Nous suivre

Boxe

Dubois vs Joyce : 5 raisons de regarder le combat

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Dubois vs Joyce : 5 raisons de regarder le combat
AP

BOXE – L’un des combats de boxe de l’année 2020 se déroule ce samedi. Les poids lourds britanniques Daniel Dubois et Joe Joyce s’affrontent pour entrer dans une nouvelle dimension.

Cette année difficile aura vu le report de plusieurs affrontements. Le duel Dubois-Joyce, prévu initialement en juillet, n’a pas échappé à la règle. Le combat aura lieu à huis clos dans la Church House de Westminster à partir de 22h à Londres (23h en France). Voici cinq bonnes raisons d’assister à l’affrontement.

Des titres en jeu

En premier lieu, les deux boxeurs ne s’affrontent pas pour du beurre. Daniel Dubois est le champion de Grande-Bretagne et du Commonwealth depuis sa victoire face à Nathan Gorman, en 2019. Il met donc son titre en jeu pour ce combat. De plus, la couronne européenne EBU (Boxing European Union), vacante, sera aussi décernée.

Deux boxeurs invaincus

À ce niveau-là, c’est assez rare que deux boxeurs invaincus s’affrontent. D’un côté, Daniel Dubois compte quinze victoires et quatorze avant la limite. De l’autre, Joe Joyce est à onze victoires, dont dix avant la limite. En revanche, on peut se demander si les deux Londoniens ont affronté des adversaires de grande qualité. Les trois derniers combats de Dubois ont été expédiés en moins de deux rounds, contre des boxeurs assez faibles. Il faut remonter au combat face à Nathan Gorman pour voir Daniel Dubois faire face à une opposition intéressante. Gorman avait fait preuve de résistance, poussant Dubois à s’employer pour le défaire finalement à la cinquième reprise.

Concernant Joyce, son avant-dernier combat s’est joué aux points face à Bryant Jennings. L’Américain avait déjà affronté des boxeurs de la trempe de Luis Ortiz (Cuba) ou encore Wladimir Klitschko (Ukraine), mais sans gagner.

Les deux Londoniens ont pu effectuer un combat chacun cet été. Ils furent tous deux victorieux par KO technique.

Deux oppositions de style

Les deux poids lourds ont des gabarits assez similaires. Dubois est à 1 mètre 98, quand Joyce fait 2 mètres. Malgré ça, ils ont un style de combat assez différent. Joe Joyce a un style un peu particulier, dans la mesure où sa boxe dégage une impression de lenteur pour les spectateurs. Ceux qui l’ont affronté ne doivent sûrement pas partager le même avis. On retiendra surtout sa très bonne défense et son efficacité à toute épreuve, en plus d’une grande puissance dans les coups. En effet, son surnom est le «Juggernaut», terme qui caractérise quelque chose de très puissant.

Le surnom de son adversaire, c’est «Dynamite», ce qui donne «Triple D». Daniel Dynamite Dubois est explosif et fougueux. C’est un puncheur ultra puissant qui assomme durement ses adversaires. Allez jeter un œil aux compilations de ses KO, ça vous rappellera peut-être quelqu’un…

Deux parcours bien différents

On peut déjà se faire une petite idée lorsqu’on constate l’âge des deux boxeurs. Dubois est un jeune boxeur diablement prometteur de 23 ans. La jeunesse du phénomène impressionne et ses KO aussi. Son premier combat professionnel a eu lieu en 2017, lorsqu’il avait 20 ans. Un KO infligé en moins de trente-cinq secondes. Difficile de faire mieux pour commencer.

2017, c’est aussi l’année des premiers combats professionnels du Juggernaut, qui a lui débuté à 31 ans. Joyce a une grande carrière de boxeur amateur derrière lui. Il a notamment été champion d’Europe en 2015. Mais surtout, certains s’en souviennent peut-être, il a décroché une médaille d’argent olympique à Rio en 2016, suite à sa défaite en finale face à Tony Yoka.

Une chance pour le titre ?

Les titres nationaux et continentaux c’est bien. Les titres mondiaux c’est mieux. On le sait, à la boxe, les opportunités ne sont pas infinies. Pour Joyce, c’est peut-être même le moment ou jamais. S’il perd contre Dubois, étant donné qu’il a déjà trente-cinq ans, les chances s’amenuiseraient considérablement. En revanche, Dubois est très jeune et sa marge de progression est forte . S’il travaille assez, il aura sans doute plusieurs opportunités.

Le promoteur Frank Warren est optimiste pour les deux hommes : « Ce sera un bon combat, excellent pour étoffer les réputations de l’un ou de l’autre. S’il y a un gagnant, il sera probablement le premier à obtenir une chance de boxer pour un titre mondial ». Les champions du monde Anthony Joshua (IBF, WBA, WBO) et Tyson Fury (WBC) verront peut-être un nouveau client toquer à leur porte.

Alexandre Jeffroy


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?