechelen (Belgique).

À lire aussi

Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une