Nous suivre

Football

Débuts prometteurs pour la Juventus de Pirlo

Publié

le

Débuts prometteurs pour la Juventus de Pirlo
AFP

Avec son nouvel entraîneur Andrea Pirlo, la Juventus s’est imposée 3-0 face à la Sampdoria pour la 1ère journée de Serie A. L’occasion d’observer les premiers pas du nouvel entraîneur de la Vieille Dame ainsi que les changements opérés sur l’équipe et son style de jeu.

Un football ambitieux

La Juventus et ses supporters en ont certainement fini avec le football terne et défensif proposé par l’ancien coach Maurizio Sarri, ponctué par la défaite face à l’Olympique Lyonnais en Ligue des Champions. L’attraction principale aujourd’hui à Turin se nomme Andrea Pirlo, qui occupe le poste d’entraîneur de la Juventus depuis cet été. Pour sa première fois en tant qu’entraîneur d’une équipe, l’ancien international italien souhaite donner un tout autre visage à la Juventus. « Un football qui va de l’avant, un football de possession et d’attaque » écrivait-il lui-même dans sa thèse lors de l’obtention de son diplôme d’entraîneur.

La quête du 10ème titre consécutif pour la Juventus a commencé ce week-end à l’Allianz Stadium de Turin par une victoire nette des hommes de Pirlo face à la Sampdoria, 3-0 (Kulusevski, Bonucci, Cristiano Ronaldo). Si tout n’a pas été parfait côté Juventus, Andrea Pirlo a déjà posé les bases de son football offensif avec un 11 de départ bien remanié par le Transalpin.

Cristiano Ronaldo a ouvert son compteur but avec la Juventus pour la 1ère journée de Série A face à la Sampdoria – AFP

Retour à 3 défenseurs, la bonne surprise Ramsey

Avec Danilo, Bonucci et Chiellini, Andrea Pirlo a décidé de repartir sur une défense à 3 du côté de la Juventus. Un choix fort qui vient en rupture avec ce que faisait Sarri précédemment. Alignés en 3-4-1-2, les Bianconeri ont rapidement pris l’ascendant sur la Sampdoria avec 20 minutes de feu. Pressing haut, verticalité, punch, justesse technique et allant offensif, tout était mis en place par Pirlo pour remporter ce match, malgré la forme physique des joueurs et les absents (Dybala, De Ligt, Alex Sandro, Bernardeschi).

Avec le recrutement de McKennie (en provenance de Schalke 04) et le retour de prêt de Kulusevski (Parme, meilleur jeune joueur de Série A la saison passée) ainsi que la titularisation du jeune italien Frabotta (2èmematch en Série A) sur l’aile gauche, Andrea Pirlo a donné un coup de jeune à son équipe autour de Cristiano Ronaldo. Mais la bonne surprise est venue d’Aaron Ramsey, invisible sous l’ère Sarri, au four et au moulin positionné en 10 derrière les deux attaquants de la Juve dimanche soir. Avec cette première victoire, la Juventus a donné des certitudes à son nouvel entraîneur Andrea Pirlo, avec un nouveau visage qui s’annonce attrayant pour la saison à venir.

Romain Delanis


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une