Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : Le Portugal s’impose, non sans frayeur, face au Ghana

Andréa Lamy

Publié le

Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Très attendu par toute la planète football, le Portugal de Cristiano Ronaldo s’impose face au Ghana pour son entrée en compétition. Une rencontre flamboyante où cinq buts ont été inscrits par les deux formations après l’heure de jeu, offrant une fin de confrontation passionnante (3-2). 

Durant la phase de groupes du Mondial 2014, le Portugal et le Ghana ont figuré dans la même poule. En 2022, pour leurs retrouvailles à ce stade de la compétition, les deux nations se neutralisent en première période avant de réaliser un festival offensif après l’heure de jeu dans une confrontation qui totalise cinq buts. Comme lors du dernier duel entre les deux formations, le Portugal s’impose et démarre de la meilleure des manières sa compétition, projeté par un but de Cristiano Ronaldo et une réalisation de João Félix après une égalisation concédée par André Ayew (3-2). 

Le Ghana tient bon

Les Portugais se procurent une première situation intéressante à la 10ème minute où Bruno Fernandes lance Cristiano Ronaldo. Le capitaine portugais qui a rompu son contrat avec Manchester United juste avant d’entamer sa cinquième Coupe du monde, est devancé par la sortie de Lawrence Ati-Zigi pour préserver son but. Le Ghana tient le coup en privant CR7 d’une opportunité grâce à la tête de Daniel Amartey pour écarter le danger (27e). La star portugaise pense ouvrir le score au niveau de la demi-heure de jeu. Cependant une faute au préalable du numéro 7 qui utilise son bras pour perturber Mohammed Salisu en récupérant le ballon transmis par Bruno Fernandes, vient annuler l’ouverture du score (31e).

Le Portugal continue sur un rythme élevé et déclenche un tir de Otávio qui termine dans les gants de Lawrence Ati-Zigi (36e). Le milieu du FC Porto retente sa chance avec une frappe du droit qui termine sa course au-dessus du but ghanéen (45e). Le Ghana, inoffensif dans ce premier acte, parvient à conserver sa cage inviolée. La formation ghanéenne débute la seconde période avec cette motivation de tenir défensivement à l’image de l’intervention de Baba Rahman qui prive João Cancelo du ballon à l’entrée de la surface de réparation (48e). Le Ghana se montre offensivement mais manque de précision sur l’action de Mohammed Kudus avec une frappe puissante de la patte gauche à ras de terre qui passe juste à côté des cages portugaises (55e). 

Une fin de rencontre enflammée

C’est sur un pénalty que le Portugal trouve la brèche après un petit contact entre Cristiano Ronaldo et Mohammed Salisu (65e). CR7 se charge de transformer l’offrande et devient ainsi le premier joueur de l’histoire à marquer lors de cinq Coupes du monde différentes (1-0). Une avance au score de huit minutes suite à l’égalisation ghanéenne d’André Ayew (1-1). Sur l’action, Baba Rahman transmet le ballon à Mohammed Kudus. Ce dernier réalise un centre à ras de terre et un petit pont au passage sur Danilo Pereira pour trouver André Ayew à la conclusion (73e).

La rencontre s’enflamme avec João Félix qui redonne l’avantage aux Portugais avec un ballon piqué du pied droit projeté dans les filets (78e, 2-1). Deux minutes plus tard, le Portugal enfonce le clou dans la foulée avec la réalisation de Rafael Leão entré en jeu (80e). L’attaquant de l’AC Milan enroule son tir du pied droit en récupérant sans contrôler le ballon de Bruno Fernandes (3-1). Les buts s’enchaînent d’un camp à l’autre puisque le Ghana n’est pas rassasié et trouve la faille par Osman Bukari pour réduire l’écart (3-2). À une minute de la fin du temps réglementaire, l’attaquant ghanéen propulse une tête victorieuse dans le but gardé par Diogo Costa en héritant d’une passe de Baba Rahman (89e). Une fin de match totalement folle qui sourit au Portugal, leader du groupe H avec deux points d’avance sur l’Uruguay et la Corée du Sud

Homme du match : João Félix

Le but de João Félix est déterminant dans cette confrontation où le Portugal s’est fait peur en concédant l’égalisation. Deux tirs ont été cadrés par l’attaquant de l’Atlético Madrid qui a remporté 50% de ses duels dans l’ensemble de la confrontation. La réduction de l’écart en toute fin de rencontre a également enclenché un coup de pression supplémentaire à la formation portugaise. Les neuf minutes de temps additionnel ont ainsi dû paraître longues pour les joueurs et supporters de la sélection portugaise. 

João Félix a rayonné face au Ghana

João Félix a rayonné face au Ghana – Photo Icon Sport


Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une