Nous suivre

Coupe du monde de Cyclo-cross 2021-2022

Coupe du monde de Flamanville : Eli Iserbyt l’emporte en costaud

Publié le

Coupe du monde de Besançon 2021 Eli Iserbyt gagne son duel face à Toon Aerts

COUPE DU MONDE DE CYCLO-CROSS 2021-2022 – Ce dimanche, Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) a remporté la 14e manche de la Coupe du monde de cyclo-cross à Flamanville en battant Toon Aerts (Baloise Trek Lions) et Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal).

Le beau début de course de Joshua Dubau

D’abord, Toon Aerts (Baloise Trek Lions) a réalisé un superbe départ pour prendre les commandes mais il est tombé après le passage des planches. Le champion de France Joshua Dubau (Massi) et Clément Venturini (AG2r Citroën) se sont également bien élancés. 4 coureurs de la Pauwels Sauzen-Bingoal ont pris les commandes de la course à la fin du premier tour dans un groupe de 7 coureurs.

Ensuite, lors du deuxième tour, Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen-Bingoal) a accéléré après le premier poste technique mais Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) a vite réagi grâce au faux-plat montant. Toon Aerts, Corné van Kessel et Michael Vanthourenhout ont fait la jonction grâce aux escaliers. Joshua Dubau et Vandenbosch ont perdu le contact alors que Venturini est remonté à la dixième place.

Le cavalier seul d’Eli Iserbyt

Puis, dans le troisième tour, Iserbyt s’est isolé grâce aux planches et la portion technique avec un temps canon de 7 minutes 37. Le leader de la Coupe du monde a possédé 11 secondes sur Aerts et Vanthourenhout. Tandis que Dubau a rejoint le petit groupe de chasse à un troisième échelon de la course.

Très à l’aise sur un circuit avec de nombreux petits virages, Iserbyt a accentué son avance sur le quatrième tour sur ce circuit très roulant avec 20 secondes avec un tour en 7 minutes 38. Derrière, Vanthourenhout a profité d’une glissade d’Aerts pour le distancer. Jens Adams a réussi à remonter à la sixième place devant Dubau.

Grosse bagarre entre Toon Aerts et Michael Vanthourenhout

Toon Aerts est revenu sur Vanthourenhout dans la première moitié du cinquième tour. Devant, avec un tour en 7 minutes 39, Iserbyt a doublé son avance avec 41 secondes. Laurens Sweeck s’est rapproché du duo Vanthourenhout-Aerts. Ces coureurs se sont surveillés dans le sixième tour avant que Aerts a décidé de hausser le ton dans la seconde moitié du parcours pour éviter la jonction.

Par la suite, la pluie a fait son apparition sur le site normand au milieu du Château de Flamanville sans refroidir les ardeurs d’Iserbyt. Pendant ce temps-là, Aerts a lâché Vanthourenhout dans le septième tour. Bien plus bas dans le classement, Dubau (9e) et Venturini (13e) ont baissé un peu le rythme sur cette fin de course.

Finalement, Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) a décroché en solitaire une sixième victoire en Coupe du monde cette saison après Waterloo, Iowa City, Overijse, Coxyde et Besançon. Il a devancé de 59 secondes Toon Aerts (Baloise Trek Lions) et de Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal) de 1 minute et 12 secondes. Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen-Bingoal) a fini au pied du podium à 1 minute et 39 secondes devant le Suisse Kevin Kuhn à 1:44. Joshua Dubau (Massi) a terminé 9e à 2:13. En recherche de sensations avec un début de saison repoussé, Clément Venturini (AG2r Citroën) a fini 14e à 3:07.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une