Nous suivre

Actualités

Coupe du monde – Groupe E : la Suisse fait dans la continuité

Romain Delanis

Publié

le

Après avoir étudié le Brésil, favori du Groupe E, nous nous penchons sur la Suisse. Que faut-il savoir sur les Suisses avant le début de la Coupe du monde ?

La Suisse continue d’étonner dans le monde du football. 6ème au classement FIFA depuis avril 2018, la sélection suisse avance sans faire de bruit en Russie. Outsider dans le groupe E, la Suisse reste sur une seule défaite lors de ses 9 derniers matches. Une sélection solide, qui écrit petit à petit son histoire dans les compétitions internationales. La « Nati » reste sur 3 participations avec deux 8èmes de finale atteints en Allemagne en 2006 et au Brésil en 2014. Sur la scène internationale, la sélection emmenée par Vladimir Petkovic doit passer le cap et prouver son développement en améliorant ses derniers résultats en Coupe du monde.

Son parcours en qualifications

Un parcours solide pour les Helvètes mais qui n’a pas suffit pour terminer 1er du groupe. Le Portugal a devancé la Suisse à la différence de buts, les deux équipes ayant remporté 9 de leurs 10 rencontres. Dans un groupe B accessible (Portugal, Hongrie, Iles Féroé, Lettonie et Andorre), les coéquipiers de Stéphane Lichtsteiner se seront rendus coups pour coups avec le Portugal, champion d’Europe en titre (2-0 en Suisse mais défaite 2-0 au Portugal). Dans un barrage compliqué, face à la surprenante Irlande du Nord, la Suisse a fait le nécessaire en s’imposant à domicile 1-0 pour ensuite tenir le 0-0 à Belfast.

Les 23 joueurs

Leurs matchs à la Coupe du monde

Dimanche 17 juin à 20h Brésil-Suisse

Vendredi 22 juin à 20h Serbie-Suisse

Mercredi 27 juin à 20h Suisse-Costa Rica

Le joueur à suivre : Xherdan Shaqiri

L’impressionnant feu follet suisse arrive en Russie revanchard. Déjà après sa saison manquée avec son club Stoke City, relégué en Championship, mais aussi avec la Nati, où ses performances sont en-dessous de ce qu’il est capable de produire. La Coupe du monde pourrait bien être le déclencheur d’un regain de forme, surtout pour celui qui cherche un nouveau point de chute en club. Si les premières rumeurs l’envoient à Tottenham, Shaqiri va devoir montrer l’étendue de son talent dans une poule où la Suisse va avoir besoin de lui pour passer et assumer son statut de 6ème au classement FIFA. Habile techniquement, capable de coups d’éclat dans les défenses adverses, Shaqiri est l’homme clé du côté de la Suisse lors de cette Coupe du monde.

Romain Delanis


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une