Nous suivre

Coupe du monde féminine de basket 2022

Coupe du monde féminine de basket 2022 : La France dominée tactiquement par la Serbie

Avatar

Publié le

Photo FIBA

COUPE DU MONDE FÉMININE DE BASKET 2022 – Les deux équipes se battaient pour terminer le plus haut possible au classement. Et c’est la Serbie qui a réussi à faire déjouer la France qui s’incline 62-68.

Pour éviter la Chine ou les États-Unis en quart de finale, la France devait absolument s’imposer face à la Serbie. Marina Maljkovic avait décidé de ne pas mettre sa meilleure joueuse Yvonne Anderson dans son 5 de départ. Du côté de la France, c’est un 5 classique.

La Serbie surprend la France

La France a remporté l’engagement mais les deux équipes ont commis des petites erreurs, dont 3 pertes de balle pour la Serbie. Il aura fallu attendre 2 minutes pour que Gabby Williams réussisse un lay-up pour inscrire le premier panier du match. Après un temps de réglage, l’attaque serbe s’est mise en place, parvenant à percuter, face à une défense française inexistante. Les Serbes elles, étaient à 2 sur la porteuse du ballon (11-6). Temps mort de Jean-Aimé Toupane pour tenter d’apporter des solutions à ses joueuses, dépassées par la pression défensive adverse (15-8). Mais rien n’y fait, c’est la Serbie qui se bat au rebond (6 défensifs contre 1) et Yvonne Anderson réussit ce que les Bleues n’arrivent pas à faire : prendre un shoot extérieur en cas d’embouteillage à l’intérieur (18-8). Face à Anderson, Migna Touré est en difficulté et la Serbe réalise un festival : 9 points à 100%. La France termine le quart-temps menée de seulement 7 points (24-17) grâce à une bonne interception et le panier facile de Gabby Williams, suivi du panier à 3 points d’Alexia Chartereau.

Mano a mano entre les deux équipes

Comme depuis le début de la compétition, la France pèche au rebond. Symbole de cela : les 3 rebonds offensifs pris par les Serbes sur une action. Heureusement pour les Bleues, les Serbes ont fait des mauvais choix de tir et n’ont pas réussi à concrétiser. Sarah Michel inscrit un shoot longue distance pour rapprocher les Bleues (24-22). Kendra Chery égalise et Marina Maljkovic décide de poser son temps mort, alors que son équipe vient d’encaisser un 0-14. Les deux tirs à 3 points de Marine Fauthoux puis Marie-Ève Paget mettent les Bleues devant (26-32). Mais il suffit que les Bleues fassent un bon passage pour que les Serbes à leur tour haussent leur niveau de jeu, amenées par Jovana Nogic et Yvonne Anderson (30-32). Les Françaises échouent 3 fois d’affilée au bout des 24 secondes. Les Serbes aussi, mais avec réussite elles pour rentrer aux vestiaires devant : 37-32.

Des joueuses à réaction

Pas beaucoup d’évolution au retour des vestiaires. La Serbie poursuit sa course en tête. Après 5 minutes, la France voit en plus Gabby Williams sortir en raison de 3 fautes. Heureusement, meilleure marqueuse du match, Alexia Chartereau est excellente à l’intérieur et permet aux Bleues de rester au contact (46-41). Toute seule, Marine Fauthoux inscrit son deuxième panier à 3 points et Kendra Chery, magnifiquement trouvée par Gabby Williams enchaine sous le panier (46-46).

Les deux équipes n’ont jamais été au niveau au même moment. A chaque fois qu’une a une baisse de régime, l’autre enchaine un run. Voilà comment après un temps mort serbe, l’équipe a repris 5 points d’avance (51-46). Mais cela n’est pas vérifié de l’autre côté : en sortie de temps mort de Jean-Aimé Toupane, c’est la Serbie, en confiance, qui est plus agressive et qui entame le dernier quart-temps avec une belle avance (53-46).

Les Françaises sont sans solution dans le jeu : en retard en défense, trop hésitantes en attaque, bref, le plan de Marina Maljkovic semble parfaitement fonctionner. Dans le même temps, l’équipe de France, toujours en difficulté à 3 points, s’en remet à Gabby Williams, bien défendue. Après 10 minutes sans marquer (!), Kendra Chery trouve le chemin du panier, imitée par Gabby Williams (57-50). Maljkovic qui avait décidé de reposer ses cadres est obligée de les remettre sur le terrain.

Dans la dernière minute, Sarah Michel n’a pas osé prendre un tir à 3 points pour ramener l’équipe de France à -1. C’est Alexia Chartereau, en échec juste avant à 3 points, qui inscrit le panier de l’espoir (64-62). Malgré une très bonne défense sur Anderson qui a donné son ballon tant bien que mal dans les dernières secondes, Sasa Cado, qui était à 0/6 dans le match, a inscrit un panier à 3 points qui a fait très mal à la France (67-62). Les Bleues avaient 30 secondes, Gabby Williams a raté son panier à 3 points : la Serbie s’impose finalement 68-62.

Très mauvaise opération pour les Bleues

Malgré un bon début de match, les Françaises ont été rapidement repoussées à l’extérieur, où elles ont été en échec, comme depuis le début de la compétition. Comme lors des trois derniers matchs, Gabby Williams n’aura pas réglé la mire dans ce domaine (0/3). Des deux côtés, l’ouverture du banc (peut-être trop rapide) n’aura pas été une franche réussite. Avec cette défaite, la France est troisième. Elle affrontera donc les États-Unis ou la Chine. Il faudrait un miracle pour que l’Australie (qui peut maintenant terminer première), s’incline face au Japon pour espérer terminer deuxième.


Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, j'ai pour sports de prédilection le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une