Nous suivre

Football

Équipe de France : Steve Mandanda, doublure capitale

Romain Delanis

Publié le

JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Titulaire ce soir face à la Finlande en match amical (21h10), Steve Mandanda honorera sa 34ème sélection en Bleus. Présent dans le groupe France depuis 2008, le portier de l’Olympique de Marseille et doublure d’Hugo Lloris possède un rôle important en équipe de France au sein du groupe.

La concurrence est essentielle dans le monde du football mais elle est surtout belle lorsqu’elle est saine. Depuis plusieurs années maintenant, les choses sont claires en équipe de France dans la hiérarchie des gardiens de but. Les Bleus ont la chance de posséder deux gardiens de très haut niveau, capables de jouer de grands matchs. Cela, Steve Mandanda l’a compris et accepté depuis longtemps. Le capitaine de l’Olympique de Marseille et joueur le plus capé du club phocéen n’en reste pas moins important au sein du groupe France.

34 sélections et 141 feuilles de matchs !

Son rôle « d’ancien », Steve Mandanda le joue à la perfection et prend du plaisir à orienter et conseiller la fougueuse relève de l’équipe de France. Fortement apprécié au sein du groupe, Steve Mandanda savoure : « C’est une fierté pour moi d’être encore là, je profite et je vis à fond tous les moments. ». En conférence de presse, le portier marseillais semblait détendu et heureux d’être encore convoqué en équipe de France, comme à chaque passage. Une coupure avec le contexte bouillant marseillais.

6ème gardien le plus capé de l’histoire des Bleus (en termes de matchs joués) Steve Mandanda va honorer lors de cette nouvelle sélection un nouveau record potentiel, selon Didier Deschamps : « En présence, il doit avoir le record de sélections ». Une statistique étonnante qui vient montrer la stabilité du natif de Kinshasa au plus haut niveau.

Romain Delanis


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une