Nous suivre

JO d'hiver Pékin 2022

Delphine Claudel : « J’ai du mal à me débrider »

Nicolas Jacquemard

Publié le

Photo Icon Sport

JO PÉKIN 2022 – SKI DE FOND – Septième du 30 kilomètres libre dimanche, Delphine Claudel n’est pas passée loin de la médaille de bronze sur la dernière épreuve des JO. 

Après un début de course canon, Delphine Claudel a levé le pied pour ne pas exploser. Si l’or et l’argent semblaient inaccessibles, la Tricolore ne passe pas loin du bronze, mais il lui en a manqué un petit peu dans le final. A l’arrivée de la course, la meilleure fondeuse française s’est expliquée dans des propos repris par L’Équipe.

Après le premier tour, ça allait quand même fort donc j’ai levé le pied en me disant qu’il restait quand même 22 km et demi, donc c’était encore long. Je me suis fait un peu rattraper par un groupe. Donc je me suis refait un peu la cerise, j’en ai profité pour rester à l’abri et on est revenues tout doucement sur Ebba Andersson. C’est la Finlandaise avec qui je skiais qui fait troisième, c’est ma déception. Parce qu’il fallait avoir la tête dure comme on me l’a dit tout au long de la course.

Il m’en a manqué un petit peu, peut-être dans la tête et peut-être physiquement pour finir fort. Il m’a manqué de la confiance dans mon finish, dans ma capacité à mettre les watts jusqu’à la fin et à finir vraiment en travers. J’ai du mal à me débrider, j’arrive à garder un rythme élevé mais pas à finir comme une sprinteuse. Il y a quatre ans (à Pyeongchang), je ne pensais pas pouvoir jouer un podium aux JO et maintenant c’est le cas donc ça, c’est déjà une belle victoire.

Après sa neuvième place sur le skiathlon, Delphine Claudel s’offre donc un deuxième top 10 lors de ces Jeux Olympiques de Pékin 2022. A seulement 25 ans, la Française est le présent et le futur de l’équipe de France féminine de ski de fond, qui se cherche une leader depuis de nombreuses années.


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon que de cyclisme.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une