Nous suivre

Autres sports

En immersion avec l’ALFA Lions #11 : la meute face aux éléments !

Flo Ostermann

Publié

le

Chaque semaine, retrouvez l’actualité de l’ALFA Lions, le club lyonnais de football australien. Cette semaine, malgré l’arrivée du froid, les Lions continuent de préparer les deux prochains rendez-vous du championnat.

Et oui, nous sommes maintenant fin novembre et nous avions la chance de ne pas avoir connu le froid à Lyon. Mais ça y est, le froid est arrivée et la neige est tombée. toutes les équipes qui pratiquent un sport en extérieur le savent, c’est toujours un moment difficile pour garder un nombre élevé de présents à l’entraînement.

Mais pour nous, c’est déjà un tournant de la saison puisque nous avons deux matchs qui nous attendent coup sur coup avec la réception de Paris et le déplacement à Bordeaux. Après la défaite initiale à Bayonne, chaque faux pas coûterait cher à la fin du championnat. Pour corser le tout, les transports lyonnais déclenchent des grèves surprises entre 19h et 21h plusieurs soirs dans la semaine, rendant difficile les l’accès au terrain pour beaucoup de joueurs. Bref, malgré cela, ce sont encore 20 joueurs qui étaient présents ce mardi à l’entrainement. Le nombre devrait être constant jusqu’à la trêve.

Gammes et match au programme

Avec le froid, difficile de travailler tactiquement sur des exercices de mise en place où les joueurs sont à l’arrêt. Les séances sont souvent organisées de la même façon avec un gros échauffement puis des lignes de passes à la main et passes au pied. L’occasion de pouvoir finir sur un match interne de 45 minutes. C’est finalement souvent lors de ces matchs que l’on apprend le plus. Le mouvement, les appels et surtout l’intensité que se rapproche des matchs qui nous attendent.

Nous avons accueilli une invitée de Genève qui était de passage sur Lyon ce mardi, car le footy sert aussi à rapprocher tous les joueurs en Europe !

ALFA Lions


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une