Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : La France s’en sort face à la Pologne et file aux quarts de finale

Publié le

Coupe du monde de football La France s'en sort face à la Pologne et file aux quarts de finale
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Longtemps brouillons, les Bleus finissent par l’emporter 3-1 contre la Pologne. Le but d’Olivier Giroud, son 52ème en bleu, un record, juste avant la pause a permis aux Français d’être plus sereins pour la suite du match. Kylian Mbappé a marqué un doublé en 2ème mi-temps.

Les champions du monde en titre français abordent la phase à élimination directe avec de nombreux cadres reposés lors du dernier match face à la Tunisie et se présentent avec une équipe type. Ils se devaient alors de surmonter l’écueil polonais pour confirmer leurs bonnes dispositions des premiers matchs. En face, la Pologne s’est qualifiée sur le fil et pouvait saisir la moindre occasion pour faire tomber la pièce du bon côté. L’homme fort polonais depuis le début de la compétition, Wojciech Szczesny, devait tout faire pour repousser les assauts de l’attaque tricolore.

Des Bleus balbutiants, Giroud buteur

Les Français ont rapidement mis le pied sur le ballon et tentent de se rapprocher du but adverse. Quelques tentatives à mi-distance de l’attaque tricolore, mais rien de tranchant pour inquiéter le gardien adverse. Sur une belle action, initiée par Antoine Griezman récupérant une mauvaise passe, Ousmane Dembélé centre sur Olivier Giroud proche d’inscrire son 52ème but en bleu. Mais le Chambérien n’arrive pas à redresser le ballon. Mais pas de regrets car Dembélé était hors-jeu sur le décalage.

En face, les Polonais tentent de jouer en contre et arrivent à mettre à mal la défensive bleue dès qu’elle se positionne mal. Les Blanc et Rouge arrivent à presser sur le but d’Hugo Lloris et une frappe de Piotr Zielinski est stoppée par le capitaine français. Sur la deuxième tentative, c’est Raphaël Varane qui sauve la patrie. Alors que les Bleus ronronnaient et avaient du mal techniquement, ils marquent. Superbe passe de Kylian Mbappé trouve Olivier Giroud dans l’intervalle. Ce dernier ajuste Szczesny et libère le clan français à la 44ème minute.

Olivier Giroud entre dans l’Histoire du football tricolore en devenant le seul meilleur buteur en sélection masculine. Juste avant la pause, Lloris joue à se faire peur en relâchant un ballon, mais le récupère juste après. Les champions du monde rejoignent les vestiaires avec un but d’avance, sans être flamboyants face à une défense regroupée. Les Polonais sont cependant capables de prendre l’espace et peuvent inquiéter les Tricolores, surtout s’ils arrivent à trouver plus souvent la star Robert Lewandowski.

Mbappé voit double

Les Bleus sont mieux en deuxième mi-temps, mais pèchent toujours dans la finition et la dernière passe. Les flèches Mbappé et Dembélé poussent souvent trop le ballon pour aller défier Szczesny. Giroud a cru marquer un magnifique but en retournée acrobatique, mais le but est refusé pour une faute de Varane sur la remise. Alors que les Bleus commencent à piocher physiquement, une magnifique action se conclut par un but libérateur de Kylian Mbappé sur une passe d’Ousmane Dembélé à 15 minutes de la fin du match. Juste après, Olivier Giroud sort sous les acclamations des supporters français qui scandent son nom.

Il est remplacé par Marcus Thuram. Ce dernier est d’ailleurs à la baguette pour le troisième but tricolore. Sur son côté gauche, il transperce la défense et trouve Kylian Mbappé à l’entrée de la surface. Le reste appartient à l’histoire. Il contrôle, se recule un peu, enrhume Matty Cash et enroule une balle parfaite dans la lucarne droite du gardien polonais qui ne peut strictement rien faire. La Pologne paye cash les légères erreurs de concentration, même s’il est difficile de défendre face à des attaquants aussi talentueux.

La Pologne donne ses dernières forces en fin de match pour sauver l’honneur. Ils obtiennent un penalty sur une main défensive de Dayot Upamecano. Le Barcelonais Robert Lewandowski se présente face à Hugo Lloris. Il rate son tir en plein milieu, bien capté par le capitaine tricolore. Mais le trafic dans la surface avant le tir redonne une chance au buteur polonais. Encore une fois, il arrête sa course et trompe Lloris sur la gauche pour ramener le score à 3-1.

Finalement, victoire logique des Tricolores qui ont globalement maîtrisé la partie. Ils ont mis le temps a ouvrir le score et ont pu déroulé par la suite. Ils vont disputer leur 3ème quart de final mondial consécutif. Ils y affronteront l’Angleterre ou le Sénégal qui se retrouvent ce soir. En face, la Pologne a mieux joué qu’en poule, mais cela n’a pas été suffisant pour aller plus loin.

Homme du match : Kylian Mbappé

Malgré un match un peu discret dans le jeu en première période, Kylian Mbappé a clairement mis les Bleus sur orbite. Avec une passe et 2 buts, il a martyrisé l’arrière-garde polonaise, et notamment Matty Cash. Il sait se faire oublier et plante ses banderilles quand il le faut, tel un matador, pour achever des Polonais qui n’en demandaient pas tant. Il devient meilleur buteur de Mondial (5 buts).

France – Pologne Les notes des Bleus

Kylian Mbappé – Photo Icon Sport

À lire aussi

Journaliste/rédacteur depuis décembre 2016 - Amateur professionnel de sport, d’abord le football, j’aurais pu en faire mon métier. Mais bon, vous savez les … non, pas les croisés, ils vont bien eux. Juste un manque de talent, de technique et de niveau surtout. Mais cette passion est ancrée en moi telle la pomme dans la tarte tatin. Le côté suiveur/supporter est évidemment important au quotidien, que ce soit un soir de juillet 1998 en banlieue lyonnaise ou de juillet 2018 à Montréal. Car oui, depuis ma France natale, j’ai migré outre-Atlantique, au pays des caribous. Là, le football se joue à la main et non au pied. Et surtout, la religion sportive est plutôt froide et se joue avec une crosse. Non, ce n’est pas le curling ni le Lacrosse, encore que, mais le hockey sur glace. Une autre vision, une autre culture. On troque les crudités devant la télé pour une poutine et on s’installe avec notre chandail pour suivre cela. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ou la vitesse d’un slap shot de McDavid ou un arrêt de la mitaine de Price, j’écris sur de l’actualité par ici mais aussi le sport féminin, pas assez mis en avant.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une