Nous suivre

Coupe du monde de Cyclo-cross 2021-2022

Coupe du monde de Hoogerheide : Eli Iserbyt gagne après une course folle

Publié le

Coupe du monde de Besançon 2021 Eli Iserbyt gagne son duel face à Toon Aerts
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE CYCLO-CROSS 2021-2022 – Ce dimanche, Eli Iserbyt s’est imposé sur la 15e et dernière manche de la Coupe du monde à Hoogerheide en battant Lars van der Haar et Tom Pidcock. Iserbyt a signé son 7e succès sur la Coupe du monde.

D’abord, Quinten Hermans et Ryan Kamp se sont parfaitement élancés dans un peloton de 71 coureurs. Ces deux coureurs ont distancé le reste du paquet avec Corné van Kessel et Lars van der Haar. Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) et Tom Pidcock (INEOS Grenadiers) ont été plus prudents en restant au cœur du peloton. Malheureusement, le jeune Kamp a complétement explosé.

La malchance de Quinten Hermans

Puis, le champion d’Europe Lars van der Haar a haussé le rythme dans le deuxième tour avec dans son sillage Quinten Hermans dans le deuxième tour. Avec 10 secondes de retard, Tom Pidcock a accéléré en chasse derrière le duo de tête en début du troisième tour pour rapidement faire la jonction.

Malheureusement, Toon Aerts (Baloise Trek Lions) a heurté les barrières lors du passage des planches et a perdu beaucoup de temps. Derrière, Clément Venturini était en lutte pour la quinzième place.

Le cavalier seul Tom Pidcock avant le retour d’Iserbyt

Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal), Eli Iserbyt et Lars van der Haar se sont donc retrouvés à la poursuite de Pidcock à l’entame du cinquième tour. Corné van Kessel a été contraint à l’abandon à cause d’une casse mécanique. Hermans s’est retrouvé avec un retard de 35 secondes sur la tête de course.

Dans le septième tour, Eli Iserbyt a profité des erreurs techniques de ses deux compagnons de chasse pour partir seul en poursuite derrière le coureur de la formation INEOS Grenadiers. Suite à un problème de batterie pour le changement de vitesse, Pidock a été repris par Iserbyt lors du huitième tour qui accusait une vingtaine de secondes de retard. Le leader de la Coupe du monde a ralenti le rythme et cela a permis le retour du duo de chasse composé de Vanthourenhout et Van der Haar à l’entame du dernier tour.

Le finish incroyable d’Iserbyt

Enfin, dans le dernier tour, Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) a porté une violente attaque pour s’imposer avec 2 secondes d’avance sur Lars van der Haar (Baloise Trek Lions) et 3 secondes sur Tom Pidcock (INEOS Grenadiers). Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal) a fini au pied du podium à 5 secondes. Toon Aerts (Baloise Trek Lions) a réalisé une belle remontée sur la fin de course en terminant 5e à 54 secondes avec des excellents temps au tour. Clément Venturini (AG2r Citroën) a terminé 15e à 1 minute et 48 secondes.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une