Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : La Suisse assure avec sa victoire face au Cameroun

Avatar

Publié le

Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Bousculée en première mi-temps, la Suisse a ouvert le score en début de seconde période pour s’assurer la victoire face au Cameroun (1-0).

Dans un groupe G promis au Brésil, la Suisse et le Cameroun ouvraient le bal.

Les deux équipes dos à dos

Après moins d’une minute de jeu, Nouhou Tolo concède le premier corner pour la Suisse, sans trop de danger. On s’attendait à un match fermé, les premières minutes ne nous contredisent pas. Premier frisson camerounais avec un long ballon pour Bryan Mbeumo qui bute sur Yann Sommer mais Karl Toko Ekambi est là pour reprendre le ballon et tenter une frappe qui passe au-dessus (9′). Les Suisses récupèrent beaucoup de ballons au milieu de terrain et devant le but d’Onana. Breel Embolo a l’occasion de rentrer dans le rectangle mais son hors-jeu est sifflé avant la poussée dont il est victime. Nouvelle interception camerounaise avec cette fois Eric Choupo-Moting mais l’attaquant du Bayern rate son duel face à Sommer.

Logiquement, les Suisses ont la possession mais font face au bloc bas des Camerounais, assez bien en place. Après 30 minutes de jeu, les occasions sont surtout du côté camerounais. Les Lions Indomptables se projettent bien en contre-attaque. Sur les attaques placées, ils ont par contre tendance à tergiverser un peu trop et à s’enfermer. Du côté suisse, on manque de précision en attaque et peu à peu, la possession s’équilibre (57% – 43%). Collins Faï reçoit le premier carton jaune (36′) alors que le Cameroun partait en contre-attaque, stoppée par Nico Elvedi. Juste avant la mi-temps, suite à une perte de balle, la Suisse récupère le ballon mais Embolo ne peut pas ajuster sa tête. Même scénario pour Manuel Akanji sur le corner qui suit.

Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score de parité. Sommer aura bien géré sa mi-temps avec le soleil face à lui et les Camerounais peuvent regretter de ne pas être allés au bout de quelques attaques.

Avantage Suisse

La seconde mi-temps reprend comme le début de match : la Suisse a le pied sur le ballon. Et finalement, la Nati finit par ouvrir le score. En réussite sur le côté gauche face à un Cameroun désorganisé, les Suisses se projettent bien et de son côté droit, Xherdan Shaqiri fait une passe au ras du sol pour Embolo laissé seul face au but et qui ne se rate pas. Le natif de Yaoundé qui n’a pas célébré, délivre la Suisse à la 48e minute de jeu (1-0). Choupo-Moting esseulé en pointe en première mi-temps, va se créer une occasion seul à droite du but de Sommer mais bute sur le portier suisse (57′). Le but a mis un coup sur la tête des Camerounais qui continuent à manquer de lucidité en attaque et n’apportent pas de soutien en attaque.

Libérés, les Suisses se montrent plus dangereux, et peu après l’heure de jeu, André Onana repousse la grosse frappe de Ruben Vargas à bout portant. Sur le corner qui suit, Anguissa surgit devant Embolo et sauve une nouvelle fois le Cameroun en envoyant le ballon en corner. Moins en vue en seconde période, Martin Hongla est remplacé par Gaël Ondoua (68′). Du côté suisse, Fabian Frei, Noah Okafor et Haris Seferovic rentrent à la place de Djibril Sow, Xherdan Shaqiri et Breel Embolo. Les changements s’enchaînent avec l’entrée de Vincent Aboubakar à la place d’un Choupo-Moting mécontent de sortir. Invisible en seconde période, Toko Ekambi est remplacé par Georges-Kevin Nkoudou. Mais ces changements n’apportent rien au Cameroun. La fin du match est décousue, le Cameroun ne propose rien et ne montre pas d’envie tandis que la Suisse a plusieurs occasions d’enfoncer le clou. On peut déplorer la sortie de Choupo-Moting côté camerounais. Apparus limités physiquement, les Camerounais ont semblé abandonner après l’ouverture du score. Le seul à sembler vouloir chercher le nul était le gardien Onana, c’est dire…

Après l’ouverture du score, les Suisses ont fait ce qu’ils savent faire : assurer le résultat tout en profitant des espaces laissés par le Cameroun pour aller vers l’avant. De leur côté, les Camerounais se sont montrés très passifs. La Suisse s’impose finalement 1-0 et remporte ses 3 premiers points de la compétition.

Homme du match : Silvan Widmer

On aurait pu mettre Breel Embolo. Effectivement, l’attaquant a débloqué la situation et offre la victoire à son équipe. On aurait aussi pu citer Yann Sommer, d’ailleurs, la FIFA lui a donné la récompense. S’il n’a pas toujours semblé serein, il a fait les arrêts qu’il fallait, notamment en première période, permettant de garder son équipe dans le match. Cependant, s’il a connu des premières minutes compliquées, Silvan Widmer a peu à peu haussé son niveau de jeu et s’est montré très précieux, notamment en première période où il réalise deux sauvetages. L’arrière droit de Mayence a été le vrai patron de la défense et a été un bon soutien en attaque.


Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, j'ai pour sports de prédilection le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une