Nous suivre

Coupe du monde 2018

Coupe du monde : quel adversaire pour la France en 8ème de finale ?

Publié

le

Qualifiée pour les 8èmes de finale après sa victoire 1-0 contre le Pérou, l’équipe de France connaîtra son adversaire lors de l’ultime journée du groupe D et du sien.

En tête du groupe C avec deux victoires en deux matchs, la France est en bonne voie pour terminer première mais pour cela il ne faudra pas faire une contre-performance lors du dernier match contre le Danemark. Dans le groupe D, celui du futur adversaire des Bleus, la Croatie a validé sa qualification suite à sa démonstration face à l’Argentine et sauf cataclysme, est assurée de la première place. En revanche pour le dernier ticket, tout reste ouvert entre le Nigeria, l’Islande et l’Argentine.

Classement groupe C

Classement groupe D

La France termine deuxième (30%)

Une défaite contre le Danemark et la France terminerait deuxième du groupe C derrière les coéquipiers d’Eriksen. Dans ce cas, les hommes de Didier Deschamps tomberaient contre le premier du groupe D et auraient seulement deux adversaires possibles : la Croatie ou le Nigeria. Le huitième de finale se déroulerait le samedi 30 juin à 16h à la Kazan Arena.

La France affrontera la Croatie si :

  • la Croatie ne perd pas contre l’Islande
  • le Nigeria ne bat pas l’Argentine
  • la Croatie perd contre l’Islande et le Nigeria bat l’Argentine sans faire son retard au goal-average. Exemple : Nigeria 3-0 Argentine et Islande 2-0 Croatie

La France affrontera le Nigeria si :

  • la Nigeria bat l’Argentine et la Croatie perd contre l’Islande tout en faisant son retard de 5 buts au goal-average. Exemple : Nigeria 3-0 Argentine et Islande 3-0 Croatie.

Chance du futur adversaire : Croatie 99% – Nigeria 1%

La France termine première (70%)

Si les Tricolores ne perdent pas contre le Danemark, ils s’assurent la première place de leur groupe. Ils affronteraient donc le deuxième du groupe D qui pourrait être la Croatie, le Nigeria, l’Islande ou l’Argentine. Le huitième de finale se déroulerait le dimanche 1er juillet à 20h au Stade de Nijni Novgorod.

La France affrontera la Croatie si :

  • La Croatie perd contre l’Islande et le Nigeria s’impose face à l’Argentine tout en faisant son retard au goal-average. Exemple : Nigeria 3-0 Argentine et Islande 3-0 Croatie

La France affrontera le Nigeria si :

  • il bat l’Argentine et la Croatie ne perd pas contre l’Islande
  • il bat l’Argentine et la Croatie perd contre l’Islande sans faire son retard au goal-average. Exemple : Nigeria 3-0 Argentine et Islande 2-0 Croatie
  • il fait match nul et l’Islande ne gagne pas contre la Croatie
  • il fait match nul 0-0 contre l’Argentine et l’Islande ne bat pas la Croatie par 2 buts d’écart ou plus
  • il fait match nul 1-1 ou plus et l’Islande ne bat pas la Croatie par 3 buts d’écart ou plus

La France affrontera l’Islande si :

  • elle gagne contre la Croatie par 2 buts d’écart ou plus et le Nigeria fait match nul 0-0 contre l’Argentine
  • elle gagne contre la Croatie par 3 buts d’écart ou plus et le Nigeria fait match nul 1-1 ou plus contre l’Argentine
  • elle gagne contre la Croatie et l’Argentine gagne contre le Nigeria tout en gardant son avance au goal-average

La France affrontera l’Argentine si :

  • elle gagne contre le Nigeria et l’Islande ne gagne pas contre la Croatie
  • elle gagne contre le Nigeria et l’Islande gagne contre la Croatie en perdant son avantage au goal-average. Exemple : Nigeria 0-2 Argentine et Islande 1-0 Croatie

Chance du futur adversaire : Croatie 1% – Nigeria 60% – Islande 2% – Argentine 37%

Et en français ça donne quoi ?

Vous l’aurez donc compris, si la France termine deuxième, elle jouera très probablement la Croatie et si elle finit première, cela se jouera entre le Nigeria et l’Argentine avec un léger avantage pour les Super Eagles mais attention, car il faut se méfier de Leo qui dort.

Programme complet des 8èmes de finale

Benjamin Cots


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une