Nous suivre

Autres sports

En immersion avec l’ALFA Lions #24 : l’ANZAC, un week-end pas comme les autres

Avatar

Publié

le

Chaque semaine, retrouvez l’actualité de l’ALFA Lions, le club lyonnais de football australien. Cette semaine, les Lion(ne)s reviennent sur l’ANZAC Day, un jour très spécial commémorant la bataille de Gallipoli (Turquie).

Depuis plusieurs années, la commune de Villers-Bretonneux (Somme) organise autour du 25 avril, « Les Journées Australiennes » : toute une semaine d’animations, d’échanges et de découvertes de la culture australienne, dans ce village libéré par les troupes de sa Royale Majesté venues de l’autre bout du monde, lors de la Grande Guerre.

Pour les Australiens et les Néo-Zélandais, le 25 avril est un jour très spécial, car il commémore la bataille de Gallipoli (Turquie), qui fut pour eux la plus importante de la Première Guerre Mondiale. C’est pourquoi, chaque 25 avril au lever du soleil, moment choisi par les troupes de l’ANZAC (Australian and New-Zealand Army Corps), des cérémonies du souvenir sont organisées un peu partout dans ces pays et en Europe.

Depuis 2009, Villers-Bretonneux organise, en partenariat avec le CNFA (Comité National de Football Australien), un match commémoratif en hommage aux soldats australiens qui ont joué au football australien pour la première fois en 1916 dans cette ville. Le match oppose donc la France aux Aussie Spirit (sélection de joueurs australiens évoluant en Europe).

Revenons sur cette journée avec les Lyonnais présents cette année à Villers-Bretonneux

L’ANZAC, c’est l’occasion de faire un beau match de Footy, mais c’est avant tout l’occasion de rendre hommage aux soldats australiens qui sont tombés pour la France pendant la 1ère Guerre Mondiale. Qu’est-ce que cette journée particulière représente pour vous ?

Pierre Lechasles : C’est vrai que les Australiens célèbrent cet évènement par un match de Footy, c’est pourquoi cette Cup a été créée. L’ANZAC est un évènement culturel très important pour tous les Australiens. Étant fan de ce sport, je me suis imprégné de la culture australienne et c’est vraiment plaisant de partager cela avec des Australiens en France.

Thibaut Sorin : Effectivement, pour avoir vécu en Australie pendant quelque temps, je me rends compte de l’importance que les Australiens portent à cette date. Cela me tient donc à cœur de me mobiliser pour eux et leur culture. Égoïstement, participer à un évènement qui me rappelle mon séjour en Australie est aussi un plaisir.

Mathieu Ostorero : Ce match face à une sélection d’Australiens a une saveur spéciale car pour eux, l’ANZAC est très important et on s’en rend compte quand on en parle avec eux. La plupart des soldats avaient notre âge et ont traversé le monde pour venir nous aider pendant la 1ère Guerre Mondiale. Ils sont très attachés à ce que représente cette semaine, car c’est une partie importante de leur (jeune) histoire.

Emerentiane Delacommune : Jouer un match de footy, c’est une façon de mettre à l’honneur ce pays. C’est aussi une manière de remercier ce pays qui a traversé les océans pour combattre à nos côtés.

Marine Assemat : En pratiquant le Football Australien, nous nous sentons proches de la culture australienne. Les Australiens accordent une grande importance à célébrer l’ANZAC DAY, véritable fête nationale. Participer au match de commémoration est un grand honneur pour ma part car nous rendons hommage à notre histoire commune. Au-delà de la rencontre sportive, nous partageons de forts et intenses moments, tout au long de la journée, avec les Australiens et les habitants de Villers-Bretonneux.

Les filles, vous avez dominé une grande partie du match, et vous échouez à un petit goal au final. Qu’a-t-il manqué pour l’emporter ?

E.D : On fait un très beau premier quart temps et on remonte bien à la fin, mais on a manqué de précision dans nos kicks et notre jeu. Et les Australiennes ont très bien jouer leur seconde mi-temps.

M.A : En effet, nous avons perdu le match à un goal prêt (6 points). Nous y avons cru jusqu’au bout, pourtant. C’est durant le 3ème quart-temps que notre intensité de jeu a diminué. Les Australiennes ont su profiter de cette situation et ont réalisé davantage de kicks. Nous avons essayé de recoller au score durant le dernier quart-temps, mais nos efforts n’ont pas suffi. Nous devons davantage travailler sur la puissance et la précision de nos kicks et surtout, plus de régularité dans notre jeu.

C’est de bon augure pour l’Eurocup qui aura lieu en juin en Suède ! Quels sont vos objectifs pour cette compétition ?

M.A : Gagner la Cup ! Plus sérieusement, nous souhaiterions gagner des places au classement général de l’Eurocup. La 3ème place nous semble accessible. Pour cela, nous devrons conserver notre cohésion d’équipe, communiquer davantage sur le terrain et être appliquer dans nos gestes. Nous sommes un groupe solidaire et avons tous les ingrédients pour terminer la saison en beauté.

Les Lions présents à l’ANZAC

Les gars, superbe victoire ! Ça faisait un bon moment que l’équipe de France n’avait pas battu l’Australie. Qu’est-ce qui a fait la différence cette année ?

M.O : Je pense que l’on a gagné car on avait l’habitude de jouer ensemble. La plupart du groupe (9 joueurs sur 14) sont partis à l’IC 17 et ont fait les deux dernières Eurocup. On commence à bien se connaître. Et les « nouveaux » ont été excellents, Thib Sorin et Clément Decaux de Bayonne, notamment.

P.L : Oui, depuis 2013 ! Donc c’est sûr, beaucoup de fierté. Ce qui a fait la différence, c’est que l’équipe des Australiens ne se connaissaient pas avant ce match, ils devaient créer une cohésion rapidement. Alors que nous, nous jouons maintenant depuis plus de 3 ans avec la même équipe renforcée par quelques nouveaux. Nous avons réussi à jouer notre Footy et à les prendre de vitesse.

Mathieu, Pierre, ça fait plusieurs fois que vous participez à l’ANZAC. En quoi est-ce que ça représente un événement important à vos yeux ?

M.O : L’ANZAC est un match spécial car on joue contre une équipe 100% australienne, qui vient des 4 coins de l’Europe. On a à cœur de leur montrer qu’on sait aussi jouer au footy en France. Ensuite, le fait d’aller au Mémorial est toujours un moment très fort émotionnellement. Voir tous ses noms qui sont venus nous aider et qui n’ont pas pu rentrer chez eux…

P.L : Oui, c’est la deuxième fois et je n’espère pas la dernière. Jouer un match de footy contre des Australiens est plein d’enseignements, mais au-delà de ça, tout l’engouement autour du village de Villers-Bretonneux est extraordinaire. Nous logeons chez l’habitant pendant le week-end et nous sommes avec de nombreux Australiens.

Thibaut, tu as réussi à décrocher le maillot de meilleur joueur du match. Pour toi, qui s vécu en Australie, j’imagine que cela a une saveur particulière…

T.S : Obtenir le maillot de meilleur joueur du match est pour moi comme une cerise sur le gâteau. Très sincèrement, je suis surtout content que l’on ait pu regagner ce match qui échappait à l’équipe de France depuis 2013. Gagner contre cette équipe australienne constituée de joueurs qui ont grandi avec ce sport est un excellent résultat. Je suis aussi particulièrement ravi d’avoir obtenu ce succès avec des copains lors d’une journée qui s’est déroulée dans une superbe ambiance.

ALFA Lions


Avatar

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Autres sports

Les championnats d’Europe de Broomball se déroulent à Angers ce week-end

Avatar

Publié

le

Par

Les championnats d'Europe de Broomball se déroulent à Angers ce week-end
France Broomball

Venu tout droit du Canada, le Broomball a rendez-vous à Angers ce week-end (1er et 2 novembre), pour les championnats d’Europe 2019.

L’IceParc d’Angers accueillera la grande fête du Broomball européen ce week-end. Cette discipline, appelée également ballon sur glace, est en pleine expansion dans l’Hexagone. L’équipe de France, qui a déjà participé à deux Mondiaux, dont celui au Canada en 2016, s’avance comme l’une des nations outsiders au titre continental.

Ce week-end, Angers sera donc la capitale européenne de ce sport spectaculaire et qui ne demande qu’à gagner en visibilité : la discipline se démarque également de par sa possibilité d’évoluer en mixte, femmes et hommes mélangés. Et si l’International Federation of Broomball Associations (IFBA) souhaiterait voir cette discipline aux prochains JO d’hiver à Pékin, en 2022, ce n’est pas un hasard.

Toujours est-il qu’en attendant, l’IceParc d’Angers verra défiler plus de 350 joueurs, répartis en une quinzaine d’équipes. Afin d’attirer amateurs et curieux, l’entrée sera gratuite pour tout le monde.

Le planning du tournoi

Dicodusport


Lire la suite

Autres sports

Hockey sur gazon : l’équipe de France ne verra pas les JO de Tokyo

Avatar

Publié

le

Par

Yan Huckendubler

Hockey sur gazon – Les Bleus ne verront pas Tokyo. Battue par l’Espagne ce samedi (3-2), l’équipe de France a loupé le coche, 48 ans après sa dernière participation aux Jeux Olympiques, à Munich.

Si près, si loin. L’équipe de France, 12ème nation mondiale, a touché du bout des doigts la qualification olympique, mais a dû céder face à l’Espagne, 8ème au classement mondial. Ce vendredi, les Bleus avaient échoué une première fois, en voyant revenir les Espagnols à 3-3, alors que les Français menaient 3-0.

Ce samedi, les Tricolores, quarts de finaliste du Mondial en décembre 2018, et qui restaient sur 11 matchs sans défaite, ont de nouveau pris les devants au score, en menant rapidement 1-0, grâce à Gaspard Baumgarten. Mais en manque de réalisme sur leurs penalties corner, les hommes de Jeroen Delmee voyaient revenir les Ibériques, avant que ces derniers ne prennent l’avantage au cours du 2ème quart-temps.

Les Bleus tombent les armes à la main

Les Tricolores faisaient en effet preuve de combativité. François Goyet égalisait lors du troisième quart-temps. Mais dans la foulée, l’Espagne reprenait les devants sur un stroke (pénalty). Malgré les assauts sur le but espagnol durant le quatrième quart-temps, l’équipe de France s’inclinait (3-2). Les regrets seront énormes, forcément.

Dicodusport


Lire la suite

Autres sports

Les vitamines indispensables pour tout sportif

Nico

Publié

le

Par

Pixabay / xusenru

Les sportifs le savent bien : le bon fonctionnement de leur organisme passe par l’alimentation. De nombreuses vitamines et minéraux ne peuvent être produits par notre corps et doivent donc être apportés par ce que nous mangeons. Des apports insuffisants en vitamines et minéraux peuvent, sur le long terme, entraîner des carences, avec des incidences plus ou moins graves sur notre santé. Pour favoriser la récupération et éviter les carences, il est donc essentiel d’opter pour une alimentation équilibrée.

Pour optimiser vos performances et rester en forme, il est nécessaire de manger équilibré et de privilégier certaines vitamines et certains minéraux. Si certains aliments aident à prendre du muscle, d’autres facilitent la récupération ou boostent l’énergie.

La vitamine C

Elle est probablement la vitamine la plus connue du grand public et la plus plébiscitée. Elle permet de lutter contre la fatigue, de protéger l’organisme des infections. Elle favorise également l’absorption du fer. Elle bénéficie également de propriétés anti-oxydantes. Les sportifs ont des besoins accrus en vitamine C, puisqu’elle est éliminée dans les urines et la transpiration. Le sportif avec une activité physique régulière épuise donc plus rapidement ses stocks de vitamine C que la moyenne. Il est donc plus vulnérable aux bactéries et coups de fatigue, et le risque de blessures est plus important. Pour éviter ces carences, il est essentiel de consommer des aliments riches en vitamine C : le kiwi, l’orange ou encore le poivron.

La vitamine D

Notre organisme est capable de produire de la vitamine D, lorsque notre peau est exposée au soleil. Si elle est facile à maintenir en été, en hiver l’organisme peut présenter quelques carences. Or, elle est essentielle à tout sportif puisqu’elle permet de fixer le calcium sur les os. En cas de carence, le risque de blessures est accru. Heureusement, la vitamine D peut aussi être apportée par l’alimentation. Pour cela, favorisez les produits laitiers ou encore le poisson.

Les vitamines B

Les vitamines B sont à privilégier également pour l’alimentation des sportifs. La vitamine B1 est particulièrement importante puisqu’elle permet de transformer les sucres ingérés en énergie lors d’un effort physique. Une carence en vitamine B1 a pour conséquence de diminuer vos capacités cardiaques. Rapidement éliminée par l’organisme, la vitamine B1 doit régulièrement être apportée par l’alimentation du sportif. Céréales, fruits, légumes, légumineux, poissons ou encore viandes en sont bourrés.

La vitamine B6 joue également un rôle important dans la nutrition du sportif. Elle contribue à la formation de nouveaux muscles en agissant sur la synthèse des protéines par notre organisme. Elle permet également de réguler le taux de sucre dans le sang. Les viandes blanches, poissons et céréales en sont riches.

Dicodusport


Lire la suite

Autres sports

2019, année du renouveau pour le catch mondial ?

Idriss

Publié

le

Par

2019, année du renouveau pour le catch mondial
VoxCatch

Alors que la WWE est la fédération numéro 1 de la scène catch américaine depuis des années, deux nouveaux concurrents veulent bousculer l’ordre établi !

AEW, l’ambitieux nouveau venu

La création en 2018 de la All Elite Wrestling (AEW) a fait grand bruit sur la scène catch mondiale. Fondée par le groupe de lutteurs « The Elite » (Kenny Omega, Cody Rhodes et les frères Matt et Nick Jackson), l’AEW est soutenue financièrement par le milliardaire Tony Khan. Après avoir réalisé plusieurs pay per view en 2018 et 2019, l’AEW a lancé début octobre son show TV « Dynamite » qui a lieu tous les mercredis sur TNT TV. Et les 3 émissions qui ont eu lieu depuis le lancement ont réussi des audiences au-dessus du million de téléspectateurs. L’émission Dynamite a à chaque fois battu à l’audimat « NXT », émission de la WWE diffusée au même moment sur USA Network.

Emmenée par des figures connues des fans de catch comme le groupe « The Elite », Chris Jericho (premier AEW World Champion), Kenny Omega ou Jon Moxley (connu sous le nom de Dean Ambrose à la WWE), l’AEW souhaite s’imposer durablement et devenir une véritable alternative à la WWE pour les années à venir.

NWA, le retour de la légende

Fédération mythique des années 70-80, la National Wrestling Alliance (NWA) renaît de ses cendres depuis 2017. Propriété de l’ancien chanteur des Smashing Pumpkins Billy Corgan, la NWA a réalisé plusieurs shows indépendants en 2017 et 2018, qui ont permis de relancer la machine. En octobre 2019, la NWA a lancé son show hebdomadaire « NWA Power », visible en direct les mardis sur Facebook et YouTube, et à la demande à partir du samedi suivant sur Fite TV.

Le show Power se déroule dans un décor très « Old School » qui rappelle les grandes heures de la fédération, où Ric Flair et Dusty Rhodes se battaient pour le titre mondial. Cependant, le contenu des matchs est lui très moderne, et à l’image de ce qui se fait aujourd’hui sur le reste de la scène catch. Ce mélange Old School / New School a permis de séduire du beau monde, dont Dwayne « The Rock » Johnson, qui a envoyé sur sa page Twitter un beau message de soutien à la NWA.

The Rock au soutien de la NWA – Catch au quotidien

La NWA a pour tête d’affiche Nick Aldis (actuel NWA World Champion), James Storm, Colt Cabana et Mr Anderson (anciennement Mr Kennedy à la WWE). Bien que la NWA part de loin, elle peut espérer devenir un solide numéro 3 de la scène catch américaine, comme l’a été la ECW dans les années 90.

Et la WWE dans tout ça ?

La fédération de Vince McMahon ne compte pas se laisser faire. Le show du vendredi « Smackdown » a changé de diffuseur en passant de USA Network à Fox Sports. Et sous l’impulsion de la Fox, Smackdown a changé de ligne directrice et est devenu un show plus centré sur le sport, et moins sur le divertissement. Et pour l’instant, ça marche : les débuts de Smackdown sur Fox ont quasiment atteint la barre des 4 millions de téléspectateurs.

Ensuite, la diffusion sur USA Network de « NXT ». Même si NXT est pour l’instant derrière Dynamite en termes d’audiences, la donne peut très vite s’inverser. NXT pourrait, aussi, dans un futur proche, quitter sa salle habituelle (Full Sail University à Orlando), pour se produire en tournée à travers les USA, comme le font les grands show de la compagnie, Raw et Smackdown.

Quand on ajoute à ça la bonne santé de la NJPW, principale fédération japonaise, il fait bon être fan de catch en ce moment. Les grands gagnants de cette offre élargie sont les fans.

Idriss Ahamada


Lire la suite

Autres sports

Canoë-Kayak : Cédric Joly champion du monde en C1

Avatar

Publié

le

Par

Twitter

Canoë-Kayak – Le Français Cédric Joly, 24 ans, est devenu ce samedi champion du monde en canoë C1, lors des Mondiaux qui se déroulent à La Seu d’Urgell (Espagne). Le champion olympique en titre, Denis Gargaud, prend la 5ème place.

La tradition se perpétue. Ce samedi, en Espagne, Cédric Joly a raflé le titre mondial en canoë C1, au nez et à la barbe des grands favoris de l’épreuve. Champion du monde chez les juniors en 2012 et 2013, le natif de Sarlat-la-Canéda en Dordogne a devancé l’Espagnol Ander Elosegi et le Slovène Luka Bozic. Titré lors des JO de Rio, Denis Gargaud est 5ème. Un troisième Français figure dans le top 10, avec Martin Thomas (8ème).

Cédric Joly en a également profité pour faire perdurer la tradition. En 1999, Emmanuel Brugvin devenait champion du monde au même endroit, à La Seu d’Urgell. Même chose pour un certain Tony Estanguet, en 2009. Dix ans plus tard, Cédric Joly continue d’écrire la série bleue en Espagne, le tout à un an des JO de Rio.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

BiathlonIl y a 9 heures

Biathlon – Östersund : Justine Braisaz s’impose sur l’Individuel, Julia Simon 3ème

Biathlon - Après le quadruplé des garçons, Justine Braisaz a remporté l'Individuel dames ce jeudi. Julia Simon est troisième.

ActualitésIl y a 9 heures

Sevens – Dubaï : Les Bleus dans la douleur face à l’Argentine, les Bleues assurent face à l’Angleterre

L'équipe de France masculine de Sevens lançait son tournoi de Dubaï face à l'Argentine ce jeudi après-midi, alors que les...

Ligue 1 Conforama - 16ème journée - Nos tops et flops Ligue 1 Conforama - 16ème journée - Nos tops et flops
FootballIl y a 15 heures

Ligue 1 Conforama – 16ème journée : Nos tops et flops

Pour chaque journée de Ligue 1 Conforama, Dicodusport fait un retour sur les moments marquants du week-end, entre réussites et...

6 Nations : Les arbitres désignés pour les 5 matchs du XV de France 6 Nations : Les arbitres désignés pour les 5 matchs du XV de France
Rugby à XVIl y a 16 heures

6 Nations : Les arbitres désignés pour les 5 matchs du XV de France

6 Nations - Les arbitres ont été désignés pour l'ensemble des rencontres du prochain Tournoi des 6 nations : le...

Fourcade, Desthieux, Fillon Maillet, Jacquelin, l'Individuel d'Östersund des Bleus à la loupe Fourcade, Desthieux, Fillon Maillet, Jacquelin, l'Individuel d'Östersund des Bleus à la loupe
BiathlonIl y a 18 heures

Fourcade, Desthieux, Fillon Maillet, Jacquelin, l’Individuel d’Östersund des Bleus à la loupe

Sur l'Individuel d'Östersund, l'équipe de France a réalisé un quadruplé historique avec Martin Fourcade, Simon Desthieux, Quentin Fillon Maillet et...

Moins grave que prévu pour Antoine Dupont Moins grave que prévu pour Antoine Dupont
Rugby à XVIl y a 1 jour

Moins grave que prévu pour Antoine Dupont

Alors que le Stade Toulousain et le XV de France craignaient le pire pour Antoine Dupont, les derniers examens ont...

BiathlonIl y a 1 jour

Martin Fourcade remporte l’Individuel d’Östersund, quadruplé historique de l’équipe de France

Biathlon - Après quelques jours de repos, les hommes avaient rendez-vous pour le premier individuel de la saison à Östersund.

HandballIl y a 2 jours

Mondial handball féminin : Les Bleues toujours là après leur victoire sur l’Allemagne

Les Bleues n'ont pas dit leur dernier mot dans ce mondial de hand. Après une rude bataille, l'équipe de France...

Élisez le Champion des Champions Français 2019 Élisez le Champion des Champions Français 2019
MultisportsIl y a 2 jours

Élisez le Champion des Champions Français 2019

Après Martin Fourcade sacré en 2018, qui deviendra le Champion des Champions Français de l'année 2019 ? Faites votre choix...

Florent Manaudou pense pouvoir « nager plus vite qu'avant » Florent Manaudou pense pouvoir « nager plus vite qu'avant »
NatationIl y a 2 jours

Florent Manaudou pense pouvoir « nager plus vite qu’avant »

Natation - Chef de file de la délégation tricolore aux championnats d'Europe de natation en petit bassin, à Glasgow (4...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nos débats

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés