Nous suivre

Autres sports

En immersion avec l’ALFA Lions #18 : 2019 débute par une victoire à Toulouse !

Avatar

Publié

le

Chaque semaine, retrouvez l’actualité de l’ALFA Lions, le club lyonnais de football australien. Cette semaine, retour sur la très belle victoire des Lions à Toulouse, leur offrant une remontée sur le podium au classement du championnat de France.

Avec un bilan d’une victoire pour deux défaites, les Lions se déplaçaient à Toulouse pour jouer leur survie puisqu’avec trois défaites, la mission de rejoindre les demi-finales se serait sérieusement corsée. Et pour la première fois, c’est en avion que les Lyonnais se rendaient dans la ville rose. Un réveil samedi à 4h du matin n’aura pas eu raison de leur bonne humeur légendaire !

Après un petit-déj’ sportif et un pique-nique au centre-ville, les Lions prenaient la direction du stade Sordelo. Dans le match de 13h, arbitré par Thibaut, Paris prenait le meilleur sur la deuxième équipe de Toulouse pour faire un grand pas vers une demi-finale. C’est à 15h que les Lions avaient rendez-vous avec la meilleure équipe de Toulouse, et ils étaient prêts. Le résumé par quart-temps.

1er quart-temps : 19 – 23

Les Lions attaquaient le match le couteau entre les dents ! Dès l’engagement, l’intensité était incroyable et on devinait que le match n’allait pas être une partie de plaisir. La qualité technique toulousaine se déployait, mais les Lions répondaient par un quadrillage du terrain et une énorme envie. Les premières minutes étaient laborieuses, les Lyonnais étaient cependant dans le camp adverse, laissant les Toulousains sans souffle. Mais comme dominer n’est pas marquer, c’est Toulouse qui prenait l’avantage avec un premier goal. Les Haut-Garonnais continuaient de jouer avec fluidité, et l’attaquant Henry Tieffenbach faisait mal par ses appels et ses kicks précis.

Les Lions finissaient fort le quart-temps, où Pierre Napoléon jouait de vitesse au milieu pour marquer un goal, avant que le capitaine Thomas Depondt ne montre l’exemple avec un goal difficile du bord du terrain. A la fin du quart-temps, les Lions menaient de 4 petits points et tout restait à faire.

2ème quart-temps : 35 – 49

Les discours positifs et bien sentis du quart-temps faisaient effet et les Lions attaquaient pied au plancher. Thomas Françon, sur un ballon qui trainait et Anthony Boubet envoyaient Toulouse dans les cordes et donnaient rapidement 20 points d’avance aux Lions qui ne semblaient pas douter. La fin de quart-temps était laborieuse, les Lyonnais peinaient à sortir de leur camp à cause de choix peu judicieux, et alors que Nicolas Boché régnait sur le milieu de terrain, Toulouse parvenait à recoller par deux goals lointains. Malheureusement, et malgré la débauche d’énergie, le score restait serré à la mi-temps.

3ème quart-temps : 49 – 82

L’histoire se répétait au début du 3ème quart-temps. Agressifs, portés par un trident Boché, Napoléon, P. Lechasles sur tous les ballons, les Lions appuyaient là où ça fait mal. Les Toulousains commençaient à peiner physiquement et quand ils arrivaient à sortir de leur camp, ce sont Maxime Soulas et Emmanuel Bessenay qui annihilaient toutes les tentatives. En attaque, on trouvait enfin un peu de fluidité dans le jeu. Les Lyonnais sortaient facilement des zones de ruck et trouvaient au pied des cibles privilégiées. Le quart-temps était presque parfait ! Remporté 33 – 14, il semblait offrir la victoire aux Lions.

4ème quart-temps 72 – 95

Malheureusement, le début du 4ème quart-temps était toulousain ! Les Lions gâchaient des munitions pour se mettre à l’abri, par manque de lucidité et d’expérience. Ils n’arrivaient pas à faire baisser le rythme du match et voyaient Toulouse grignoter son retard. Alors revenu à moins de 15 points, ce fut le moment choisi par Nicolas Boché pour ponctuer son match exceptionnel d’un goal qui ne l’était pas moins. La fin de match fut l’occasion pour Anthony Boubet de soigner ses stats grâce à une ogive envoyée droit à Agen !

Les Lions l’emportaient 95-72 et s’offraient une remontée sur le podium. Le mois de mars dantesque continue, et dès samedi à Lyon, les Rhodaniens retrouvent la deuxième équipe de Toulouse. Rendez-vous au parc de Parilly à 15h, pour une rencontre qui promet d’être explosive !

ALFA Lions


Avatar

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Autres sports

Les championnats d’Europe de Broomball se déroulent à Angers ce week-end

Avatar

Publié

le

Par

Les championnats d'Europe de Broomball se déroulent à Angers ce week-end
France Broomball

Venu tout droit du Canada, le Broomball a rendez-vous à Angers ce week-end (1er et 2 novembre), pour les championnats d’Europe 2019.

L’IceParc d’Angers accueillera la grande fête du Broomball européen ce week-end. Cette discipline, appelée également ballon sur glace, est en pleine expansion dans l’Hexagone. L’équipe de France, qui a déjà participé à deux Mondiaux, dont celui au Canada en 2016, s’avance comme l’une des nations outsiders au titre continental.

Ce week-end, Angers sera donc la capitale européenne de ce sport spectaculaire et qui ne demande qu’à gagner en visibilité : la discipline se démarque également de par sa possibilité d’évoluer en mixte, femmes et hommes mélangés. Et si l’International Federation of Broomball Associations (IFBA) souhaiterait voir cette discipline aux prochains JO d’hiver à Pékin, en 2022, ce n’est pas un hasard.

Toujours est-il qu’en attendant, l’IceParc d’Angers verra défiler plus de 350 joueurs, répartis en une quinzaine d’équipes. Afin d’attirer amateurs et curieux, l’entrée sera gratuite pour tout le monde.

Le planning du tournoi

Dicodusport


Lire la suite

Autres sports

Hockey sur gazon : l’équipe de France ne verra pas les JO de Tokyo

Avatar

Publié

le

Par

Yan Huckendubler

Hockey sur gazon – Les Bleus ne verront pas Tokyo. Battue par l’Espagne ce samedi (3-2), l’équipe de France a loupé le coche, 48 ans après sa dernière participation aux Jeux Olympiques, à Munich.

Si près, si loin. L’équipe de France, 12ème nation mondiale, a touché du bout des doigts la qualification olympique, mais a dû céder face à l’Espagne, 8ème au classement mondial. Ce vendredi, les Bleus avaient échoué une première fois, en voyant revenir les Espagnols à 3-3, alors que les Français menaient 3-0.

Ce samedi, les Tricolores, quarts de finaliste du Mondial en décembre 2018, et qui restaient sur 11 matchs sans défaite, ont de nouveau pris les devants au score, en menant rapidement 1-0, grâce à Gaspard Baumgarten. Mais en manque de réalisme sur leurs penalties corner, les hommes de Jeroen Delmee voyaient revenir les Ibériques, avant que ces derniers ne prennent l’avantage au cours du 2ème quart-temps.

Les Bleus tombent les armes à la main

Les Tricolores faisaient en effet preuve de combativité. François Goyet égalisait lors du troisième quart-temps. Mais dans la foulée, l’Espagne reprenait les devants sur un stroke (pénalty). Malgré les assauts sur le but espagnol durant le quatrième quart-temps, l’équipe de France s’inclinait (3-2). Les regrets seront énormes, forcément.

Dicodusport


Lire la suite

Autres sports

Les vitamines indispensables pour tout sportif

Nico

Publié

le

Par

Pixabay / xusenru

Les sportifs le savent bien : le bon fonctionnement de leur organisme passe par l’alimentation. De nombreuses vitamines et minéraux ne peuvent être produits par notre corps et doivent donc être apportés par ce que nous mangeons. Des apports insuffisants en vitamines et minéraux peuvent, sur le long terme, entraîner des carences, avec des incidences plus ou moins graves sur notre santé. Pour favoriser la récupération et éviter les carences, il est donc essentiel d’opter pour une alimentation équilibrée.

Pour optimiser vos performances et rester en forme, il est nécessaire de manger équilibré et de privilégier certaines vitamines et certains minéraux. Si certains aliments aident à prendre du muscle, d’autres facilitent la récupération ou boostent l’énergie.

La vitamine C

Elle est probablement la vitamine la plus connue du grand public et la plus plébiscitée. Elle permet de lutter contre la fatigue, de protéger l’organisme des infections. Elle favorise également l’absorption du fer. Elle bénéficie également de propriétés anti-oxydantes. Les sportifs ont des besoins accrus en vitamine C, puisqu’elle est éliminée dans les urines et la transpiration. Le sportif avec une activité physique régulière épuise donc plus rapidement ses stocks de vitamine C que la moyenne. Il est donc plus vulnérable aux bactéries et coups de fatigue, et le risque de blessures est plus important. Pour éviter ces carences, il est essentiel de consommer des aliments riches en vitamine C : le kiwi, l’orange ou encore le poivron.

La vitamine D

Notre organisme est capable de produire de la vitamine D, lorsque notre peau est exposée au soleil. Si elle est facile à maintenir en été, en hiver l’organisme peut présenter quelques carences. Or, elle est essentielle à tout sportif puisqu’elle permet de fixer le calcium sur les os. En cas de carence, le risque de blessures est accru. Heureusement, la vitamine D peut aussi être apportée par l’alimentation. Pour cela, favorisez les produits laitiers ou encore le poisson.

Les vitamines B

Les vitamines B sont à privilégier également pour l’alimentation des sportifs. La vitamine B1 est particulièrement importante puisqu’elle permet de transformer les sucres ingérés en énergie lors d’un effort physique. Une carence en vitamine B1 a pour conséquence de diminuer vos capacités cardiaques. Rapidement éliminée par l’organisme, la vitamine B1 doit régulièrement être apportée par l’alimentation du sportif. Céréales, fruits, légumes, légumineux, poissons ou encore viandes en sont bourrés.

La vitamine B6 joue également un rôle important dans la nutrition du sportif. Elle contribue à la formation de nouveaux muscles en agissant sur la synthèse des protéines par notre organisme. Elle permet également de réguler le taux de sucre dans le sang. Les viandes blanches, poissons et céréales en sont riches.

Dicodusport


Lire la suite

Autres sports

2019, année du renouveau pour le catch mondial ?

Idriss

Publié

le

Par

2019, année du renouveau pour le catch mondial
VoxCatch

Alors que la WWE est la fédération numéro 1 de la scène catch américaine depuis des années, deux nouveaux concurrents veulent bousculer l’ordre établi !

AEW, l’ambitieux nouveau venu

La création en 2018 de la All Elite Wrestling (AEW) a fait grand bruit sur la scène catch mondiale. Fondée par le groupe de lutteurs « The Elite » (Kenny Omega, Cody Rhodes et les frères Matt et Nick Jackson), l’AEW est soutenue financièrement par le milliardaire Tony Khan. Après avoir réalisé plusieurs pay per view en 2018 et 2019, l’AEW a lancé début octobre son show TV « Dynamite » qui a lieu tous les mercredis sur TNT TV. Et les 3 émissions qui ont eu lieu depuis le lancement ont réussi des audiences au-dessus du million de téléspectateurs. L’émission Dynamite a à chaque fois battu à l’audimat « NXT », émission de la WWE diffusée au même moment sur USA Network.

Emmenée par des figures connues des fans de catch comme le groupe « The Elite », Chris Jericho (premier AEW World Champion), Kenny Omega ou Jon Moxley (connu sous le nom de Dean Ambrose à la WWE), l’AEW souhaite s’imposer durablement et devenir une véritable alternative à la WWE pour les années à venir.

NWA, le retour de la légende

Fédération mythique des années 70-80, la National Wrestling Alliance (NWA) renaît de ses cendres depuis 2017. Propriété de l’ancien chanteur des Smashing Pumpkins Billy Corgan, la NWA a réalisé plusieurs shows indépendants en 2017 et 2018, qui ont permis de relancer la machine. En octobre 2019, la NWA a lancé son show hebdomadaire « NWA Power », visible en direct les mardis sur Facebook et YouTube, et à la demande à partir du samedi suivant sur Fite TV.

Le show Power se déroule dans un décor très « Old School » qui rappelle les grandes heures de la fédération, où Ric Flair et Dusty Rhodes se battaient pour le titre mondial. Cependant, le contenu des matchs est lui très moderne, et à l’image de ce qui se fait aujourd’hui sur le reste de la scène catch. Ce mélange Old School / New School a permis de séduire du beau monde, dont Dwayne « The Rock » Johnson, qui a envoyé sur sa page Twitter un beau message de soutien à la NWA.

The Rock au soutien de la NWA – Catch au quotidien

La NWA a pour tête d’affiche Nick Aldis (actuel NWA World Champion), James Storm, Colt Cabana et Mr Anderson (anciennement Mr Kennedy à la WWE). Bien que la NWA part de loin, elle peut espérer devenir un solide numéro 3 de la scène catch américaine, comme l’a été la ECW dans les années 90.

Et la WWE dans tout ça ?

La fédération de Vince McMahon ne compte pas se laisser faire. Le show du vendredi « Smackdown » a changé de diffuseur en passant de USA Network à Fox Sports. Et sous l’impulsion de la Fox, Smackdown a changé de ligne directrice et est devenu un show plus centré sur le sport, et moins sur le divertissement. Et pour l’instant, ça marche : les débuts de Smackdown sur Fox ont quasiment atteint la barre des 4 millions de téléspectateurs.

Ensuite, la diffusion sur USA Network de « NXT ». Même si NXT est pour l’instant derrière Dynamite en termes d’audiences, la donne peut très vite s’inverser. NXT pourrait, aussi, dans un futur proche, quitter sa salle habituelle (Full Sail University à Orlando), pour se produire en tournée à travers les USA, comme le font les grands show de la compagnie, Raw et Smackdown.

Quand on ajoute à ça la bonne santé de la NJPW, principale fédération japonaise, il fait bon être fan de catch en ce moment. Les grands gagnants de cette offre élargie sont les fans.

Idriss Ahamada


Lire la suite

Autres sports

Canoë-Kayak : Cédric Joly champion du monde en C1

Avatar

Publié

le

Par

Twitter

Canoë-Kayak – Le Français Cédric Joly, 24 ans, est devenu ce samedi champion du monde en canoë C1, lors des Mondiaux qui se déroulent à La Seu d’Urgell (Espagne). Le champion olympique en titre, Denis Gargaud, prend la 5ème place.

La tradition se perpétue. Ce samedi, en Espagne, Cédric Joly a raflé le titre mondial en canoë C1, au nez et à la barbe des grands favoris de l’épreuve. Champion du monde chez les juniors en 2012 et 2013, le natif de Sarlat-la-Canéda en Dordogne a devancé l’Espagnol Ander Elosegi et le Slovène Luka Bozic. Titré lors des JO de Rio, Denis Gargaud est 5ème. Un troisième Français figure dans le top 10, avec Martin Thomas (8ème).

Cédric Joly en a également profité pour faire perdurer la tradition. En 1999, Emmanuel Brugvin devenait champion du monde au même endroit, à La Seu d’Urgell. Même chose pour un certain Tony Estanguet, en 2009. Dix ans plus tard, Cédric Joly continue d’écrire la série bleue en Espagne, le tout à un an des JO de Rio.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Football - Ligue des Champions - Notre pronostic pour Rennes - FK Krasnodar Football - Ligue des Champions - Notre pronostic pour Rennes - FK Krasnodar
FootballIl y a 49 secondes

Football – Ligue des Champions : notre pronostic pour Rennes – FK Krasnodar

LIGUE DES CHAMPIONS - Rennes reçoit Krasnodar pour lancer sa campagne de Ligue des Champions. Notre pronostic pour la rencontre.

Tour d'Espagne 2020 - Nos 5 favoris pour le maillot rouge du classement général Tour d'Espagne 2020 - Nos 5 favoris pour le maillot rouge du classement général
Tour d'Espagne 2020Il y a 38 minutes

Tour d’Espagne 2020 : nos 5 favoris pour le maillot rouge du classement général

TOUR DE FRANCE 2020 - Le Tour de France débute ce samedi 29 août et s'achèvera le dimanche 20 septembre....

Le sponsor principal du XV de la Rose prolonge son contrat, avec une innovation à la clé Le sponsor principal du XV de la Rose prolonge son contrat, avec une innovation à la clé
Rugby à XVIl y a 2 heures

Le sponsor principal du XV de la Rose prolonge son contrat, avec une innovation à la clé

Le communiqué de la RFU vient de tomber. O2, entreprise britannique de télécommunications, prolonge son engagement de cinq ans avec...

Football - Ligue des Champions - notre pronostic pour PSG - Manchester United Football - Ligue des Champions - notre pronostic pour PSG - Manchester United
FootballIl y a 4 heures

Football – Ligue des Champions : notre pronostic pour PSG – Manchester United

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Paris SG reçoit Manchester United pour lancer sa nouvelle campagne de Ligue des Champions. Notre...

Rugby à XIIIIl y a 5 heures

NRL : Le résumé des Dally M Awards de la NRL

Comme chaque année en amont de la grande finale, la NRL remet plusieurs prix et gratifications récompensant les joueurs de...

HandballIl y a 5 heures

Nikola Karabatic gravement blessé

Sorti blessé lors du match de championnat de France face à Ivry, Nikola Karabatic va manquer plusieurs mois de compétition.

Rugby à XVIl y a 7 heures

Super Rugby : Un All Black annonce son départ officiel vers le Japon

C'était dans les tuyaux depuis plusieurs semaines et c'est désormais officiel. TJ Perenara, le demi de mêlée All Black des...

Tour d'Espagne 2020 - Le profil des 21 étapes Tour d'Espagne 2020 - Le profil des 21 étapes
Tour d'Espagne 2020Il y a 8 heures

Tour d’Espagne 2020 : Le profil des 18 étapes

CYCLISME - Le Tour d'Espagne 2020 débute ce mardi 20 octobre à Irun, et s'achèvera à Madrid le dimanche 8...

[Vidéo] La chute bête de Gregor Mühlberger sur le Tour des Flandres [Vidéo] La chute bête de Gregor Mühlberger sur le Tour des Flandres
CyclismeIl y a 8 heures

[Vidéo] La chute bête de Gregor Mühlberger sur le Tour des Flandres

TOUR DES FLANDRES 2020 - Présent dans l'échappée matinale, Gregor Mühlberger (Bora-Hansgrohe) se serait bien passé d'une chute sur la...

Ligue 1 : Karl Toko-Ekambi, l'homme en forme de l'OL Ligue 1 : Karl Toko-Ekambi, l'homme en forme de l'OL
FootballIl y a 9 heures

Ligue 1 : Karl Toko-Ekambi, l’homme en forme de l’OL

LIGUE 1 - Ce dimanche, lors de la 7ème journée de Ligue 1, l'OL s'est imposé à Strasbourg (2-3). Karl...

Advertisement

Tour d’Italie 2020

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés