Nous suivre

Sports équestres

CSI 5* Cannes : Daniel Deusser s’impose

Publié le

CSI 5 Cannes Daniel Deusser s'impose
Photo Icon Sport

CSI 5* Cannes – En selle sur Bingo Ste Hermelle, Daniel Deusser remporte le Grand Prix 5* de Cannes. Meilleur tricolore, Kévin Staut prend une belle sixième place.

Le sud de la France a la cote de la part du Longines Global Champions Tour. Deux semaines après la manche de Saint-Tropez c’est au tour de Cannes d’accueillir les stars du monde équestre. Cependant, avant d’espérer une victoire dans le Grand Prix il était déjà important de passer le casting. Et si six tricolores réussirent avec brio, ce ne fut pas le cas d’Olivier Robert, Aurelien Leroy et Julien Anquetin. Autres prétendants à un premier rôle, Edwina Tops-Alexander et Yuri Mansur perdaient tout espoir de sabrer le champagne.

Kévin Staut seul rescapé tricolore

Metteur en scène, Uliano Vezzani a monté un parcours de 13 obstacles et 16 efforts à réaliser dans un temps de 83 secondes. Premiers acteurs de ce Grand Prix, les Néerlandais Jur Vrieling et Johnny Pals fautèrent sur la ligne 10-11. Roger-Yves Bost se faisait également piéger sur cette ligne en renversant même les 2 obstacles. En voyant ses adversaires rencontrer des difficultés à cet endroit du parcours, Julien Epaillard protégeait beaucoup l’entrée allant jusqu’au refus de sa jument. Christian Kukuk n’atteignait même pas cette difficulté, car après plusieurs fautes, il abandonnait. Si elle était la première à réaliser le sans-faute à Saint-Tropez, Jeanne Sadran a dû s’avouer vaincu à Cannes, avec deux barres à terre.

Cette fois-ci, la performance venait de l’Allemand Daniel Deusser, de suite imité par Max Kühner. Avec un abord un peu grand sur l’entrée de double, François Xavier Boudant ne pouvait couvrir la largeur de l’oxer. Une faute le privait d’un barrage mais son chronomètre lui laissait espérer un bon classement. Auteur d’un parcours très réfléchi, Kévin Staut permettait à la France d’avoir un représentant au barrage. L’Angleterre, les USA et le Mexique étaient aussi représentés sur la liste des barragistes grâce à Ben Maher, Spencer Smith et Fernando Martinez Sommer.

Le tapis rouge pour Daniel Deusser

Habitué des premiers rôles, Danier Deusser récitait son texte à la perfection en réalisant le double zéro en 34.62. À l’extérieur dans les courbes, Max Kühner ne pouvait venir le perturber. L’Autrichien termine en 37.40. Plus lent, Kévin Staut renversait de plus deux obstacles ce qui lui offrait la sixième place finale. En avance de 18 centièmes à l’intermédiaire, Ben Maher terminait son parcours à plus d’une seconde de l’Allemand après une dernière courbe légèrement extérieure. Spencer Smith comptait lui encore plus d’avance à l’intermédiaire mais au final cela ne suffisait toujours pas pour venir détrôner Daniel Deusser mais le chronomètre était suffisant pour la deuxième place. Fernando Martinez Sommer ne pouvait rien faire de plus que ses rivaux et renversait même l’ultime effort pour finir cinquième.


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une