Nous suivre

Coupe du monde 2018

Portugal – Espagne (3-3) : les 5 choses à retenir

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Cristiano Ronaldo Portugal

C’était le premier choc annoncé de ce Mondial et le spectacle a été au rendez-vous. Six buts, un match animé et des polémiques, que demander de plus ? 

Cristiano Ronaldo est sur une autre planète

L’un des deux meilleurs joueurs du monde a réussi une entrée fracassante dans la Coupe du monde. Marquer un triplé dans cette compétition face à un adversaire comme l’Espagne est tout simplement exceptionnel, cet homme continue de repousser ses limites. Un penalty pour commencer, bien aidé par De Gea sur le deuxième, il a parachevé sa performance par un magnifique coup franc pour permettre à son équipe de décrocher le nul. M-A-G-I-S-T-R-A-L !

Diego Costa a répondu du tac au tac

Le poste de numéro 9 de l’équipe d’Espagne est une saga à rebondissements, digne des feux de l’amour. Diego Costa, souvent décrié en sélection, a réalisé une belle prestation hier soir en répondant par deux fois aux buts de Cristiano Ronaldo pour ramener les siens. En plus de ses buts, le joueur de l’Atlético Madrid a pesé sur la défense et sa sortie à 10 minutes de la fin peut être un regret pour les Espagnols.

Nacho, ce bijou

Le défenseur du Real Madrid n’aurait pas été titulaire sur le flanc droit de la défense, si son partenaire de club Dani Carvajal n’était pas blessé. Coupable de la faute sur Cristiano Ronaldo sur le premier but, il s’est rattrapé en début de deuxième mi-temps en donnant l’avantage à l’Espagne d’une magnifique demi-volée. Le défenseur ibérique nous avait-il caché certains de ses talents ?

La vidéo a été utilisée, mais…

La vidéo a été utilisée pour la première fois dans cette Coupe du monde sur le premier but espagnol mais cela ne fera que relancer le débat. Même en regardant les images 100 fois, les observateurs ont bien du mal à se mettre d’accord. Diego Costa fait-il faute sur Pepe ? Le débat sur cette action et sur la vidéo reste ouvert…

L’Espagne va moyennement bien

Suite à l’histoire rocambolesque du limogeage de son entraineur à deux jours de son premier match, tout le monde se demandait comment allait se comporter la sélection espagnole sur le terrain. Brillante par moment et méconnaissable à d’autres, l’Espagne a eu plusieurs visages ce soir et le Portugal de Cristiano Ronaldo en a profité. S’ils ont dominé le match dans l’ensemble, la fébrilité les a rattrapés par moment et des erreurs inhabituelles leur coûtent les trois buts.

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une