Nous suivre

Actualités

Coupe du monde – Groupe F : La Corée du Sud aura fort à faire

Avatar

Publié

le

Présentation Corée du Sud Groupe F Coupe du monde 2018

Deuxième in extremis de la zone Asie, la Corée du Sud ne part pas favori de ce groupe F. Le pays devra s’en remettre à ses stars comme Heung-min Son, pour espérer un huitième de finale. Peut-elle se sortir de ce groupe de la mort ?

Après avoir accueilli les Jeux Olympiques d’hiver, la Corée du Sud participera à sa dixième Coupe du monde dans le groupe F. Elle devra faire face à des nations comme la Suède, le Mexique et les champions du monde en titre : l’Allemagne. Classée à la 57e  place du classement de la FIFA, les Tigres d’Asie ont pour meilleur résultat en Coupe du monde, une place de demi-finaliste en 2002, éliminés par leurs futurs adversaires de cette année, l’Allemagne. Au niveau du palmarès, le pays asiatique compte deux Coupes d’Asie des Nations et quatre Jeux Asiatiques.

Son parcours en qualifications

La Corée du Sud figurait parmi les équipes de la zone Asie, comme la Chine, le Qatar ou son voisin nord-coréen. En 2015, elle passe haut la main le second tour des éliminatoires de la Coupe du monde (4 victoires en 4 matchs). Lors du tour suivant, les hommes de Shin Tae-Yong, finissent difficilement dauphins de leur groupe A (4 victoires, 3 nuls et 3 défaites), à 7 points du premier : l’Iran, et à 2 points du troisième : la Syrie. Malgré cela, cette deuxième place, a assuré un ticket pour le Mondial en Russie. Avec l’Arabie Saoudite, l’Australie, l’Iran et le Japon, la Corée du Sud est le 5e pays asiatique qualifié pour cette Coupe du monde.

Les 23 joueurs

Gardiens : Kim Seung-gyu (Vissel Kobe), Kim Jin-hyeon (Cerezo Osaka), Cho Hyun-woo (Daegu FC)

Défenseurs : Kim young-gwon (Guangzhou Evergrande), Jang Hyun-soo (FC Tokyo), Jung Seung-hyun (Sagan Tosu), Yun Yong-sun (Seongnam FC), Oh Ban-suk (Jeju United), Kim Min-woo (Sangju Sangmu), Park Joo-ho (Ulsan Hyundai), Hong Chul (Sangju Sangmu), Go Yo-han (FC Seoul), Lee Yong (Jeonbuk Hyundai Motors)

Milieux de terrain : Ki Sung-yueng (Swansea City), Jung Woo-young (Vissel Kobe), Ju Se-jong (Asan Mugunghwa FC), Koo Ja-cheol (FC Augsburg), Lee Jae-sung (Jeonbuk Hyundai Motors), Lee Seung-woo (Hellas Verona), Moon Seon-min (Incheon United)

Attaquants : Kim Shin-wook (Jeonbuk Hyundai Motors), Son Heung-min (Tottenham Hotspur), Hwang Hee-chan (FC Red Bull Salzburg)

Leurs matchs à la Coupe du monde

Lundi 18/06 à 14h : Suède-Corée du Sud

Samedi 23/06 à 17h : Corée du Sud-Mexique

Mercredi 27/06 à 16h : Corée du Sud-Allemagne

Le joueur à suivre : Heung-min Son (Tottenham)

Seul joueur du pays à avoir disputé la Champions League et l’Europa League, le milieu ambidextre de 25 ans sera évidemment le joueur à surveiller. Pour sa troisième saison à Tottenham, Son comptabilise 18 buts et 6 passes décisives, devenant l’un des joueurs phares de Mauricio Pochettino. Auteur de 6 buts durant les phases éliminatoires de cette Coupe du monde, l’ancien pensionnaire du Bayer Leverkusen aura la lourde tâche de mener l’attaque de sa sélection. Surnommé « Sonaldo » par la presse, le Spurs pourrait mettre sa carrière entre parenthèses durant 21 mois. En effet, le service militaire est obligatoire pour tous les Sud-Coréens avant l’âge de 28 ans. Son en saura davantage après les Jeux asiatiques se tenant en Indonésie, du 18 août au 2 septembre. La Corée du Sud en est d’ailleurs le tenant du titre.

Charlie Creteur


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?