Nous suivre

Actualités

Dani Alves, mais qui est l’exemple ?

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Dani Alves

Exclu à la 57ème minutes du choc entre l’OL et le PSG, Dani Alves a depuis, fait parler de lui en postant une réaction sur son compte Instagram. Un tacle par derrière qui aurait dû lui valoir un carton jaune s’est transformé en carton rouge suite à la réaction du joueur qui est venu coller sa tête à celle de l’arbitre en lui parlant avec véhémence (pour ne pas dire plus). Un coup de sang, cela arrive même aux meilleurs comme on le dit souvent, il n’est pas le premier joueur à avoir ce genre de comportement et sûrement pas le dernier.

L’histoire aurait pu en rester là : Dani Alves suspendu, et cette histoire très vite oubliée. Mais voilà, plutôt que de s’excuser pour son comportement ou de ne rien dire, le latéral droit du PSG en a remis une couche sur Instagram en postant ceci !

En français : « Les décisions ont déjà été prises, la bataille a déjà été perdue, mais je continue à penser que monsieur l’arbitre s’est esquivé avec sa décision. Depuis quand ne pas être d’accord équivaut à manquer de respect ? Si vous voulez dire que c’est de ma faute, vous pouvez, c’est gratuit, et, d’ailleurs, j’ai des épaules bien larges et une paire de… qui me maintient toujours debout ! ».

Pas vous Monsieur Alves, pas vous. Même si vous n’êtes pas d’accord avec la décision de l’arbitre (malgré sa logique vu votre tacle), ou même si vous reprochez à l’arbitre d’autres décisions, avez-vous à venir coller votre tête contre la sienne en lui hurlant dessus ? Il ne me semble pas. Mais encore une fois cela est arrivé, arrive et arrivera à nouveau ! Le plus grave, c’est cette réaction sur Instagram dans laquelle vous cautionnez votre comportement et expliquez que c’est tout à fait normal de réagir comme vous l’avez fait. Si vos fans et le monde du football sont capables de comprendre un coup de sang, il semble, et peu importe les circonstances, que votre message sur Instagram soit totalement déplacé et sûrement pas un bon exemple à donner. Avec votre carrière, votre palmarès ou encore votre talent, vous n’avez pas besoin de « buzz » sur les réseaux sociaux pour exister.

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une