Nous suivre

Actualités

Décastar de Talence : enjeux et plateau

Quentin Marchesan

Publié le

Ce week-end aura lieu le Décastar à Talence. Comme chaque année, les meilleurs athlètes des épreuves combinées s’y donnent rendez-vous. Ce sera l’occasion pour Kevin Mayer et Nafissatou Thiam de se jauger.

Un Décastar à enjeux

Exceptionnellement cette année, le Décastar se déroule en juin, puisque les championnats du monde de Doha se dérouleront du 28 septembre au 6 octobre prochain. C’est donc l’occasion pour de nombreux athlètes d’aller décrocher les minimas pour ces Mondiaux de Doha (8200 pts) ainsi que les minimas pour les Jeux Olympiques de Tokyo (8350 pts). Pour d’autres, c’est l’occasion de voir où ils en sont dans leur préparation pour Doha, principal objectif de la saison.

Le plateau féminin

En heptathlon, le plateau sera de très haut niveau. Nafissatou Thiam, championne olympique, championne du monde et championne d’Europe, en est la tête d’affiche et y effectuera sa rentrée. Elle sera accompagnée, entre autres, de Laura Ikauniece, Yorgelis Rodriguez, Xénia Krizsan, Anouk Vetter ou encore de Katerina Cachova. Toutes sont régulièrement au-dessus de 6000 points, de quoi assurer un beau spectacle. Solène Ndama, co-recordwoman de France (4723 pts), établi aux championnats d’Europe 2019 à Glasgow, sera également présente.

Le plateau masculin

Du côté du décathlon, le niveau sera aussi élevé. Kevin Mayer, recordman du monde, sera la tête d’affiche de ce Décastar et y fera sa rentrée. Son dernier décathlon remonte d’ailleurs à son record établi au même endroit, en septembre 2018. Mais les attentes ne sont pas les mêmes cette année. Il sera accompagné, entre autres, par le vice-champion d’Europe Ilya Shkurenev, du champion des États-Unis Zach Ziemek, du Belge Thomas Van Der Plaetsen ou encore de Vitaliy Zhuk.

Ce sont donc deux plateaux de niveau international en quête des minimas qui vont assurer le spectacle ce week-end, et la météo devrait être au rendez-vous. Cependant, il ne faut pas s’attendre à de grosses performances, notamment de la part des athlètes déjà qualifiés pour Doha. En effet, le Décastar a lieu cette année en début de saison contrairement aux années précédentes. Les athlètes sont donc encore en pleine préparation, mais prêts à en découdre.

Quentin Marchesan


Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une