Nous suivre

Nos champions

Dans le sillage de Loïc Leonard #19 : du ski de fond après la coupure des fêtes

Nico

Publié

le

Jeune champion français de canoë sprint, Loïc Leonard se donne à fond dans tout ce qu’il entreprend. Pour le 19ème épisode de « Dans le sillage de Loïc Leonard », il revient sur la coupure des fêtes et la reprise par un stage de ski de fond intense.

Mon actualité sportive

Après mon stage en Italie avec l’équipe allemande, j’ai enchaîné avec un stage avec mon club en Espagne, à Tuy. C’était pour une semaine donc au total cela me faisait trois semaines et demi enchaînées avec celui d’avant. Cela a été compliqué en raison du volume effectué, mais cela m’a permis de voir jusqu’où où je pouvais tenir. Les derniers jours ont été compliqués physiquement mais ce n’est pas grave vu le volume fait, je suis très satisfait de tout cela.

Ensuite, j’ai pu couper deux semaines pendant les fêtes, cela fait vraiment du bien car entre septembre et décembre, on a beaucoup travaillé, cette période m’a permis de récupérer et de me reposer l’esprit. Après cela, j’ai fait 1 semaine de stage de ski de fond à Bessang pour commencer 2019. L’idée, c’était de faire du volume avec des entraînement longs et réguliers, deux sorties de ski de fond par jour et de la musculation. Ce stage était organisé avec le collectif 2024 qui permet à des athlètes de se retrouver pour travailler. Tout s’est bien passé même si le ski de fond n’est pas un sport que je maîtrise bien, une semaine c’était la bonne durée, plus long, cela aurait été compliqué.

J’ai participé au marathon international de Bessang en ski de fond pendant ce stage sur la distance du 23 kilomètres, je l’ai fait en 1h28. Il n’y avait pas d’objectif de résultat mais cela nous a permis de faire une séance d’intensité , sur cette course, mon cardio moyen était entre 183 et 185, c’était vraiment intéressant.

Mon calendrier

Les trois prochaines semaines, je serai dans mon club avec au programme du vélo de route, de la musculation, de la course à pied et du squash. Sur cette période de l’année, on est peu dans le bateau, on fait des sports différents, c’est assez intéressant.

Loïc Leonard


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?