Nous suivre

Biathlon

Edito : Martin Fourcade, quand champion rime avec dimension

Nicolas Jacquemard

Publié

le

AFP

Il y a champion et champion, deux notions bien distinctes qui n’ont rien à voir l’une et l’autre. Martin Fourcade est un champion mais aussi un champion. Vous ne comprenez rien ? Rien de grave, on est là pour vous expliquer. 

Il existe deux sortes de champions, enfin sûrement plus. Enfin, on relève deux grandes familles de champions. Dans la première, on peut mettre tous les sportifs qui ont marqué leur sport, gagné des trophées à répétition et plus globalement, dominé leur sport. Si Martin Fourcade entre dans celle-ci comme un nombre incalculable de sportifs, il a aussi toute sa place dans la deuxième, celle où champion rime avec dimension. Seuls quelques sportifs ont réussi à faire changer leur sport de braquet, pour les amoureux du cyclisme. Le Catalan, lui, y est parvenu haut la main.

Il ne sera pas l’athlète le plus titré du biathlon. Ole Einar Bjørndalen le restera un moment, mais le Français sera à jamais l’athlète qui a permis à son sport de changer de dimension, comme Michael Jordan a pu le faire pour le basket, Roger Federer pour le tennis ou Usain Bolt pour l’athlétisme. Je n’oublie pas le champion norvégien Bjørndalen ni Raphael Poirée, sans qui Martin Fourcade n’aurait peut-être pas existé. En tout cas, sûrement pas celui qu’on connait aujourd’hui. Comme pour les autres qui l’accompagnent dans cette catégorie, il a eu des éléments favorables, mais qui n’enlèvent rien à ce qu’il a pu accomplir car les réseaux sociaux sont à disposition de tous les sportifs. 

Martin Fourcade et à gauche, son digne héritier, l’Isérois Émilien Jacquelin – AFP

Un autre exploit

Dans un pays où il est difficile de sortir du triptyque football, rugby et tennis, si ce n’est pour les Jeux Olympiques, il a réussi à faire entrer un mélange savant de ski de fond et de tir à la carabine dans de nombreux ménages. Un exploit majuscule. Ses performances stratosphériques, couplées à son aura naturelle et à ses engagements divers, ont fait de lui un des sportif capable de changer la destinée de son sport dans son pays. Cela ne s’arrête évidemment pas aux frontières de la France. À travers le monde, il a aussi ouvert des vocations, avec de plus en plus de nations qui pratiquent aujourd’hui le biathlon.

Parti au sommet, après une victoire éclatante sur la poursuite de Kontiolahti, là où il avait débuté son ascension 10 ans plus tôt, mais surtout avec le sentiment du devoir plus qu’accompli quand on voit cette équipe de France, dense comme jamais et le nombre de fans de biathlon qui ne cesse de grandir. Martin Fourcade est donc un champion, mais aussi un champion, les deux quoi, tout en étant plus un champion qu’un champion. Mais maintenant, c’est plus clair non ?

Dicodusport


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une