Nous suivre

Coupe du monde 2018

Coupe du monde : présentation des stades

Avatar

Publié

le

C’est le grand jour ! La Coupe du monde débutera ce jour-même à 17 heures avec le match d’ouverture opposant le pays hôte, la Russie, à l’Arabie Saoudite. L’occasion pour nous de faire un tour des 12 stades qui accueilleront les 64 matchs.

Luzhniki (ou Loujniki) Stadium

Situé à Moscou, ce sera le lieu incontournable de cette Coupe du monde. Ce magnifique stade rénové pour l’occasion, est le stade emblématique de la sélection russe. C’est d’ailleurs la plus grande enceinte sportive du pays. Sa capacité d’accueil a été portée à 80 000 spectateurs.
Petite anecdote historique : du temps où ce complexe se faisait appeler Stade Central Lénine, il accueillait 100 000 spectateurs. Ce sera l’antre où se déroulera le match d’ouverture le 14 juin Russie-Arabie Saoudite, aujourd’hui à 17 heures. Y sont planifiés également le troisième match de poule de l’équipe de France face au Danemark, les matchs Allemagne-Mexique et Portugal-Maroc, un huitième de finale le 1er juillet à 16 heures, la demi-finale le 11 juillet à 20 heures ; et le clou du spectacle le 15 juillet à 17 heures.

Luzhniki Stadium – Getty Images


Spartak Stadium (ou l’Otkrytie Arena)

Le Spartak Stadium est aujourd’hui le jardin du Spartak Moscou, longtemps orphelin de stade. Construction datant de 2014, sa capacité est de 45 000 spectateurs. S’y dérouleront les matchs de poule Argentine-Islande, Pologne-Sénégal, Belgique-Tunisie, Serbie-Brésil ainsi qu’un huitième de finale.
Véritable oeuvre esthétique, la façade est composée de centaines de petits diamants qui forment le logo du Spartak. Elle adopte aussi les couleurs du drapeau russe lorsqu’elle accueille la sélection.

Spartak Stadium – AFP


Kazan Arena

C’est l’enceinte où évolue le Rubin Kazan depuis 2013. Kazan, cité éternelle est devenue au fil du temps le « temple de la jeunesse ». Plusieurs grosses universités s’y trouvent et c’est aussi une ville de premier plan niveau sportif.
La capacité d’accueil du Kazan Arena est de 45 000 spectateurs. Le stade recevra les confrontations France-Australie, Iran-Espagne, Pologne-Colombie, Corée du Sud-Allemagne ainsi qu’un quart de finale.

Kazan Arena – AFP


Rostov Arena

Construction lancée spécialement pour la Coupe du monde, ce stade a la particularité d’être situé sur une île artificielle à Rostov-sur-le-Don. Ce stade flambant neuf accueillera les rencontres Brésil-Suisse, Uruguay-Arabie Saoudite, Corée du Sud-Mexique, Islande-Croatie ainsi qu’un huitième de finale.

Rostov Arena – AFP


Samara Arena (ou Cosmos Arena)

Autre construction spécialement lancée pour la Coupe du monde cette fois-ci dans la ville de Samara, le Cosmos Arena (nom dû à sa forme de soucoupe). Sa capacité d’accueil est de 45 000 places. Ce stade flambant neuf accueillera les rencontres Costa Rica-Serbie, Danemark-Australie, Uruguay-Russie, Sénégal-Colombie, un huitième de finale et un quart de finale.

Samara Arena – AP


Volgograd Arena

Spécialement construit pour l’événement, il a une capacité d’accueil de 45 000 spectateurs. Ce stade flambant neuf accueillera les rencontres Tunisie-Angleterre, Nigeria-Islande, Arabie Saoudite-Egypte et Japon-Pologne.

Volgograd Arena – Getty Images

Saint-Petersburg Stadium (ou Stade Krestovski)

Le Zénith Saint-Pétersbourg en a fait son domicile depuis sa sortie sous terre en 2017. Sa capacité d’accueil est de 67 000 places et sept matchs y sont programmés : Maroc-Iran, Russie-Egypte, Brésil-Costa Rica, Argentine-Nigeria, un huitième de finale, une demi-finale ainsi que la petite finale pour la 3ème place.

Saint-Petersburg Stadium – AP


Kaliningrad Stadium (ou Baltika Arena)

Autre projet flambant neuf, cette fois-ci d’une capacité d’accueil de 35 000 spectateurs, l’enceinte accueillera quatres rencontres : Croatie-Nigeria, Serbie-Suisse, Espagne-Maroc ainsi qu’Angleterre-Belgique.

Kaliningrad Stadium – AFP


Nizhny Novgorod Stadium (ou Nijni Novgorod Stadium)

Spécialement construit pour la Coupe du monde, le stade a une capacité d’accueil de 45 000 spectateurs. Les rencontres Suède-Corée du Sud, Argentine-Croatie, Angleterre-Panama, Suisse-Costa Rica en plus d’un huitième de finale et d’un quart de finale.

Nizhny Novgorod Stadium – AFP


Fisht (ou Ficht) Stadium

Splendide enceinte inaugurée pour les Jeux olympiques d’hiver de Sotchi en 2014. Sa capacité d’accueil est de 48 000 places. Portugal-Espagne, Belgique-Panama, Allemagne-Suède et Australie-Pérou s’y joueront en plus d’un huitième de finale et d’un quart de finale.

Fisht Stadium – Getty Images


Ekaterinburg Arena

Rénové pour l’occasion, surtout pour répondre aux normes de la FIFA concernant la capacité d’accueil minimale qui est de 35 000 places. Quatre rencontres s’y dérouleront : France-Pérou, Egypte-Uruguay, Japon-Sénégal et Mexique-Suède.

Ekaterinburg Arena – AFP


Mordovia Arena

Le stade de Mordovie a été inauguré en 2017, il a une capacité de 45 000 places (capacité qui se verra réduite à 28 000 après la compétition). Le stade accueillera les matchs Pérou-Danemark, Colombie-Japon, Iran-Portugal et Panama-Tunisie.

Mordovia Arena – Getty Images

Sofiane Soultan


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une