Nous suivre

Actualités

Coupe du monde – Groupe C : le renouveau du Danemark passe par la Russie

Publié

le

Quatrième et dernier pays à être passé au crible dans le groupe C, le Danemark. Que faut-il savoir sur les Danois avant le début de la Coupe du monde ?

De retour en Coupe du monde après sa non-qualification en 2014 au Brésil, le Danemark souhaite marquer les esprits pour le cinquième Mondial de son histoire. Son meilleur résultat reste un quart de finale, en France en 1998, perdu 3-2 contre le Brésil. Aujourd’hui, nous sommes loin de la génération dorée des Laudrup et Schmeichel. La dernière compétition internationale à laquelle le Danemark a participé est l’Euro 2012, en Pologne et en Ukraine. Pourtant, le Danemark est 12ème nation FIFA, preuve de son renouveau. Six ans de difficultés qui doivent servir aux Danois pour être performants en Russie et jouer sur la continuité.

Son parcours en qualifications

2ème du Groupe E lors des éliminatoires zone Europe, le Danemark (20 pts) a terminé à 5 points derrière la Pologne, 1ère du groupe. Meilleure défense du groupe, emmenée par le solide défenseur de Séville Simon Kjaer, le Danemark a été mis en difficulté deux fois par la Roumanie dans cette poule plutôt accessible (Pologne, Roumanie, Monténégro, Arménie, Kazakhstan). Pourtant, les hommes Age Hareide, le sélectionneur, ont battu la Pologne 4-0 à Copenhague. Un pays capable de tout, qui a su éliminer et de forte belle manière l’Irlande en barrages (0-0 en Irlande et 5-1 au Danemark).

La pré-liste de 27 joueurs

Leurs matchs à la Coupe du monde

Samedi 16 juin à 18h : Pérou-Danemark

Jeudi 21 juin à 14h : Danemark-Australie

Mardi 26 juin à 16h : France-Danemark

Le joueur à suivre : Christian Eriksen

La star de la sélection de Tottenham veut briller pour le retour du Danemark dans une grande compétition internationale. Véritable maître à jouer, il va emmener les Danois dans un groupe très accessible. Il est capable à lui seul de déverrouiller une situation par sa maîtrise technique mais aussi son leadership. À 25 ans, il fera partie des plus expérimentés de la sélection. Un joueur au talent incroyable certainement pas assez reconnu dans le monde du football. Agile dans le jeu, très fort sur les coups de pied arrêtés, il sera le vrai danger pour les adversaires du Danemark. S’il a bien failli être absent sur cette Coupe du monde car sa compagne attend un enfant, le futur papa sera bien présent en Russie.

Romain Delanis


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une